Mexique : A la découverte des 5 plus belles pyramides de l'Est du Yucatan

Par Cécile SinquinTeam TDMLe 20 07 2014

Sable blanc et cocotiers, paysage de jungle luxuriante… la péninsule du Yucatán est surtout connue pour ses somptueux temples et autres ruines mayas. Il y en a beaucoup et vous pourrez en croiser partout, au détour d’un chemin ou encore le long des routes principales…

Sur l’extrême Est de la péninsule du Yucatán, dans les états du Quintana Roo et du Yucatán, 5 pyramides sortent définitivement du lot… Au bord de la mer des Caraïbes, au milieu de la jungle ou encore surplombant une vaste plaine, ces vestiges Mayas vous laisseront sans voix !

C’est parti pour un petit tour d’horizon des principaux sites mayas de l’Est du Yucatán…

Mapof20Yucatan

A savoir : Le Yucatan est une région du Mexique très facile d’accès, mais si visiter le Mexique par vos propres moyens vous effraie un peu, sachez que Puraventura, spécialiste de voyages authentiques et responsables en Amérique centrale et aux Caraïbes, propose de découvrir le Mexique en petit groupe. Les circuits au Mexique allient la découverte d’incontournables et d’activités hors des sentiers battus !

Chichen Itzà : La Majestueuse

On ne la présente plus… Site maya le plus visité du Mexique, Chichen-Itzà est considéré comme le «Versailles du Yucatán» ! Oui oui rien que ça !

Le site a été classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 1988, et a été élu, en 2007, comme l’une des sept merveilles du monde…

El-Castillo-Chichen-Itza-original-3

161 MEXIQUE_Nataliya Hora_000010367418XLarge

D’une taille considérable et très touristique, le site est bien balisé et vous accéderez aux différentes parties du lieu très facilement.

Outre la magnifique pyramide principale “Kukulkan”, célèbre dans le monde entier de par son excellent état de conservation et représentant un serpent à plumes, vous y découvrirez différents types d’architecture maya tous plus beaux les uns que les autres : l’immense jeu de balle, l’observatoire astronomique, et le très ornementé couvent présentant tous des architectures très différentes…

chichen-itza2

L’histoire du site est très controversée mais il semblerait que ce lieu, grande capitale maya, ait connu trois vagues de peuplement qui en font sa richesse archéologique et historique…

Outre “Kukulkan” et les autres monuments, vous trouverez, aussi, tout au nord du site, le fameux Cénote Sacré de Chichen Itza ! Entièrement à ciel ouvert, ce dernier était utilisé à des fins de sacrifices, notamment humains, en l’honneur des Dieux durant les cérémonies religieuses mayas. De nombreux objets et squelettes y ont d’ailleurs été retrouvés lors de fouilles archéologiques…

Et si le cœur vous en dit vous pourrez même vous y baigner !

Ik-Kil Cenote, Chichen Itza, Mexico

Malheureusement, tous les chemins d’accès aux différentes parties du site de Chichen Itza sont jalonnés de dizaines de vendeurs de souvenirs qui vous hèlent à votre passage. Pour éviter cela, arrivez à l’ouverture, ils organisent leurs étales et ne feront pas attention à vous… Mais malgré tout pas d’inquiétude, ils sont plutôt gentils et agréables et ne vous gâcheront pas la visite outre mesure…

L’entrée au site est, quant à elle, assez chère comparativement aux autres sites mayas. Comptez une vingtaine de pesos mexicains pour le stationnement soit 1,20 euros et pas moins 145$MX pour l’entrée sur le site, soit 8,25 euros par personne environ.

Sachez en outre qu’il vous faudra aussi payer une taxe  pour les appareils photo et autres cameras…

Petit conseil : Pour profiter au maximum de cette Merveille du Monde (et éviter les touristes -bien trop nombreux-), nous vous conseillons grandement de réserver une visite guidée au lever du soleil (Transport + Guide + Billet d’entrée).

Tulum : La Triomphante

Bienvenue dans LE décor de carte postale !

Tulum-Mayan-archaeological-site-of-El-Castillo-in-Quintana-Roo-Mexico-Wallpaper

C’est tout d’abord son cadre exceptionnel qui fait de ces ruines un site comme nul autre au Yucatán… Les pyramides perchées sur les falaises surplombent une mer turquoise et triomphent des embruns depuis 1500 ans !

Initialement port de commerce et de pêche relié à d’autres pyramides mayas, Tulum signifie «muraille» et fait référence à la muraille érigée tout autour du site, côté terre. Les falaises protégeaient, elles, la forteresse des attaques venant de la mer…

Ce paysage escarpé et découpé permet d’avoir du recul sur les différentes ruines du site et vous aurez des photos à couper le souffle qui rendront jaloux bon nombre de vos amis !

Tulum_-_Mayan_Pyramid

Et avec un peu de chance vous pourrez même vous baigner au pied du Castillo, nom donné au sublime édifice qui surplombe la mer des Caraibes… un escalier en bois vous mène sur une plage de sable blanc aux eaux turquoises absolument somptueuse.

Les agents responsables de l’entretien et de la conservation du site de Tulum permettent, en effet, aux touristes de se baigner par petit groupe et par roulement, afin de préserver les lieux…

xz1otgrn

Sachez le, le site de Tulum étant assez restreint, il est donc d’autant plus important d’arriver tôt !

En effet, ce site et sa célèbre plage de carte postale sont pris d’assaut par les touristes plus tôt que les autres sites de la région à cause notamment de sa proximité avec la zone hôtelière bordant le long de la côte…

Pour entrer, il vous faudra payer 60$MX, soit environ 3,40 euros, par personne. Comptez aussi entre 40$MX et 75$MX pour le stationnement si vous venez en voiture.

Petite astuce : quand vous arrivez en voiture il y a un grand stationnement vous pouvez vous y garer pour 75$MX, mais si vous continuez votre chemin vers la gauche, un parking plus petit vous permettra de stationner pour seulement 40$MX et ce, plus près du site… Quant à ceux qui voudraient vivre une journée inoubliable à Tulum, pourquoi ne pas allier cette visite mythique avec une excursion snorkeling et tortues ??

Ek-Balam : La Luxuriante

C’est au milieu de la jungle, à une trentaine de kilomètres de la très jolie ville de Valladolid que vous trouverez ce site maya…

Ek-Balam signifie «jaguar noir» et le site, autrefois Cité était apparemment un grand centre religieux, politique, et économique… Il est constitué de plusieurs pyramides de tailles variables mais la plus impressionnante, nommée l’acropole, s’élève elle sur six étages !

C’est d’ailleurs la plus haute pyramide jamais restaurée, et l’une des constructions les plus imposantes du Yucatán…

Ek-Balam-full-w-port-2000x1028

Contrairement à Tulum et à la plupart des pyramides mayas de la région, les pyramides d’EK-Balam peuvent toutes être escaladées !

Alors prenez votre courage à deux mains et gravissez les 30 mètres qui vous séparent du sommet de l’acropole ! Une vue somptueuse sur la jungle verdoyante et sur le reste du site vous y attend…

Les autres pyramides plus petites peuvent, elles aussi, être escaladées lorsque vous continuez votre visite du site. Moins restaurées, elles sont envahies par la végétation qui tente de reprendre ses droits, vous offrant ainsi un beau spectacle entre nature et architecture.

Mayan ruins - Ek Balam

Pour entrer sur le site vous devrez payer une centaine de pesos mexicain par personne, soit environ 5,70 euros, mais le parking est, lui, gratuit.

Cobà : La Verdoyante

Cobà, lui, est un grand site maya constitué de cinq groupements de pyramides qui gravitent autour de lacs… lacs qui foisonnent de crocodiles selon les guides (bizarrement ça on n’a pas été vérifier) !

Des chemins à travers bois vous permettent de rejoindre les différentes zones de ce site immense. Le groupe Cobà, au bord du lac Macanxoc est le plus complexe. Ensuite, après 1,5km de marche, vous pourrez atteindre le groupe Nohoch Mul, qui abrite la plus haute pyramide du site.

Comme Ek-Balam, Cobà est un des rares sites archéologiques où l’on peut grimper sur les pyramides…

img_0076

Au sommet de la plus haute pyramide de la région, Nohoch Mul (42 m) littéralement la Grande Pyramide, une mer de verdure s’ouvre alors à vous, vous laissant sans voix…

Coba-sky

Attention ceci dit pour ceux qui souffrent du vertige ! Les marches permettant de gravir cette pyramide sont de tailles très inégales et seule une corde au milieu de cet immense escalier de pierre pourra vous aider à vous agripper… donc un conseil avant de monter tout en haut d’une traite, essayez sur quelques marches jusqu’à la première moitié de la pyramide et retournez vous face au vide. Si vous ne vous sentez pas bien, inutile d’aller plus haut !

La montée est bien plus facile que la descente et il serait idiot de se retrouver bloqué tout en haut à cause d’une crise de tétanie ou de panique due au vertige…

Vous devrez payer une soixantaine de pesos pour entrer sur le site, soit environ 3,50 euros.

Mais vous pourrez également louer des vélos pour quelques pesos de plus et passer d’un groupement de pyramide à un autre, tout en vous baladant à travers la forêt immense qui abrite ce site exceptionnel…

Muyil : La Surprenante

A l’orée de la Réserve de Sian’Kan, Muyil est le complexe le plus important de la vingtaine de sites mayas, trouvés dans ladite réserve, et fut jadis un centre de commerce relié à Chichen-Itzà.

Les différentes pyramides de la région étaient alors reliées par des chemins aménagés appelés sacbe… Vous pourrez d’ailleurs parcourir une partie d’un de ces sacbe à Muyil.

C’est un petit groupement de pyramides, éparpillées entre un très joli parc bien entretenu et la forêt, que vous pourrez découvrir à Muyil. La pyramide principale, haute de 17m, émerge des arbres alors que le second temple, le plus imposant, apparaît soudain au détour d’un sentier dans la forêt…

SAMSUNG CAMERA PICTURES

La nature a envahi les vieilles pierres et de grands arbres ont même poussé directement sur les ruines anciennes… Les racines s’insinuent partout, offrant ainsi un spectacle époustouflant ! La nature reprend donc du terrain à Muyil…

L’entrée au site n’est pas chère et ne vous coûtera que 36$MX par personne soit 2 euros. Le parking est gratuit.
Attention toutefois, il n’y a aucun ticket ou justificatif de paiement qui vous sera remis, assurez-vous d’être reconnu pour ne pas payer l’entrée deux fois !

Lorsque vous prendrez vos billets le responsable vous parlera sûrement d’une magnifique vue sur la lagune du parc Sian’ Kan avec un mirador et un passage dans la jungle vierge. Il est vrai que le site offre un accès à un mirador panoramique, et vous pourrez marcher sur un ponton en bois, dans la jungle, pour accéder à la lagune…

Cependant pour cela il faudra payer 50$MX par personne en plus de l’accès au site… Un conseil : ne cédez pas à l’arnaque !

Petite astuce : Vous voulez voir la lagune depuis le mirador et marcher sur ce fameux ponton dans la jungle, sans débourser les 50 $MX par personne ?? C’est possible ! Un accès par la route, en voiture, vous permet d’arriver à la lagune turquoise et même de prendre le ponton en sens inverse pour grimper sur le mirador, gratuitement évidemment…

bridge

 

Pour finir, voici quelques conseils valables sur ces 5 sites : Pour visiter ces joyaux de l’architecture, vieux de plus d’un millénaire pour certains, levez-vous tôt, très tôt ! Car cette région du Mexique, surnommée la Riviera Maya, est une zone très (trop) touristique…
Soyez sur place à l’ouverture des sites (la majeure partie de ceux-ci ouvrent à 8h le matin), pour pouvoir partir à l’arrivée des premiers cars de touristes et tours organisés. Il vaut donc mieux prendre vos précautions et prévoir votre timing à l’avance. Un guide officiel n’est pas vraiment nécessaire, un bon guide de voyage papier peut largement suffire.

Et n’oubliez pas, plus vous arriverez tôt plus vous aurez les temples pour vous seul, une magnifique lumière matinale pour les photos et la fraîcheur du matin… plus qu’agréable dans ce joli coin du monde !

 

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Cécile Sinquin, 28 ans

Travel Addict depuis toujours, j'ai vécu plus longtemps à l'étranger qu'en France dans ma jeune et courte existence. Je cherche à découvrir ce monde qui à tant à offrir, comprendre les cultures... La routine est ma bête noire, l'émerveillement est mon moteur, voir le monde d'un autre œil pour en percevoir toute la beauté. « Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir, et l'envie furieuse d'en réaliser quelques uns. »
Cécile Sinquin, 35 voyages et 22 pays au compteur, a signé 7 articles et 7 avis d'hotels sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages