Conseils : Comment préparer un roadtrip au Costa Rica ?

Par AlineTeam TDMLe 22 11 2022

On ne va pas se mentir le Costa Rica est un pays qui fait rêver, tant pour ses paysages que pour sa faune et sa flore !

En effet, ce petit pays d’Amérique centrale attire de nombreux amoureux de la nature. Et clairement s’il y a bien un pays à ne pas manquer dans ce coin du globe, c’est celui-là ! Pour autant un voyage aussi loin se prépare un minimum.

Et après un magnifique roadtrip de deux semaines en famille au pays de la Pura Vida, j’ai eu envie de partager toutes mes astuces et conseils afin de vous aider à préparer au mieux un voyage au Costa Rica.

Parce que oui, il n’est pas toujours facile de savoir par où commencer quand on part à l’aventure à l’autre bout du monde…

L’assurance voyage pour le Costa Rica :

On ne le dira jamais assez chez TDM mais prendre une assurance voyage est toujours utile, que ce soit pour un voyage en Europe, ou bien plus loin. Vous ne savez jamais ce qui peut arriver et cela peut vous éviter de devoir payer des frais de santé ou d’autres sommes astronomiques si un malheur vous arrive.

Pour ce roadtrip au Costa Rica, nous avons fait confiance à Chapka, assurances voyages pour la première fois. Après une demande de devis en ligne, nous avons été très bien conseillés afin de choisir l’offre la plus adaptée à notre voyage en famille. Notre choix s’est porté sur l’offre « Cap assistance 24h/24 » qui est vraiment très complète en termes de garanties. Pour 3 personnes (2 adultes et 1 enfant) pour 15 jours, nous avons payé 183 €. Une somme très raisonnable en termes de rapport qualité/prix et au vu des garanties proposées.

Chez Chapka, assurances voyages, vous pourrez notamment retrouver diverses prestations telles que :

  • l’assistance aux personnes en cas de maladies, ou de blessures,
  • le remboursement des frais médicaux,
  • l’assistance en cas de décès,
  • l’assistance voyage,
  • ainsi que des garanties concernant les bagages et effets personnels en cas d’avion manqué etc.

Que ce soit pour un voyage au Costa Rica ou autre, n’hésitez pas à faire une demande de devis sur le site, vous obtiendrez une réponse précise et rapide en fonction de vos besoins et de votre destination.

Mais quoi qu’il en soit et même si cela engendre un coût supplémentaire, il vaut mieux prévenir… que guérir !

 

 

Les routes au Costa Rica :

Une fois dans le pays, oubliez les routes françaises et leur confort… notamment si, comme nous, vous souhaitez sortir un peu des sentiers battus.

En effet, au Costa Rica, il y a peu de route en bon état, et selon les secteurs, il y a beaucoup de pistes qui peuvent être, pour le coup, en très mauvais état. C’est donc à prendre en considération, car votre temps de trajet peut s’avérer beaucoup plus loooooooong, alors que sur la carte les kilomètres à parcourir ne sont pas énormes.

Prenez aussi en compte la saison à laquelle vous partez : pendant la saison sèche, une voiture 2 roues motrices peut suffire, alors qu’en saison des pluies, on vous conseille plutôt un 4×4 (surtout dans certains secteurs).

Petit conseil spécial TDM : Pour vous déplacer, rien de mieux que Waze au Costa Rica ! Nous ne nous sommes jamais perdus et l’application calcule très bien les temps de route.

La location de voiture au Costa Rica :

Pour la location de voiture, nous sommes passés par Tout Costa Rica et je vous les conseille vivement !

Il s’agit d’un réseau solidaire français. Nous avons fait une demande de devis en ligne directement, et avons obtenu une réponse très rapide, avec une proposition et un tarif. Ils ont ensuite réservé, pour nous, directement auprès de l’agence Amigo à l’aéroport de San José.

Gros + : Nous n’avons rien eu à payer avant d’être sur place et l’annulation est gratuite. Pour vous donner une idée : Pour 15 jours en saison des pluies (octobre-novembre 2022), nous avons payé un peu plus de 700€ pour un 4×4 (Toyota Rav 4). Un choix de 4X4 parfait, qui est passé partout (notamment pour traverser des rivières et des passages boueux dans les parcs nationaux).

L’agence Amigo est venue nous chercher à l’aéroport en navette, car elle se situe à 10 min environ. Ils nous ont confié un boîtier Wifi qui nous a permis d’avoir internet (presque partout) afin d’utiliser Waze pour nous déplacer, et surfer sur le net via nos téléphones (sans supplément et wifi illimité). D’ailleurs, pour ceux qui ne savent pas ce qu’est un boitier Wifi, on vous laisse lire (ou relire) notre article.

Le téléphone au Costa Rica :

Chez TDM, pour téléphoner à l’étranger, et quelle que que soit notre destination, nous utilisons la eSim de chez Holafly !

Pratique, facile d’utilisation et pouvant se commander avant le départ, cette Sim virtuelle est l’un de nos indispensables pour avoir internet partout et téléphoner si besoin, même à l’autre bout du monde (en complément du boitier Wifi, ou sans – car cette petite eSim permet de tout avoir en un seul et même endroit -).

Petit code promo spécial TDM : Commandez la eSIM Holafly pour votre voyage au Costa Rica, et bénéficiez de 5% de réduction avec le code TDM5 !

Les groupes d’entraides sur Facebook :

Qu’on se le dise certains groupent Facebook sont une véritable mine d’or de conseils et d’informations !

En effet, ils vous permettent d’obtenir plein d’infos, des idées d’activités, des idées de logements et également de pouvoir poser vos propres questions à ceux qui sont sur place ou qui y sont déjà allés.

Pour n’en citer que deux :

  • Voyagez Futé au Costa Rica : un groupe avec 7000 personnes environ.
  • Français du Costa Rica : un groupe avec 23000 membres environ, avec pour la plupart des expatriés qui sauront donc répondre à des questions d’ordres un peu plus techniques !

Petit conseil spécial TDM : Une page Facebook indispensable selon nous, notamment en saison des pluies, pour la météo : Tiempo CR.

Comment définir votre itinéraire au Costa Rica ?

C’est clairement la partie la plus importante et celle qui vous prendra le plus de temps lors de l’organisation de votre roadtrip au Costa Rica !

Pour définir votre itinéraire, il faut déjà vous poser les bonnes questions : voulez-vous voir les principaux lieux touristiques du pays, ou plutôt voyager en mode « slow travel » et vous laisser porter par la Pura Vida ?

Conseils TDM : Chez TDM, nous vous conseillons de partir au minimum 15 jours afin d’avoir un bel aperçu de ce sublime pays. Mais ne soyez pas trop gourmand non plus, car même si le Costa Rica est un petit pays, vous ne pourrez de toute façon pas tout faire.

Pour m’aider dans la préparation de ce roadtrip en famille au Costa Rica et définir notre parcours :

  • J’ai utilisé : Google Maps afin d’avoir une idée des distances et des temps de trajet à consacrer à chaque étape. Pour vous donner une idée : Pour passer de la côte Caraïbe (Tortuguero) à la côte Pacifique (Coco, guanacaste) il vous faut environ 6h de route pour 350 km. Tout se calcule / se prépare et c’est à vous de décider de vos priorités (faire beaucoup de route ou ne privilégier que l’un des deux côtés du pays ?).

 

  • J’ai réfléchi à la période et à la saison : En octobre-novembre, le soleil se couche tôt (environ 17h-17h30) et il est fortement déconseillé de rouler de nuit (du fait notamment de l’activité de la faune la nuit, mais également de l’état des routes qui sont pour la plupart non éclairées), donc prévoyez plutôt les trajets le matin à la fraîche (le soleil se lève environ à 5h du matin).

 

  • J’ai défini nos priorités :
    • Voir les principaux lieux touristiques du pays ? Pas très compliqué de trouver toutes les infos sur internet, mais tout dépend du temps sur place. Car vous ne pourrez pas faire le même itinéraire si vous venez 1 semaine, ou 2, voire 1 mois. Mon avis personnel : voir tous les lieux touristiques du Costa Rica ? Oui, si cela ne vous dérange pas de passer beaucoup de temps sur la route ! Sinon concentrez-vous sur une zone en particulier. Par exemple, le volcan Arenal et Monteverde qui sont à coté l’un de l’autre à vol d’oiseau… alors qu’il faut en réalité environ 3h30 pour joindre les deux en voiture.
    • Ou voyager en mode « slow travel » ? : Si vous avez vraiment envie de profiter, de ne pas « courir » tout le temps, et si vous êtes en famille, préférez faire des choix pertinents et vous concentrez sur une partie du pays (le nord, ou le sud par exemple; ou bien encore le côté pacifique ou le côté atlantique). Il y a énormément de choses à faire partout et dans tout le pays, que ce soit des balades / rando dans la nature, ou des activités en tout genre. Et puis, pourquoi pas faire une vraie pause dans nos vies à 1000 à l’heure ?

Mais quoi qu’il en soit et quel que soit votre itinéraire, laissez-vous une marge de manœuvre, il peut toujours y avoir des imprévus ou des lieux inattendus que vous avez envie de visiter.

Les hébergements au Costa Rica :

Selon la période à laquelle vous partez, vous pouvez plus ou moins anticiper votre choix d’hébergements. Par exemple en saison des pluies, vous n’êtes pas obligés de tout réserver à l’avance. En revanche en haute saison (décembre-mars), mieux vaut réserver à l’avance.

Vous pouvez soit dormir dans de sublimes hôtels (testés et approuvés par la Team TDM !), soit loger dans des Airbnb, ou bien pour les plus petits budgets, il y a plein d’auberges gérées par des locaux. Attention : En revanche le confort n’est évidemment pas le même partout, les petites auberges pas chères, n’ont pas toujours l’eau chaude par exemple…

Globalement pour le budget, vous pouvez trouver un peu de tout… Mais le Costa Rica n’est pas une destination bon marché ! Donc ne soyez pas étonnés.

Les activités et le budget au Costa Rica :

Avant d’envisager la moindre activité, il y a une chose importante à prendre en compte : au Costa Rica tout est payant !

Que ce soit l’entrée dans un parc national pour aller faire une randonnée, ou même juste pour aller voir une cascade (comptez en moyenne 15$ par personne à chaque fois !), TOUT est payant. Il vous faudra donc aussi prendre vos activités en compte dans le budget (sans parler des logements, des resto, de la voiture de location etc), car cela peut vite faire monter la note totale du voyage si l’on est en famille.

Certains endroits sont très touristiques, et vous le verrez par vous-même, une multitude d’activités y seront proposées. Que ce soit autour de la faune et la flore, ou bien des activités sportives, il y a en a pour tous les goûts (c’est ça qui est bien, aussi, ceci dit). Les prix sont généralement en dollars américains (ce qui est bien moins avantageux pour nous que le Colon, monnaie officielle du Costa Rica), et toutes les activités ont un coût relativement élevé.

Le prix de l’entrée n’est pas le même que vous soyez résident ou simple touriste (comme malheureusement ailleurs sur la planète, et c’est franchement pas cool). À savoir également que pour avoir accès à certains Parcs Nationaux, la réservation est obligatoire, et mieux vaut réserver longtemps à l’avance pour certains.

Des sorties nocturnes pour observer la faune (très active la nuit), en passant par une balade en quad, les randonnées pour admirer l’activité volcanique, les ponts suspendus, les tyroliennes, ou bien une journée dans les thermes au pied des volcans, ce ne sont pas les idées qui manquent, il n’y a pas de quoi s’ennuyer au Costa Rica… mais à prévoir dans votre budget.

La sécurité au Costa Rica :

De notre expérience, nous ne nous sommes jamais sentis « en danger ».

En revanche, il peut arriver (comme dans n’importe quel autre pays) de se faire ouvrir la voiture. Ne laissez donc jamais vos objets de valeur à l’intérieur si vous n’y êtes pas. Comme aux USA, il n’y a pas de planche arrière au niveau du coffre, on voit donc tout le contenu du coffre. Cela, peut-être, source d’inquiétude lors d’un roadtrip, car on trimballe souvent nos affaires/valises – entre deux logements – avec nous en voiture.

Pour ne pas être embêté et y penser à longueur de journée, deux solutions s’offrent à vous :

  • Ne jamais se garer dans des lieux isolés. Tous les parkings des parcs nationaux sont gardés par exemple (même si cela ne veut pas dire zéro danger bien sûr). Si en revanche, vous ne pouvez pas faire autrement, gardez vos affaires de valeur avec vous.
  • Déposez vos affaires dans le lieu où vous dormez le soir, ils acceptent volontiers de garder vos bagages même si la chambre n’est pas encore prête.

En Bref :

Maintenant, vous avez toutes les clés en main pour planifier votre roadtrip et partir serein sur les routes du pays de la Pura Vida !

Retenez principalement que les routes sont mauvaises et qu’il vaut mieux éviter de conduire de nuit. Retenez aussi que le Costa Rica est le pays le plus cher d’Amérique latine, et qu’il a tendance à devenir de plus en plus américanisé par endroit.

Partir en roadtrip en louant son véhicule, c’est selon moi le meilleur moyen pour découvrir le Costa Rica, un pays très riche au niveau faune et flore et avec des paysages exceptionnels et variés. !

Les amoureux de la nature seront conquis par ce petit bout de terre d’Amérique Centrale, pourtant 10 fois plus petit que la France.

 

Photos de Aline Balout et Marion Pagès pour TDM.

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Aline, 34 ans

Je suis passionnée de voyages et de grands espaces. Installé dans les Pyrénées depuis 2015 pour me rapprocher de nos jolies montagnes... Je voyage dès de possible, avec mon mari et notre fils. Ma citation favorite : "Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page" !
Aline, 16 voyages et 16 pays au compteur, a signé 17 articles et 14 avis d'hotels sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages