Cambodge : A la découverte de la région du Sud-ouest !

Par TomTeam TDMLe 16 05 2016

Tuk-tuk, deux roues à foison, rizières et palmiers à perte de vue… Bienvenue en Asie du Sud-est ! Et plus précisément, au sud-ouest du Cambodge. La région située entre Thaïlande, Laos et Vietnam, est un incontournable des roadtripers.

Le pays est dans une situation de pauvreté plus forte que ses voisins, de même que le développement du tourisme y est de façon générale moins accru…

Plus spécifiquement connu pour ses majestueux temples millénaires et notamment ceux du site d’Angkor, le Cambodge a pourtant bien d’autres merveilles à offrir !

Alors en route pour un petit tour d’horizon de sa jolie région côtière…

KAMPOT :

Située à environ 150km au sud de Phnom-Penh, partez à la découverte de la petite ville de Kampot !

Depuis la capitale, plusieurs liaisons quotidiennes sont assurées par bus, mini van ou encore taxis collectifs, pour un trajet d’environ 4-5h (comprenant retards liés au départ, embouteillages et autres arrêts restauration).

Malgré sa petite taille (environ 40,000 habitants), la ville fourmille toute la journée, et comporte quelques centres d’intérêt étroitement liés à la vie asiatique : le vieux marché couvert, quelques temples et pagodes ici ou là, et bien sûr les spots de Street Food (d’ailleurs ne loupez pas le jus de canne à sucre, un délice !).

A côté de cela, la Ferme de Poivre, à droite du nouveau pont, est clairement l’attraction de la ville à ne pas manquer : un des meilleurs poivres du monde est trié ici !

A gauche du pont cette fois et à ne pas manquer non plus, une petite route (compter minimum 3km) vous permet d’accéder (en scooter ou en vélo) aux immenses marais salants, d’une étendue à couper le souffle ! A privilégier au soleil couchant, les couleurs y sont stupéfiantes !

Côté balade, quelques agences proposent également des tours en bateau sur la rivière, afin d’admirer coucher de soleil, paysages et maisons sur pilotis !

Dernière chose si le temps vous le permet, le parc national de Preah Monivong Bokor vaut aussi le détour.

KEP :

A une quarantaine de kilomètres à l’Est, directement sur la côte cette fois, se trouve la localité de Kep. Si le cœur vous en dit, le trajet se fait très bien en moto ou scooter, que l’on loue pour peau de chagrin (5-10$ la journée).

C’est ici l’occasion de faire le célèbre marché aux crabes, et surtout, de choisir un restau pour les déguster avec leur sauce au poivre vert : sans nul doute un des meilleurs délices khmers !

A environ 10km au nord de Kep Beach (qui ne présente pas d’intérêt particulier si ce n’est la plage en elle-même) se trouvent les plantations de poivre, qui une nouvelle fois peuvent se visiter tranquillement en deux roues, ou en tuk-tuk.

Plus loin vers l’est (18km par la route) se trouve la grotte-temple du Wat Kirisan, dans la localité de Kampong Trach. La quiétude du lieu vaut le détour, et les quelques enfants sur place se feront une joie de s’improviser guides !

SIHANOUKVILLE :

En route vers l’ouest pour Sihanoukville, à environ 2h de mini van de Kampot.

Cette ville côtière, aux nombreux bars et restaurants bon marché, comporte deux principales plages sur lesquelles se prélasser : Occheutal Beach, assez prisée et très vivante, puis dans la continuité Otres Beach, moins fréquentée et plus calme. Moult solutions d’hébergement sont proposées à proximité de ces deux plages.

Mais Sihanoukville sert surtout d’embarcadère pour se rendre sur les deux îles les plus populaires de la région : Koh Rong et Koh Rong Sanloem. Plusieurs lignes de ferry assurent la liaison, pour un prix aux alentours de $20 et un temps de trajet de 40 minutes pour la première île (Koh Rong Sanloem), et plus d’une heure pour la seconde (Koh Rong).

KOH RONG & KOH RONG SANLOEM :

Koh Rong est sans nul doute la plus festive, la plus jeune et la plus prisée des deux îles. Végétation tropicale dense, grandes plages de sable blanc et eau turquoise : pas de doute, nous sommes bien au paradis !

Cette île propose un florilège d’hébergements, du très bon marché (dortoirs en auberge de jeunesse) à des logements plus chics. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets !

Côté activité, rien de plus que le propre d’une (petite) île : marche dans la jungle, snorkeling, plongée, tour en bateau… et sans conteste l’activité principale : la paresse !

De ce côté-là, Koh Rong Sanloem est peut-être à privilégier. Composée d’une large plage principale, de sable blanc et fin, c’est ici que se situent la plupart des Resorts. L’ambiance y est beaucoup, beaucoup plus calme et paisible que sur Koh Rong, et donne le sentiment d’être coupé du monde… D’ailleurs, précisons tout de même que l’accès au téléphone et surtout au wifi reste TRÈS limité, mais bon vous êtes venus pour vous reposer non ?

A la tombée de la nuit, ne manquez pas les excursions pour aller nager avec du plancton fluorescent ! Ces excursions en bateau durent une heure ou deux et honnêtement, l’expérience est plus que bluffante, comptez 10/15$ selon la taille du groupe.

Mais une alternative est envisageable : aux alentours de 20/21h, nagez environ 50/70m au large de la plage, avec éventuellement une lampe de poche waterproof…. et là des milliers de petits organismes vivants nageront avec vous, en suivant le faisceau. Une expérience vraiment démentielle et gratuite cette fois !

Pour terminer, de l’autre côté de l’île côté ouest, à 35min à pied par la jungle, vous pourrez rejoindre une plage étendue sur 200 mètres. Un paradis de tranquillité, où l’on admire le soir un sublime coucher de soleil…

Ce petit tour d’horizon non-exhaustif du Sud-ouest oublie certainement quelques curiosités tout fait intéressantes (Koh Kong, Koh Tonsay -l’île des lapins-, ou encore Koh Ta Tiev).

Mais nous avons tenté de rendre une image assez fidèle de cette partie du pays : une côte parsemée d’îles et de plages à la fois paradisiaques et très tranquilles, et un intérieur très plat (si l’on exclut le Bokor), peu urbanisé, essentiellement fait de palmiers, rizières ou autres plaines tout à fait désertiques…

Une immersion plus que sauvage donc, aisément faisable en un peu plus d’une semaine !

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Tom, 30 ans

Ayant étudié en école de commerce, j'ai eu l'opportunité ces dernières années de vivre à l'étranger et plus récemment, de voyager plus occasionnellement. J'ai pris goût à ces aspects découverte, aventure, inconnu, adaptation, etc. qui donnent pour moi une vraie valeur ajoutée au voyage, et permettent une immersion totale dans les cultures qu'on découvre !
Tom, 16 voyages et 13 pays au compteur, a signé 20 articles et 1 avis d'hotels sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages