Los Angeles : Que faire en dehors des trucs à touristes ?

Par Marion P.Team TDMLe 17 04 2016

Hollywood, Beverly Hills, les Studios Universal, Malibu, Venice Beach… Voilà spontanément à quoi tout le monde pense quand il s’agit de Los Angeles ! Pourtant cette ville mythique et gigantesque est bien plus de choses que ces attractions à touristes…

Une ville avec des quartiers très distincts comme plein de petits villages accrochés les uns aux autres, des musées incroyables, des parcs et un canyon ! Des endroits moins connus, plus confidentiels et où réside véritablement tout le charme de LA…

Avec ses 100 Km2, Los Angeles est une ville gigantesque, tentaculaire et sans véritable “centre ville” où vous pourrez passer rapidement du luxe tapageur aux quartiers les plus défavorisés…

Et autant vous prévenir de suite, peu de gens tombent amoureux de cette ville au premier regard. Car la majorité des voyageurs n’y est que de passage, en attendant de prendre la route pour l’Ouest Américain… pourtant si on s’y attarde un peu Los Angeles est une ville dont il est facile de tomber amoureux !

Car oui à Los Angeles il n’y a pas qu’Hollywood, les Studios Universal, et Beverly Hills… il y a aussi un canyon, des parcs, des musées et de vieux quartiers historiques.

Mais avant toute chose, sachez que Los Angeles est une ville qui se visite en voiture ! Les transports en commun y sont quasiment inexistants (sauf quelques lignes de bus) contrairement à bon nombre d’autres villes américaines (NYC, SF…) et vu la taille de LA il n’est pas difficile de comprendre pourquoi !

Du coup, pas trop le choix, il vous faudra louer une voiture de location si vous voulez profiter de Los Angeles. Vous trouverez des tas de loueurs directement à l’aéroport LAX, mais chez TDM nous vous conseillons de réserver directement depuis la France avant votre départ (plus facile et gain de temps assuré).

Un passage sur Ada (en choisissant la destination USA) et le tour est joué… En avant pour la découverte des coins “méconnus” de Los Angeles !

Le Bronson Canyon :

Qui aurait cru qu’à deux pas d’Hollywood Boulevard (et donc d’un des endroits les plus touristiques de la ville), on pourrait se retrouver en pleine nature et au milieu des coyotes ? Bienvenue au Bronson Canyon !

Ce canyon, où vous croiserez de nombreuses célébrités hollywoodiennes faisant leur jogging matinal, est en fait l’une des parties du vaste Griffith Park surplombant toute la ville.

Avec ses collines, son canyon, ses bois, ses sentiers de randonnées et son observatoire astronomique des plus intéressants (le Griffith Observatory), sans oublier son Mont Lee sur lequel se trouve le célèbre Hollywood Sign, ce parc et son canyon sont un poumon vert dans une ville qui vit à 100 à l’heure !

1960799_10152022777902997_825264330_o

Ce parc est tellement immense que certaines parties sont toujours à l’état totalement sauvage, et il n’y a pas si longtemps le célèbre couguar de Californie y vivait encore…

Un conseil : Partez en randonnée sur les nombreux sentiers de préférence à la fraiche, car les températures grimpent vite à LA, et profitez du peu de touristes que vous y croiserez et de la vue à 360° sur la ville en contre-bas.

11722296_10207200868958146_6889082331272150491_o

Echo Park :

Faire du bateau ou du pédalo en plein cœur de la Cité des Anges, ça vous tente ? Si oui, Echo Park est fait pour vous !

Situé en plein centre ville et dans le prolongement du quartier de Silver Lake, ce parc est l’endroit idéal pour flâner, pique-niquer et profiter d’un écrin de verdure dans cette ville gigantesque. Au fil du temps, ce quartier est devenu l’un des endroits les plus branchés de la ville !

Avec ses nombreuses boutiques, bars et autres restaurants, vous aurez largement de quoi faire dans ce petit quartier de Los Angeles, aux airs de Central Park.

Le Getty Center :

Ouvert depuis décembre 1997, ce musée situé sur les collines de Brentwood est une merveille architecturale. Son fondateur Jean Paul Getty, magnat du pétrole et amoureux des Arts, rassembla jusqu’à sa mort en 1976 des milliers d’œuvres d’art, tableaux et autres sculptures dans ses musées de Los Angeles et de Malibu.

A sa mort, sa collection était devenue si importante qu’il fallut créer un nouveau lieu pour accueillir toutes ses œuvres… et le Getty Center vu le jour.

1913352_10152023361877997_1482994289_o

On accède à ce vaste ensemble de dalles et de pierres blanches via un petit train faisant la navette entre le parking et l’entrée principale du musée.

Tout en haut d’un grand escalier, vous arriverez au hall d’entrée et son immense esplanade surplombant toute la ville de Los Angeles… la vue y est tout simplement incroyable et vous permettra de vous rendre compte de l’immensité de cette ville !

Outre les 4 bâtiments renfermant les œuvres de ce collectionneur acharné, vous pouvez passer également du temps dans les jolis jardins de ce musée colossal : entre fontaines, cactus et plantes typiques d’Amérique du nord, ce bel espace de verdure est une invitation à la flânerie…

1966175_10152023355407997_1824582020_o

1939415_10152023393262997_597495629_o

Vous y croiserez de nombreux étudiants en art, et de nombreux photographes venus capturer la pureté architecturale des lignes et courbes de ce beau musée…

LACMA :

Le LACMA, de son nom complet le “Los Angeles County Museum of Art”, est LE musée d’art officiel du comté de Los Angeles. Situé dans le quartier de Miracle Mile, et fondé en 1910, ce musée gigantesque compte 250 000 œuvres d’art réparties dans une dizaine de pavillons.

Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’en matière d’art au LACMA il y en a pour tous les goûts ! De l’Égypte antique, en passant par l’art islamique, africain, amérindien, ou encore asiatique, ce musée a la collection inestimable est un véritable bijou pour les amateurs d’Art et d’Histoire.

Et pour ceux préférant l’art moderne ou contemporain, pas d’inquiétude à avoir non plus de ce côté là !

Petit conseil : Allez y plutôt en fin d’après-midi et attendez la tombée de la nuit pour voir ses célèbres lampadaires s’illuminer… Cette installation de l’artiste Chris Burden donnant la nuit encore plus de majesté au lieu…

El Pueblo :

Situé près de Downtown, ce quartier est en fait la toute première ville de Los Angeles ! Ce modeste village de type espagnol fondé au 18ème siècle deviendra au cours de l’histoire et suite à l’annexion de la Californie par les Américains sur le Mexique, la mégalopole de LA telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Ce quartier compte encore une trentaine de bâtiments historiques qui vous plongeront littéralement 3 siècles en arrière.

Ne loupez pas notamment : la maison Avila Adobe, Olvera Street, Pico House et la Iglesia de Nuestra Senora Reina de Los Angeles (toute première église de la ville)…

A deux pas des buildings de downtown, ce quartier des plus étonnants et à l’architecture résolument espagnole vous permettra d’en apprendre un peu plus sur cette ville aux multiples visages !

Petit conseil : Sachez qu’une visite guidée à pied et gratuite a lieu entre 10 et 12h du mardi au samedi. Pour plus d’infos, rendez vous au Visitor Center, près de la Pico House.

 

Voici donc un petit tour d’horizon non exhaustif des activités à faire à Los Angeles en dehors des incontournables mais très touristiques Hollywood Boulevard, Rodéo Drive, Beverly Hills, Venice Beach and co… Et désormais plus d’excuses pour ne pas tomber amoureux de la Cité des Anges !

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Marion P., 35 ans

Co-fondatrice, rédactrice en chef et community manager de TourDuMonde.fr. Grande voyageuse, amoureuse de la Chine (elle parle couramment chinois) et des USA, Marion est spécialement attirée par la culture et l'histoire des pays qu'elle visite. A 33 ans, elle ne désespère pas de pouvoir un jour ramener un panda dans ses valises. Si vous avez des questions, des demandes de collaboration, n'hésitez surtout pas à contacter Marion.
Marion P., 51 voyages et 24 pays au compteur, a signé 52 articles et 27 avis d'hotels sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages