Bali : ne quittez pas la région d'Ubud sans avoir marché dans ces rizières !

Par Baptiste L.Team TDMLe 11 12 2013

Photo :

La ville d’Ubud à Bali est réputée pour ses cours de Yoga, pour les singes qui hantent sa forêt, mais aussi, pour la beauté saisissante des rizières qui l’entourent.

Déambuler parmi ces rizières est une expérience quasi mystique, tant le calme et la sérénité vous envahissent.

Tous vous le diront : se promener parmi les rizières d’Ubud est une expérience dont on se souvient longtemps…

Tout commence par une ruelle, une 50aine de mètres après le Café Lotus, sur la rue principale d’Ubud, JL Raya Ubud (rue sur laquelle se trouve le Ubud Palace).

Les 200 premiers mètres serpentent entre des habitations et leurs cours, et il faudra faire quelques pas sur un petit sentier avant de les apercevoir devant vous : les rizières d’Ubud.

IMG_0309

Gigantesques champs de riz qui ondulent au gré de la brise; bordées de cocotiers, et sillonnées par de petits sentiers qui permettent de les traverser… ou de s’y perdre.

IMG_0303

La meilleure heure pour commencer cette promenade : à partir de 15h. Vous évitez ainsi le pic de chaleur du milieu de journée, et vous pourrez profiter d’une lumière de plus en plus rasante, permettant ainsi des paysages et des photos absolument magnifiques.

Dans notre cas, un orage couvait au loin, et l’indigo du ciel menaçant rendait le vert des rizières encore plus incroyable.

IMG_0307

A 15h, vous aurez beau avoir évité les chaleurs étouffantes de la mi-journée, vous aurez quand même très chaud et transpirerez à grosses gouttes, alors pensez à emporter suffisamment d’eau avec vous.

IMG_0331

C’est aussi l’une des rares occasions que vous aurez à Bali d’échapper à la foule : ici, peu de touristes, et encore moins de rabatteurs et autres chauffeurs qui vous interpellent.

Ici, juste le bruit du vent dans les arbres, et le bruit de l’eau qui s’écoule dans les canaux.

IMG_0311

Sous l’effet du vent et du soleil pointant à travers les nuages, les rizières prennent mille et une teintes de vert.

C’est véritablement un spectacle de toute beauté : on peut aisément rester à contempler pendant des heures les vagues végétales qui se forment à la surface des champs.

IMG_0322

IMG_0323

IMG_0325

Vous verrez de nombreux autels avec leurs offrandes, érigés pour la déesse du riz.

Vous aurez peut être aussi l’occasion de croiser de petits serpents craintifs ou des varans – ils s’enfuiront à votre approche, et se laisseront couler dans les petits canaux qui irriguent les rizières et coulent le long des sentiers.

Perdus au milieu des champs, des hameaux de paysans; ainsi que des villas plutôt haut de gamme qui se construisent pour accueillir les touristes en quête de nature et de calme, en retrait des rues agitées d’Ubud.

IMG_0368

Vous passerez aussi devant quelques cabanes d’artisans, vendant leurs bijoux en argent ou leurs peintures. Devant leurs cabanes : des coqs de combat, enfermés sous des cages en osier, et des chiens écrasés par la chaleur, qui ne bougeront même pas une oreille quand vous approcherez.

Pas besoin de guide : il suffit de suivre le sentier. Il vous emmènera du centre d’Ubud à travers les rizières, avec quelques passages en forêt… puis finira par vous ramener à des croisements permettant de revenir vers Ubud.

En cas de doute, n’hésitez pas à demander aux balinais que vous croiserez : à pied ou à moto, ils se feront une joie de vous renseigner.

IMG_0349

IMG_0367

IMG_0323

IMG_0305

Tegallalang et ses rizières en terrasses

Un peu plus loin, à une vingtaine de minutes en voiture d’Ubud, le hameau très touristique de Tegallalang offre une vue imprenable sur une petite vallée, et ses incroyables rizières en terrasses classées au patrimoine mondial de l’UNESCO (on n’en voit très peu de ce genre à Bali : ici, les rizières sont plutôt faites “à plat”).

Un conseil : ne restez pas au bord de la route à prendre des photos, il y a moyen de faire bien mieux…

Descendez dans les rizières, prenez le temps et prévoyez d’y flâner, notamment en suivant le cours d’eau qui irrigue les terrasses.

Si besoin, renseignez-vous sur les promenades qui existent (sur le net, pas auprès des locaux, qui sinon essaieront de vous vendre des circuits touristiques à des prix exorbitants).

IMG_0392

IMG_0391

IMG_0390

Photos : Baptiste Legrand pour TDM

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Baptiste L., 36 ans

Créateur et webmaster de TourDuMonde.fr. Amoureux de la nature et des animaux, accro aux road-trips, j'ai le virus de la route. Et s'il y a une colline dans le coin : je suis probablement en train d'aller voir ce qu'il y a de l'autre côté.
Baptiste L., 17 voyages et 12 pays au compteur, a signé 16 articles et 7 avis d'hotels sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages