Chine : Les fabuleuses grottes de Yungang et leurs majestueux bouddhas géants

Par Baptiste L.Team TDMLe 02 09 2019

Photo : Marion Pagès

Attention coup de coeur ! Avez-vous déjà entendu parler de Yungang, en Chine ? C’est dans ce site archéologique, vieux de 1 500 ans et classé au patrimoine mondial de l’Unesco, que l’on trouve l’une des plus impressionnantes merveilles de Chine : 252 grottes sculptées et peintes, et plus de 50 000 statues de bouddhas taillées dans la roche, certaines faisant plus de 15m de haut.

Un incontournable en Chine, qui vous laisse rêveur et vous persuade d’avoir découvert la 8e merveille du monde…

En Novembre 2018, Marion et moi avons eu la chance de partir en Chine pour tester l’un des circuits proposés par l’agence AsianRoads, spécialiste des circuits découverte ou sur-mesure en Asie et en Océanie.

Ce circuit, “Grands classiques de Chine”, fut un circuit riche en découvertes et en aventures ; partant de Pékin et nous menant jusqu’à Shanghai, avec option “train couchettes” à travers les  régions désertiques de l’Ouest de Pékin (une super expérience et un très bon moyen de voir la Chine “autrement”).

J’en suis revenu avec un amour sincère pour la Chine (c’était ma première fois, alors que Marion a eu la chance d’y faire de nombreux séjours); des images et des souvenirs plein la tête, et une furieuse envie d’y retourner dès que possible.

De toutes les merveilles que nous avons eu la chance de découvrir, ce sont les grottes de Yungang et leurs statues bouddhistes sculptées dans la roche qui m’ont le plus marquées et émerveillées : ce furent pour moi l’un des clous de ce périple extraordinaire !

Et c’est de ces fameuses grottes, qui sont tout aussi incontournables que la Muraille de Chine, dont je vais vous parler dans cet article… Allez suivez moi !

Situé à 13km de la ville de Datong (ancienne ville importante sur la Route de la Soie), le site des grottes de Yungang est un site exceptionnel, datant du 5e siècle, où plus de 250 grottes abritent environ 50 000 statues bouddhiques sculptées dans la roche. Avec ses statues pouvant atteindre plus de 15 mètres, Yungang est considéré comme étant le plus ancien ensemble de sculptures bouddhiques de Chine.

Tout commence par un temple majestueux, bordé par un petit lac, où les canards nagent entre les roseaux, et qui vous donne l’impression d’être revenu à l’époque de la Chine d’antan.

Le mieux est d’arriver tôt le matin, afin d’être comme nous, parmi les premiers visiteurs : à cette heure-ci, vous pourrez croiser les moines bouddhistes et assister à leurs chants et cérémonies… sans avoir l’impression de les déranger.

Derrière le temple, un joli jardin à la chinoise, où l’on se promène au milieu des sculptures (végétales et minérales), sans se douter qu’au bout du chemin se cache ce qui pour moi mériterait d’être considéré comme la 8e merveille du monde : les Grottes de Yungang !

On parle ici de grottes, mais ce sont surtout des sortes de cryptes (cachées derrière d’imposants temples en bois) taillées et finement sculptées dans la roche. Du sol au plafond, les grottes sont recouvertes de bouddhas de toutes les tailles et de figures artistiques bouddhistes représentant des scènes de vie impériale et religieuse de l’époque.

Dans certaines de ces grottes, des fresques peintes ont traversé les siècles et sont encore visibles avec leurs couleurs d’origine. La finesse des fresques et de tout ce que l’on peut voir à Yungang rappelle bien qu’ici on se trouve dans un pays à l’Histoire millénaire, avec une culture et un sens artistique extrêmement riches et raffinés.

C’est bien simple : au fil de mes voyages, je n’avais encore rien vu d’aussi fabuleux et impressionnant qui ait été fait par la main de l’homme : je me suis senti aussi émerveillé que si j’étais devant les pyramides d’Égypte ou devant la Khazneh de Petra… Tout simplement INOUBLIABLE !

Cachés derrière d’imposants temples et grottes, ou sculptés à l’air libre, le site de Yungang est un endroit qui ne vous laissera pas indifférent… Et je n’exagère pas : sur le chemin du retour, tout notre petit groupe était complètement émerveillé par ce que nous avions découverts, ici à Yungang !

En toute franchise, si vous séjournez à Pékin, vous n’imagineriez pas ne pas aller voir la Muraille de Chine; et bien passer à côté des grottes de Yungang est tout aussi inconcevable.

A savoir : La sortie du parc se fait par une espèce de petit “village” de marchands locaux où vous pourrez trouver de jolis souvenirs à rapporter.

Comment se rendre aux Grottes de Yungang ?

Depuis Pékin, vous pouvez :

  • soit prendre l’avion pour la ville de Datong (260 km).
  • soit si vous avez le temps, nous vous recommandons clairement le trajet en train couchettes ! Direction la gare de Pékin Ouest pour 6h de train… une expérience très dépaysante et très authentique au milieu des chinois “de tous les jours”, l’un des meilleurs souvenirs de ce voyage. Attention : il y a plusieurs gares à Pékin donc ne vous trompez pas, et pensez à faire comme les chinois, achetez votre encas dans le petit kiosque juste avant d’entrer sur le quais (on vous conseille les nouilles instantanées – nourrissant et plutôt pratique – , vous trouverez dans chaque compartiment de l’eau chaude afin de vous préparer vous même votre petit repas).

Petite astuce spéciale TDM : Pour réserver vos vols ou votre train en Chine (et partout ailleurs en Asie), un seul site : 12go.asia !

Une fois arrivé à votre logement à Datong, plusieurs solutions s’offrent à vous : soit vous réservez avec le concierge de votre hôtel un chauffeur à la journée afin de pouvoir aller visiter les grottes de Yungang (à 13km), soit vous décidez de ne pas vous embêter et vous réservez une visite guidée directement sur internet (avec transport et guide).

Les autres jolies choses à visiter dans la région :

Ancienne capitale sous la Dynastie des Wei du Nord, et étape importante de la Route de la Soie, Datong est une ville qui mérite le détour. Ne loupez pas les sublimes remparts entourant la Vieille Ville (notamment de nuit, c’est tout simplement splendide !).

De même que le Temple Huayan, le Mur des Neufs Dragons et le Temple Xiantong.

Mais ce qu’il ne faut surtout pas louper (en dehors des Grottes de Yungang), c’est l’impressionnant monastère suspendu de XuanKongSi !

Situé à 65 km au sud de Datong, cet incroyable monastère est littéralement accroché contre la falaise. Construit en 491 (donc en gros 1 500 ans qu’il s’accroche au dessus des Gorges de Jinlong !), ce sublime édifice tout en bois est une des curiosités les plus célèbres de Chine.

Véritable merveille d’architecture, les bâtiments épousent la paroi rocheuse tout en étant reliés entre eux par des couloirs et des passerelles… A faire, sauf si vous êtes sujet au vertige !

Là encore, n’hésitez pas à demander directement à votre hôtel un chauffeur pour la journée afin de coupler la visite du monastère avec celle des Grottes de Yungang (les deux sont largement faisable en 1 seule et même journée, c’est ce que nous avons fait avec China Roads).

Mais quoiqu’il en soit, et on ne le répétera jamais assez : les Chinois ne parlent pas anglais ! Et c’est encore plus vrai dans cette région proche de la Mongolie Intérieure, donc un dernier conseil pour la route, n’oubliez pas votre TRADUCTEUR UNIVERSEL  (d’ailleurs avec le CODE PROMO : Tourdumonde.fr, vous bénéficiez de – 15€ pour toute commande)car même Marion qui parle mandarin a eu parfois du mal à se faire comprendre des locaux, qui parlent ici un dialecte à part !

True Story :)

 

Photos de Marion Pagès pour TDM.

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Baptiste L., 36 ans

Créateur et webmaster de TourDuMonde.fr. Amoureux de la nature et des animaux, accro aux road-trips, j'ai le virus de la route. Et s'il y a une colline dans le coin : je suis probablement en train d'aller voir ce qu'il y a de l'autre côté.
Baptiste L., 17 voyages et 12 pays au compteur, a signé 21 articles et 10 avis d'hotels sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages