Canada : Découverte du Shinrin Yoku, une pratique bien-être et thérapeutique en forêt

Par BaptisteTeam TDMLe 29 06 2021

En manque de forêt ? Envie de souffler ? A Harrison Hot Springs, au coeur de la Colombie Britannique, la guide certifiée en thérapie forestière Kim Verigin vous propose de découvrir les bienfaits de l’art japonais du Shinrin Yoku, littéralement « bain de forêt » : une pratique aux bienfaits étonnants.

Si, lors de vos aventures en Colombie Britannique (Canada), vous passez dans la région de Harrison Hot Springs, que vous aimez la nature ET que vous rêvez d’un moment de détente rien que pour vous, chez TDM, nous avons testé quelque chose qui pourrait beaucoup vous intéresser !

La semaine dernière lors de notre reportage pour l’Office du Tourisme de Harrison Hot Springs, et en collaboration avec l’agence Slap Communications, j’ai eu la chance de rencontrer Kim Verigin et de découvrir grâce à elle une toute nouvelle expérience bien-être.

Kim est basée à Harrison Hot Springs, où elle propose une expérience très intéressante : le « forest bathing », que l’on pourrait traduire assez librement par « bain de forêt ».

Le concept de « forest bathing » au Canada étant directement inspiré de la pratique japonaise du « Shinrin Yoku ».

Qu’est-ce que le forest bathing, et qu’est-ce que le Shinrin Yoku japonais dont il s’inspire ?

Dans les années 80, alors que le Japon entre dans la modernité et s’urbanise de plus en plus, que les heures de travail en entreprise se font de plus en plus longues, et de plus en plus sous les néons, les japonais ont remarqué que ce changement de rythme et de mode de vie allait de pair avec une dégradation générale de la santé physique et mentale, une croissance effarante des cas de dépressions, et même, une augmentation du nombre de suicides.

Afin d’enrayer ce phénomène inquiétant, des recherches ont été faites sur le rapport de l’humain à la nature, et il a été découvert que passer du temps en forêt produisait des effets extrêmement bénéfiques sur la santé mentale et physique.

Ces bienfaits, qui font encore l’objet de recherche, se baseraient sur les molécules de défense émises par les arbres, appelées phytoncides et qui, en plus de protéger et renforcer les arbres, serait également bénéfique sur la santé des humains :

  • réduction du stress, de l’anxiété, de l’épuisement mental,
  • effets anti-inflammatoires,
  • stimulation du système immunitaire,
  • effets bénéfiques sur le système cardio-vasculaire (notamment réduction de la pression artérielle) …

A tel point que cette pratique est désormais reconnue et certifiée comme thérapie et qu’elle est prise en charge par le système de santé japonais : la pratique du Shinrin Yoku, à  savoir, s’immerger dans la forêt, baigner dans les odeurs de mousse, de fougères, de sève et de terre, est devenue une part intégrante du dispositif de prévention et de guérison au Japon.

Kim, qui s’est formée à cette discipline du Shinrin Yoku auprès de l’Association de Thérapie Forestière (Association of Nature and Forest Therapy), et dont elle est guide certifiée, l’a ainsi rapportée dans les forêts de Colombie Britannique : elle a créé le site Ya Doma, où elle propose ses différentes formules.

Mais concrètement, en quoi consiste le « forest bathing » avec Kim ?

Pendant une durée de 1 à 3h (voire plus selon la formule souhaitée), vous allez vivre une expérience d’immersion sensorielle dans la forêt, destinée à vous imprégner de tout ce que la forêt a à offrir, à commencer par sa majesté et sa force tranquille.

Il s’agit d’un moment pour ralentir, se détendre, ouvrir ses sens et profiter de l’ambiance calme et apaisante de la forêt.

Cela commence par une brève séance de méditation guidée. Avec l’aide de Kim, vous allez vous relaxer, vous imprégner de l’ambiance dans laquelle vous baignez, afin de mettre tous vos sens en éveil et ainsi percevoir les bruits, odeurs, sensations et mille et un mouvements de la forêt.

Cet exercice de pleine conscience, qu’on est déjà nombreux à pratiquer chez nous au quotidien, ainsi pratiqué dans le magnifique coin de forêt que Kim a découvert, va vous aider à démultiplier la perception de tout ce qui se passe autour de vous… vous permettant ainsi de pouvoir remarquer /ressentir tout ce qui se passe autour de vous à chaque instant, dans cette forêt qui grouille de vie, de bruits, d’odeurs et de choses à observer, petites et grandes.

Puis, Kim vous proposera différentes petites « expériences », dont le but est de vous aider à regarder les choses avec un regard différent, à porter votre attention sur des choses que vous n’auriez pas forcément observées.

Tout au long de la séance, vous approfondissez ainsi votre degré de perception de la forêt et tout ce qui s’y passe, jusqu’à avoir l’impression d’y être certes invité, mais de faire partie de ce tout, d’y avoir votre place.

Les sentiments éprouvés sont un mélange d’émerveillement, de sérénité, de respect, de tranquillité, d’être tout petit dans quelque chose de grand et d’éternel… Croyez moi, c’est vraiment très apaisant.

L’expérience se termine par une cérémonie du thé où vous pourrez discuter avec Kim de votre expérience (ou d’ailleurs de ce que vous voulez ! Kim est très sympa et très humaine, il est donc très facile de discuter et d’échanger avec elle).

Boire le thé assis en tailleur sur la mousse fraîche, à l’ombre des fougères, à écouter le chant des innombrables oiseaux dans ce petit coin de paradis en Colombie Britannique est une expérience extrêmement apaisante.

Le stress de la vie quotidienne est oublié, on se rappelle qu’au-delà du quotidien qui nous préoccupe, il existe une nature millénaire, stable, discrète mais fourmillante de vie, et que si l’on prend le temps de s’y asseoir et de l’observer, on peut ainsi se reconnecter avec l’impression d’avoir sa place dans l’univers.

C’est très difficile de retranscrire les émotions et les sensations que l’on peut tirer de cette expérience : c’est à la fois très vague et très personnel ; mais je peux simplement vous dire que c’est un moment très agréable, pas du tout malaisant, très reposant, dont on ressort plus calme, moins stressé, et avec un respect renouvelé pour la nature.

En y réfléchissant bien, on a déjà tous plus ou moins l’instinct d’aller passer du temps dans la nature pour s’aérer l’esprit ; mais ce que Kim propose est davantage qu’une balade. Seuls, lorsqu’on part se balader dans les bois, nous n’avons pas forcément le réflexe d’être attentifs, observateurs de ce qui se passe et de ce qu’on ressent. On n’est finalement pas vraiment dans les bois : on se contente d’y passer.

Kim, à travers ses exercices, propose de donner une autre dimension à cette expérience forestière, de lui donner une toute autre profondeur.

En Bref :

Donc si vous aimez la forêt et / ou si vous cherchez une alternative aux séances de spa / massage / sources d’eau chaude qui font du bien au corps, je ne peux que vous recommander très chaudement de contacter Kim via son site ou son compte Instagram, pour qu’elle vous aide à prendre une bouffée de forêt qui vous fera du bien à l’âme et à l’esprit lors de votre voyage au Canada.

 

Photos de Baptiste Legrand et Marion Pagès pour TDM.

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Baptiste, 38 ans

Amoureux de la nature et des animaux, accro aux road-trips, j'ai le virus de la route. Et s'il y a une colline dans le coin : je suis probablement en train d'aller voir ce qu'il y a de l'autre côté.
Baptiste, 17 voyages et 12 pays au compteur, a signé 27 articles et 13 avis d'hotels sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages