Nouvelle-Zélande : vol au dessus des baleines à Kaikoura

Par Cécile SinquinTeam TDMLe 08 04 2019

La Nouvelle Zélande est sans aucun doute l’une des destinations où l’on peut apercevoir beaucoup d’animaux dans leur milieu naturel. 

Des petits opossums, aux oiseaux multicolores en passant par les fameux moutons, vous pourrez surtout y voir différents types de mammifères marins comme des dauphins, des otaries à fourrures et différentes espèces de baleine.

Les baleines sont observables essentiellement dans deux régions de la Nouvelle-Zélande :

  • la baie d’Auckland, sur l’île du Nord, où vous pourrez surtout voir des orques et des dauphins
  • la région de Kaikoura, sur l’île du Sud, où vous pourrez voir une plus grande variété de baleine mais surtout des « sperm whales », des cachalots vivant en eaux profondes.

Kaikoura reste le meilleur endroit du pays pour voir des baleines à coup sûr. C’est une petite ville balnéaire où il fait bon vivre, au bord de l’océan Pacifique, entre Christchurch et Picton.
La forte population de baleines dans cette région s’explique par la configuration géologique de la Baie de Kaikoura. Celle-ci est située au-dessus d’une faille marine de plusieurs milliers de mètres de profondeur et abrite le met favori des cachalots, le calamar géant.

Kaikoura vit surtout du tourisme de la baleine. Vous y trouverez donc plusieurs types d’excursion que ce soit en bateau ou par les airs. 

Au mois de décembre, nous avons eu la chance de tester (et d’approuver !) un survol des baleines à basse altitude dans un petit avion à hélices d’environ 6 places. A Kaikoura, Wings Over Whales est l’une des seules compagnies qui proposent ce genre de vol.

Cette expérience hors du commun a plusieurs avantages :

  • contrairement au bateau, en survolant la baleine, même à faible altitude, vous ne la dérangez pas dans son milieu naturel. 
  • l’avion permet d’ailleurs de voir la baleine dans toute sa longueur, ce qui est pratiquement impossible par voie maritime pour un animal pouvant dépasser 19 m de long. Cela permet de mieux se rendre compte de la taille de ces géants des mers.
  • outre le fait de voir les baleines, le survol en avion d’une région est une expérience en soit et vaut le détour à lui seul. 
  • sachant que le cachalot passe les deux tiers de son temps dans les profondeurs, avant de remonter à la surface pour 15 min, l’avion permet aussi de pouvoir couvrir plus de surface afin d’accroître ses chances de voir le cétacé.
  • enfin, pour ceux qui n’ont pas le pied marin, ce survol permet de voir les baleines sans souffrir du mal de mer, sauf pour ceux qui ont peur en avion bien sûr :)

Avec Wings Over Whales, le survol dure environ 30min, pendant lesquels vous pourrez à la fois voir des baleines, mais aussi des dauphins et bien sûr la magnifique baie de Kaikoura depuis les airs ! Une expérience, tout simplement inoubliable !

Remarque : Il faut garder à l’esprit que vous allez observer un animal dans son milieu naturel, et malgré les 90% de chance de voir le cétacé, il se peut que la baleine ne se montre pas, ou que la météo soit défavorable. Dans le cas où le mauvais temps obligerait le pilote à annuler le vol, un remboursement ou une autre réservation pour un jour plus favorable vous sera proposé. 

L’activité se passe assez simplement, vous serez guidé par le personnel (adorable et professionnel) avant, pendant et après le vol.

Avant le vol :

Il vous sera demandé d’arriver 15min à l’avance afin de vous préparer au mieux. 
Dans un premier temps, vous serez pesé avec tous vos effets personnels. La capacité de l’avion étant limité, évitez de prendre de gros sacs et laissez un maximum de choses dans votre véhicule. Sinon, de petits casiers seront mis à votre disposition.

Ensuite, vous serez invité à écouter une petite présentation vous expliquant les différentes espèces que vous pourrez apercevoir mais aussi les règles de sécurité dans un avion comme celui-ci. 
Vous devrez également porter un gilet de sauvetage à la ceinture et toujours suivre les instructions du commandant de bord, à savoir votre pilote. 

Une fois sur le tarmac, le pilote vous donnera ses instructions quant au placement dans l’avion pour équilibrer l’appareil.

Pendant le vol :

Un conseil : profitez-en !

Pendant 30 min vous allez pouvoir observer les côtes du Pacifique et l’étendue turquoise de l’océan. Vous serez également invité à participer à la recherche de la baleine, ce qui donne un côté assez ludique au vol. Le premier qui trouve une baleine gagne la reconnaissance éternelle de l’ensemble des passagers.
Lors de notre vol, la baleine n’a pas voulu se montrer. Et malgré les 30 min de vol, aucun cétacé n’a pointé le bout de sa queue. Le pilote a gentiment prolongé le vol de quelques minutes pour continuer les recherches et nous avons finalement vu le magnifique mammifère marin !

Le pilote fait plusieurs survols autour de l’animal, si bien que vous aurez largement le temps de prendre des photos. 
C’est assez émouvant de voir cet animal si massif, bouger avec une telle lenteur et une telle grâce dans cette eau d’un bleu profond. En l’observant, on se rend compte de la taille de cet être vivant tout en aillant conscience de la rareté de l’expérience.

Sur le chemin du retour, vous aurez le temps de profiter de la vue et si vous avez de la chance, de faire un crochet pour voir un groupe de plusieurs dizaines de dauphins.

Après le vol :

De retour sur le tarmac, vous pourrez prendre une photo devant l’appareil, ou avec le pilote si vous le souhaitez.

Il sera ensuite temps de rendre votre gilet de sauvetage, de récupérer vos affaires dans les casiers avant de laisser la place aux suivants, de belles images plein la tête.
Vous pourrez aussi rester à proximité de l’aérodrome pour voir les avions décoller et prolonger encore un peu l’expérience.

Pour finir, vous pourrez prolonger votre rencontre avec la faune marine à quelques minutes en voiture de là, en allant marcher sur la Kaikoura Peninsula Walkway et ainsi apercevoir la colonie d’otaries à fourrure de Point Kean Viewpoint.

En bref :

Si comme nous vous voulez vivre une expérience inoubliable dans l’un des plus beaux pays au monde, ne loupez pas le vol au dessus des baleines de Kaikoura !

 

Photos de Cécile Maury-Sinquin pour TDM.

 

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Cécile Sinquin, 27 ans

Travel Addict depuis toujours, j'ai vécu plus longtemps à l'étranger qu'en France dans ma jeune et courte existence. Je cherche à découvrir ce monde qui à tant à offrir, comprendre les cultures... La routine est ma bête noire, l'émerveillement est mon moteur, voir le monde d'un autre œil pour en percevoir toute la beauté. « Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir, et l'envie furieuse d'en réaliser quelques uns. »
Cécile Sinquin, 35 voyages et 22 pays au compteur, a signé 7 articles et 7 avis d'hotels sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages