Oman : A la découverte du désert de Wahiba Sands

Par Isia MookTeam TDMLe 25 02 2020

Occupé à 80% de surface désertique, le Sultanat d’Oman compte trois immenses déserts de sable. Un voyage à Oman sans visiter au moins un de ces déserts serait donc bien dommage. Partir à la découverte du désert c’est partir à la rencontre des peuples nomades, les bédouins, qui vivent dans ces lieux, c’est comprendre leur culture et les adaptations qu’ils ont du mettre en place… Et le désert c’est aussi et surtout des paysages uniques qui amènent un sentiment d’apaisement.

En novembre dernier, au cours d’un roadtrip à travers le Sultanat d’Oman, j’ai eu l’opportunité de découvrir le désert du Wahiba Sands grâce à un partenariat avec l’agence Bediyah Safari Tours.

L’agence :

L’agence Bediyah Safari Tours est située à Bidiya, la ville aux portes du désert de Wahiba Sands. Il s’agit d’une petite agence locale dirigée par Hamad, un omanais qui a le sens de l’accueil, à l’image des habitants du pays.

Il propose des tours sur plusieurs jours dans différentes parties du pays mais le point fort de cette agence reste son excursion dans le désert. Entre un séjour reposant et confort ou un séjour plus sportif et typique, Hamad saura s’adapter à vos envies et budget.

La véritable expérience du désert “True Bedouin experience” :

Hamad nous donne rendez-vous devant son agence à 15h. Premier stop sur la terrasse d’une maison à l’entrée principale du désert. Pendant que les dromadaires sont préparés pour le ride, nous dégustons des dattes et du café local tout en observant les bédouins donner le repas aux dromadaires.

Une fois les dromadaires prêts, on grimpe sur leur dos pour une belle balade de 2h à travers les dunes. C’est un peu comme faire du cheval, en plus haut !

L’expérience est inédite, des troupeaux de chèvres un peu partout, et même des dromadaires sauvages se baladent à proximité. La balade se termine en beauté avec le spectacle naturel du coucher du soleil derrière les dunes, et cette vue depuis le meilleur des gradins : le dromadaire.

Tout simplement magique !

A l’arrivée au campement, vous serez une nouvelle fois reçus avec des dattes et du thé / du café omanais. La pièce servant de salle à manger est faite en feuilles de palmiers à dattes. Des matelas traditionnels sont disposés en U de chaque côté de la pièce et une table basse centrale meuble le reste de la salle à manger.

Comme dans tous les pays arabes, le repas se compose de différents plats accompagnés du pain local. Et croyez-moi c’est toujours un délice.

Après manger, vous pourrez partager un agréable moment avec les locaux autour d’un feu dans le sable. C’est l’occasion d’en apprendre plus sur la culture omanaise… et contempler les étoiles au beau milieu du désert de Wahiba Sands.

La chambre est une pièce à part faite en tissu très opaque et épais, un habitat traditionnel des déserts arabiques comme les cabanes en feuilles de palmiers.

A savoir : Les nuits dans le désert peuvent être fraîches mais la chambre est bien isolée et il y a suffisamment de couettes et de couvertures chaudes pour ne pas avoir froid. Et sachez que même au beau milieu du désert dans un campement traditionnel, vous profiterez d’un matelas tout confort !

Le lendemain matin, après le petit déjeuner, on nous a emmené nourrir les dromadaires et les chèvres. Ces animaux sont indispensables aux bédouins, c’est pourquoi ils prêtent particulièrement attention à bien s’en occuper.

Le retour à la ville de Bidiya se fera en 4×4 cette fois-ci.

Une nuit idyllique au beau milieu du désert “Shooting Star Private Camp” :

Le lendemain, Hamad a voulu nous faire vivre une expérience différente du désert dans son camp Shooting Star.

Nous y accédons par une piste différente de celle de la veille, et nous voyons tout de suite que nous sortons des sentiers battus. Les kilomètres en 4×4 s’enchaînent et nous ne voyons aucune trace humaine, du sable du sable et du sable à perte de vue !

Après 30km de conduite dans le désert, nous apercevons le camp : 4 cabanes faîtes de feuilles de palmiers à dattes, un arbre mort et du sable, that’s it !

A peine arrivés, notre chauffeur repart et nous laisse en compagnie d’un charmant omanais qui est là uniquement pour nous, pour rendre notre séjour parfait. Il nous invite sur la terrasse d’une des cabanes qui n’est autre que la salle à manger. Assis sur de confortables matelas traditionnels, profitant du petit air de fin de journée, nous profitons simplement du calme et de la sérénité qui règnent en ce lieu avec un excellent jus de litchi, des dattes et un assortiment de noix.

Afin de profiter des derniers instants de soleil, nous allons nous promener sur une dune, puis deux, puis trois… au beau milieu des milliers d’autres dunes qui nous entourent.

Le “Shooting Star Private Camp” est situé sur la dune la plus haute du désert de Wahiba Sands et sans artifices visuels. Le lieu se prête parfaitement à l’admiration du coucher et du lever du soleil ainsi qu’à l’observation du ciel étoilé.

Hamad et sa fille nous accompagnent pour le repas, un excellent repas typique très complet. Une fois encore, la soirée est l’occasion d’échanges. Hamad parle couramment anglais, il est donc très facile de communiquer avec lui sur tout un tas de sujets.

La chambre est joliment décorée de divers objets omanais, propre et très confortable. Elle dispose également d’une terrasse avec des chaises-longues pour profiter pleinement des étoiles depuis la chambre. A une trentaine de mètres de la chambre se situe la salle de bain, discrète de l’extérieur par son recouvrement en feuilles de palmiers. L’intérieur est surprenant quand on pense que nous nous trouvons au milieu du désert !

Avant tout pratique, elle est aussi proprement agencée avec tout ce qu’il faut : douche, toilettes, lavabo et miroir.

Le petit déjeuner du lendemain est à la hauteur du lieu, des crêpes et des pancakes mais aussi un plat chaud de lentilles combleront les papilles de tous.

Bilan :

Ces deux jours dans le désert du Wahiba Sands sans avoir à se soucier de rien étaient plus que bienvenus au milieu d’un roadtrip assez intense. Hamad est fière de sa région et de son agence et c’est avec humilité qu’il vous fera partager la culture de son pays. Nous avons passé une agréable soirée avec lui et sa famille (sa fille de 8 ans parle déjà 3 langues couramment !).

Le camp Shooting Star est un lieu idyllique, un endroit parfait pour se ressourcer… où le calme et la bienveillance sont garantis. Un véritable bijou au milieu des dunes.

Un grand merci à Hamad ainsi qu’à tout son personnel, qui nous ont fait découvrir le désert omanais dans toute sa magie et son authenticité !

 

Photos de Isia Mook pour TDM.

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Isia Mook, 25 ans

Voyage, nature, animaux, photo, montagne, randonnées... J'aime vivre l'aventure, voyager avec un sac à dos. J'ai été habituée à voyager de cette façon depuis très jeune puis à 16 ans je fais mon premier grand voyage en solo au Pérou. Maintenant je profite de toutes les opportunités pour découvrir de nouveaux horizons. Je viens d'ailleurs de terminer un voyage de 14 mois à travers l'Australie, la Nouvelle-Zélande et la Birmanie !
Isia Mook, 26 voyages et 21 pays au compteur, a signé 14 articles et 5 avis d'hotels sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages