France : Saumur, entre monuments historiques, vignes et gastronomie

Par Aline MontagutTeam TDMLe 01 07 2019

Située entre les villes d’Angers et Tours, dans le nord-ouest de la France, la charmante petite ville de Saumur a de nombreux attraits… Cette jolie province des bords de Loire (le plus grand fleuve de France) est parfaite pour les amoureux d’histoire, de vin et de vieilles pierres…

Aussi très connue pour être la capitale du cheval en France, Saumur est inscrite par deux fois sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco, notamment grâce au prestigieux Cadre noir et à son fleuve : la Loire.  Elle compte également pas moins de 62 monuments historiques, un nombre impressionnant pour une ville de cette taille.

Il y a quelques semaines j’ai pu partir à la découverte de Saumur et de ses alentours, grâce à un blogtrip organisé par l’agence de relations presse Airpur, l’office du tourisme Saumur Val de Loire, le syndicat des vins de Saumur, ainsi que par l’abbaye de Fontevraud.

Dans la région, on évoque le plus souvent et à juste titre les célèbres châteaux de la Loire, ils sont évidemment incontournables et magnifiques… mais ils ne sont pas les seuls pépites de ce joli coin de France.

Alors, on fait quoi quand on vient passer quelques jours près de Saumur ?

Le mystère des Faluns, un site troglodytique et une histoire incroyable :

L’histoire débute il y a 10 millions d’années ! Dans ce petit coin de France, il y avait la mer, peuplée de baleines, de requins, de méduses… Mais également tout un tas d’autres espèces animales telles que des éléphants ! Au fil des marées, une dune sous-marine s’est peu à peu formée et stratifiée.

Cette dune, est aujourd’hui appelée le Falun. Elle est composée de sable, de coquillages et de restes d’animaux qui vivaient ici il y a bien longtemps.

Le falun a été utilisé de différentes manières. En effet, il a servi à fabriquer des sarcophages au 6 ème siècle, puis au 18 ème siècle les carriers ont commencé à l’extraire pour bâtir des maisons etc. Afin de faciliter son extraction, ils ont inventé “l’extraction verticale”, technique qui donnera cette forme si particulière à ces caves…

Lors de la visite, il vous suffit de lever la tête pour admirer la forme façon “bouteille de vin” de ce site troglodyte surprenant.

A savoir : Ces caves se visitent librement, il faut compter environ 1h et 7€ l’entrée. La visite sensorielle des caves avec les différents jeux de lumières est assez fascinante. Vous y croiserez notamment les restes d’une baleine retrouvée sur place (il s’agit là d’une reconstitution, les vrais restes sont exposés au Musée d’Histoire Naturelle de Paris). Une visite véritablement passionnante aussi bien pour les adultes que pour les enfants.

La visite du château de Montreuil-Bellay :

Impossible de venir dans ce joli coin de France, sans visiter au moins un château ! Et il faut dire qu’ils sont assez nombreux et font la renommée de la région.

Lors de ce blogtrip, nous avons visité le château de Montreuil-Bellay, une jolie forteresse médiévale, bâtie en 1025 par Foulque Nerra (Comte d’Anjou). Ce château a une histoire assez folle et si vous voulez en savoir un peu plus, je vous invite à vous rendre sur son site internet.

À ce jour, le château est toujours habité mais il est possible de le visiter lors d’une balade guidée et commentée d’1h. Le guide vous fera découvrir bon nombre de pièces toutes plus sublimes les unes que les autres : de la cuisine à foyer central, en passant par les anciennes caves voûtées au charme indéniable… et si vous avez la chance d’être en tout petit groupe, vous aurez alors le privilège de visiter des pièces secrètes (où il est interdit de prendre des photos !).

Si l’intérieur du château et la vie au Moyen Age ne vous intéressent pas plus que ça, vous pouvez quand même visiter l’extérieur : notamment les jardins qui surplombent la rivière Thouet au pied de la collégiale ; ainsi que le chemin de ronde.

A savoir : Comptez 12€ la visite. Le château comporte également un domaine viticole de 16 hectares, où sont produits d’excellents vins ! Personnellement j’ai beaucoup aimé leur saumur rosé, il est parfait, servi bien frais… et avec modération ;)

Initiation œnologique :

Encore une activité vraiment sympathique si vous vous intéressez au vin et notamment aux vins de Loire.

Nous avons eu l’occasion de rencontrer Vanessa, créatrice de “Secret des Papilles”, qui lors d’une chouette initiation œnologique nous a transmis son amour de la vigne. Un atelier ludique et passionnant qui retrace notamment l’histoire du vin dans la région. En effet, il faut savoir qu’en Saumurois (région de Saumur), on dénombre 7 AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) avec deux cépages : le “Chenin” pour le vin blanc et le “Cabernet Franc” pour les rosés et vins rouges.

Après la balade dans les vignes, quoi de mieux qu’une petite dégustation ?? Apprendre à reconnaitre les différentes odeurs, et essayer de retrouver à quoi elles correspondent… pour ensuite, déguster les 7 AOC, tout un programme ! Et pour une novice des dégustations de vins comme moi, ce fut une véritable découverte !

D’ailleurs saviez-vous qu’au Moyen Age, on ne buvait presque pas d’eau (elle était non potable, contaminée par des bactéries…), mais en revanche on buvait entre 4 et 7 L de vin par jour !

A savoir : Atelier et initiation à partir de 59,90€ par personne.

Visite du château de Saumur :

Ce château, classé monument historique en 1862, est aujourd’hui un musée dédié aux arts décoratifs ainsi qu’à l’univers du cheval.

Magnifique de l’extérieur et avec une très jolie vue sur la ville de Saumur, la balade aux abords du château est des plus agréables. Si vous ne souhaitez pas le visiter, sachez que vous pouvez manger au restaurant “l’Orangeraie” qui se situe dans la cour du château. On y mange très bien et tout est fait maison !

Découverte d’une spécialité locale : le crêmet d’Anjou !

Pour les gourmands, partez à la rencontre de Sophie Reynouard, véritable passionnée, qui nous a fait découvrir autour d’un atelier de confection, le crêmet d’Anjou. Cette spécialité locale, vieille de 300 ans, dont je n’avais personnellement jamais entendu parlé, a été une vraie belle surprise.

Véritable institution culinaire à l’époque et qui avait presque disparu des tables angevines… le crêmet d’Anjou est un bonheur pour les papilles !

La recette est très simple : des blancs d’œufs, de la crème fraiche épaisse, du sucre de canne liquide, du jus de citron (ou une pincée de sel), et bien entendu des moules à crêmet ! 10 minutes de préparation.. mais il faut être un peu patient pour le déguster. Comptez entre 6h et 48h d’égouttage. Car oui un dessert aussi doux, ça se mérite !

A la dégustation, on a véritablement l’impression de manger un nuage, il est léger et d’une douceur imparable. Et croyez moi, je n’avais jamais rien mangé de tel jusqu’à présent !

Pour en savoir un peu plus, vous pouvez visiter le site de Sophie par ici. Et si l’envie gourmande vous prend durant votre séjour à Saumur, je vous conseille vivement de tester un cours de cuisine sur place avec Sophie, vous ne vous ennuierez pas !!

Balade, déjeuner et dégustation de vins sur une “toue cabané” :

Si vous aimez les petites balades en bateau, sachez que c’est tout à fait possible sur la Loire. C’est ce que propose Denis Retiveau, ce marinier-vigneron qui possède une toue cabané (un bateau à fond plat typique de la région) qui permet de circuler sur la Loire.

Sa toue “l’étoile qui rit”, peut accueillir entre 6 et 12 personnes… Idéal pour une virée en famille ou entre amis.

Plusieurs prestations sont proposées :

  • Des repas croisières : repas gastronomique sur le bateau avec possibilité de déguster les vins de Denis qui possède le Domaine des Champs Fleuris (36€ par personne). Repas composé autour du poisson, et de mets locaux… Une cuisine savoureuse que l’on vous recommande !
  • Des balades privatives sur la Loire (entre 1h et 4h, à partir de 125€ par bateau)
  • Une nuit romantique sur “l’Etoile qui rit”, sa toue cabané, situé près du village de Montsoreau avec vue imprenable sur le château. (150€ la nuit pour 2, avec une bouteille de crémant et petit déjeuner).

Plus d’information sur “Loire Vins Aventure“.

Visite de la prestigieuse école du Cadre noir de Saumur :

Qui dit Saumur, dit Cadre noir ! Car j’imagine que vous avez au moins déjà une fois entendu parler de cette prestigieuse école d’équitation, qui regroupe l’élite des cavaliers français ?!

Nous avons eu le privilège d’assister au Gala du Printemps des Ecuyers. Un spectacle qui associe le cadre noir de Saumur et l’école portugaise d’art équestre. Des sauts d’obstacles, quelques passages de dressage, et cette impression magique que les chevaux dansent littéralement sur la piste…

Un véritable show qui montre l’étendu du savoir faire français.

Pour ceux qui ne serez pas particulièrement intéressés par ce type de spectacle, sachez que vous avez également la possibilité de faire des visites guidées. Un univers passionnant dans un cadre vraiment très sympa ; pour les amoureux de l’équitation c’est à ne pas manquer !

Dégustation et atelier mixologie à la distillerie Combier :

Vous connaissez le Triple Sec ? Si oui, vous connaissez forcement, sans peut-être le savoir, la distillerie Combier. Cette liqueur d’orange, a été créé par Jean-Baptiste Combier en 1834 !

Plus ancienne distillerie du Val de Loire, elle se visite encore aujourd’hui. Au milieu des alambics datant du début du 20 ème siècle (et qui servent encore aujourd’hui à produire de la liqueur) vous pourrez découvrir l’étendue du processus de travail d’une distillerie, qui en plus de produire du triple sec et des liqueurs, s’est diversifiée et produit aussi de l’absinthe, du gin, des sirops…

Nous avons eu le privilège de participer à un atelier de création de cocktails et avons pu goûter un peu tous les produits qu’ils proposent. Ma préférence va pour la liqueur “Pure Folie”, une liqueur de fraises (cueillies en France) au goût vraiment subtil, idéale pour terminer un repas.

Comme quoi, le Val de Loire est une région pleine de surprises…

Cette petite liste non exhaustive, donne déjà quelques idées à ceux qui veulent passer quelques jours près de Saumur. J’ai été agréablement surprise tant par l’architecture de certains sites, que par la gastronomie locale et par l’excellence des vins du Val de Loire. Un grand merci à nos partenaires, de nous avoir permis de découvrir ce petit bout de France durant ces 4 jours.

 

 

Photos de Aline Montagut pour TDM.

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Aline Montagut, 31 ans

Je suis passionnée de voyages et de grands espaces. Installé dans les Pyrénées depuis 2015 pour me rapprocher de nos jolies montagnes... Je voyage dès de possible, avec mon conjoint et notre fils. Ma citation favorite : "Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page" !
Aline Montagut, 12 voyages et 12 pays au compteur, a signé 10 articles et 8 avis d'hotels sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages