USA : Entre croisière, plage et coquillages sur l'île de Sanibel

Par TomTeam TDMLe 12 07 2015

La Floride : Miami, Orlando et ses parcs d’attractions, les Everglades, ou encore ses plages de carte postale… Une destination Ô combien populaire parmi les voyageurs du monde !

Pourtant la Floride ne se résume pas qu’à ça, et si vous voulez découvrir ses trésors cachés et encore à l’abri de la majorité des touristes, partez à l’ouest et filez jusqu’à l’île de Sanibel et son chapelet de cayos !

The Beaches of Fort Myers and Sanibel, Lee County Visitor & Convention Bureau, ainsi que mN’Organisation m’ont permis, au mois de juin dernier, de participer à mon premier voyage presse. Un blogtrip de trois jours rendu possible par la compagnie aérienne XL Airways, et Dolphin Transportation pour les déplacements sur place.

Ce blogtrip à destination de l’île de Sanibel, avait pour but de faire découvrir une partie méconnue de l’un des États américains les plus populaires auprès des voyageurs du monde entier : la Floride.

Partons donc à la découverte de l’île de Sanibel, située à l’ouest de la Floride, dans le Golfe du Mexique !

sanibel

Pour notre premier jour sur place, direction la Marina Mc Carthy, sur Captiva Island, un peu plus au nord de l’île de Sanibel. La végétation est dense, variée et verdoyante, le cadre est tropical et très agréable en ce bord de mer. Sur la route, de nombreuses maisons cossues bien qu’un peu camouflées… Il n’y a pas de doutes nous sommes bien en Floride !

Trente minutes de route plus tard, nous atteignons la jolie Marina. Le personnel nous y accueille en anglais, espagnol, français, allemand et même italien !

Nous prenons place à bord du bateau et notre périple commence. Avec nous, Stefanie Wolf, biologiste au Bailey-Matthews National Shell Museum, nous éclaire sur la riche biodiversité des lieux, à commencer par les quelques dauphins vivant dans la baie, et s’amusant des vagues de notre bateau… Voir des dauphins dans leur environnement naturel est toujours un spectacle majestueux !

Nous accostons sur la petite île de Cayo Costa State Park, qui garde quelques séquelles bien visibles de l’ouragan Charley, qui dévasta la région en 2004… Malgré ces paysages encore torturés par les forces de la nature, il n’est pas difficile de s’émerveiller sur cette île quasi désertique, son sable blanc, son eau tropicale, ses oiseaux et bien sûr, ses multiples espèces de coquillages.

IMG_20150612_094331

IMG_20150612_104614

IMG_20150612_094947

Quelques photos et quelques heures plus tard, nous repartons direction Captiva Island pour se restaurer au Mucky Duck restaurant, offrant une très belle vue sur la plage. En plus d’une carte très fournie comme partout aux USA et des proportions “à l’américaine”, l’accueil est chaleureux, et la décoration offre une ambiance pour le moins… second degré, faite de phrases et de formules ironiques accrochées au mur !

L’après-midi, nous nous dirigeons vers le Bailey Matthews Shell Museum, fondé en 1995 par les citoyens de Sanibel et seul musée des États-Unis à être entièrement consacré aux coquillages ! Une curiosité et un musée pour le moins insolite donc… mais il faut bien avouer qu’avec pas moins de 400 espèces de coquillages, ce musée a toute sa place sur l’île de Sanibel !

bailey-mathews shell museum sign

Nous sommes ainsi reçus par José H. Leal, scientifique ayant consacré une très large partie de sa vie à l’étude des coquillages. Par une visite guidée des lieux, il nous explique toute la diversité, la complexité et les moindres faits relatifs à ces animaux qui sont en réalité bien plus que de simples coquilles échouées sur la plage !

Une visite des plus intéressantes et qui nous en apprendra beaucoup…

a2cbf6e2f43b1f8a4c4dd086e5cb40e7

A faire donc pour son côté insolite et pour ceux qui s’intéressent de près ou de loin à l’univers marin et à ses merveilles.

Après cette première journée, encore pas tout à fait remis du décalage horaire, nous partons diner au Doc Ford’s Rum Bar, un restaurant aux allures sportives dans lequel moult écrans plats nous permettent de suivre chacun des sports populaires dans ce grand pays : NBA, Soccer, FootBall Américain, BaseBall… il y en a vraiment pour tous les goûts !

Le cadre est agité mais appréciable, et une nouvelle fois, l’on se sent rassasié… à “l’américaine” on vous dit ! Nous avons droit à des plats à base de fruits de mer, aussi bien qu’à des pièces de viande très copieuses…

Une première soirée agréable suivit d’une balade digestive (qui s’avèrera par la suite nécessaire) et d’un sublime coucher de soleil sur la longue plage linéaire de notre cher hôtel le Sanibel Inn.

11202096_1074694185892686_2807380187019217007_n

728x90.gif

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Tom, 30 ans

Ayant étudié en école de commerce, j'ai eu l'opportunité ces dernières années de vivre à l'étranger et plus récemment, de voyager plus occasionnellement. J'ai pris goût à ces aspects découverte, aventure, inconnu, adaptation, etc. qui donnent pour moi une vraie valeur ajoutée au voyage, et permettent une immersion totale dans les cultures qu'on découvre !
Tom, 16 voyages et 13 pays au compteur, a signé 20 articles et 1 avis d'hotels sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages