France : A la découverte de Lyon !

Par TomTeam TDMLe 13 06 2016

Capitale des gaules et de la gastronomie, Lyon jouit à la fois d’un riche patrimoine historique et d’une forte modernité.

Ville de taille importante et d’un grand intérêt, elle se visite pourtant aisément en un weekend ou sur quelques jours… Alors en avant pour un petit tour d’horizon des curiosités majeures qui rendent cette ville si savoureuse et attractive !

Lyon, capitale de la gastronomie française !

La gastronomie lyonnaise ?! Sans doute la caractéristique principale de cette chère citée !

Car oui, Lyon dispose d’une forte identité gastronomique, initialement rendue célèbre par les « Mères lyonnaises » et leur cuisine bourgeoise, dès le XVIIIème siècle. Depuis cette cuisine perdure toujours, et ce grâce notamment à de nouveaux chefs comme par exemple, le chef Mathieu Vianney qui tient la cuisine de la Mère Brazier dans le quartier de la Croix Rousse…

Les célèbres bouchons lyonnais représentent également ce beau patrimoine, grâce à une cuisine simple, le plus souvent à base de cochonnaille… mais pas que !

Citons notamment : le tablier de sapeur, le jésus, la rosette, le sabodet, les grattons ou encore la quenelle et la salade lyonnaise… De l’entrée au dessert en passant par le vin et le (bon) beaujolais, tout est bon dans la gastronomie lyonnaise !

Attention ceci dit, en matière de gastronomie, beaucoup d’attrape-touristes dans les rues de Lyon : évitez notamment les rues Mercière, Saint Jean et celle des Maronniers.

La cuisine y sera sans doute très appétissante, mais les « vrais bouchons » valent davantage le détour, identifiables grâce au label « Les Bouchons Lyonnais ».

Outre l’aspect culinaire à proprement parler, c’est également une ambiance que l’on retrouve dans ces petits restaurants, entre opulence, simplicité et traditions…

Et pour ceux qui voudraient découvrir la cuisine du plus grand Chef français, sachez que Paul Bocuse dispose de quatre brasseries mais également des halles – le « ventre de Lyon » -, où des dizaines de commerçants proposent divers produits et mets d’une qualité exceptionnelle !

Un patrimoine architectural classé à l’UNESCO :

Lyon garde entre ses murs des vestiges parfaitement visibles datant de plus d’un millénaire… Oui oui !

En effet, sur la colline de Fourvière, le théâtre romain, tombé dans l’oubli jusqu’au XIXème, a  été totalement réhabilité. Dans la continuité du quartier, la Basilique Notre-Dame de Fourvière (datant du XIXème siècle) est l’œuvre d’une architecture pour le moins spectaculaire ! Avec ses pierres d’un blanc immaculé, elle est l’un des monuments Must-See de Lyon…

La place à proximité offre par ailleurs un panorama sur l’ensemble de la presqu’île, de l’est lyonnais et, si le temps le permet, de la chaîne des Alpes. Par le jardin de Fourvière, on peut rejoindre le Vieux Lyon et son principal quartier : Saint Jean.

Avec la rue Saint Jean, la Cathédrale, la Tour Rose, la maison du Chamarier, les colonnes du palais de justice ou encore les traboules (passages piétons typiques traversant des immeubles), ce quartier est sans nul doute le plus touristique avec ceux de Saint Georges et Saint Paul.

Toujours dans la continuité, rejoignez le paisible quartier de la Croix Rousse et la place des Terreaux par le pont de la Feuillée. La place abrite notamment la fontaine Bartholdi, l’Hôtel de ville et le musée des Beaux-Arts.

Par la rue Chenavard, rejoignez la sublime place des Jacobins et sa fontaine, en passant par la paroisse Catholique Saint Nizier. A quelques dizaines de mètres, la place arborée des Célestins et son théâtre valent aussi le détour.

Pour terminer, à quelques dizaines de mètres plus au sud, vous arrivez sur la majestueuse Place Bellecour où se tient en son centre la statue de Louis XIV le Roi Soleil, offrant par ailleurs une très belle vue dégagée sur la Basilique.

Histoire et culture :

A travers son patrimoine historique qui peut aisément constituer un parcours pour une escapade d’un week-end ou de quelques jours, les arrêts culturels à Lyon sont aussi de rigueur pour les amoureux de culture et d’histoire.

Arrêtez vous au musée Gallo-Romain de Fourvière, pour commencer. Continuez ensuite par la découverte du musée des tissus et des arts décoratifs, rue de la Charité. Et pourquoi pas à la maison des Canuts, quartier de la Croix Rousse, toujours dans la thématique du textile.

Plus bas, place des Terreaux, le musée des Beaux Arts regroupe notamment une riche collection d’antiquités égyptiennes, grecques et romaines. Par le pont Morand et vers le sixième arrondissement, le musée d’art contemporain à la Cité Internationale vaut également le détour pour les adeptes.

Plus au sud-est de Lyon, l’Institut Lumière, lui, est consacré au cinéma. En dernier lieu, le tout récent musée des Confluences, qui fait preuve d’une architecture pour le moins inhabituelle et contemporaine, rassemble notamment des anciennes pièces de l’ancien musée d’histoire naturelle.

Spectacles, loisirs et autres flâneries :

Les divertissements et lieux paisibles ne manquent pas à Lyon pour s’arrêter le temps d’une pause entre deux visites culturelles ou gastronomiques.

Le grand parc de la Tête d’Or pour commencer, avec son étang, son zoo et sa roseraie, offre un calme reposant dans cette grande ville. Plus au centre, le Jardin du palais Saint Pierre, Place des Terreaux offre, lui, un havre de paix étonnant…

Sur les quais de Saône, le marché du quai Saint Antoine permet de retrouver une saveur gastronomique lyonnaise toute particulière, du mardi au dimanche matin, rive gauche. De l’autre côté, les quais du Rhône permettent, une belle balade le long du fleuve. Plusieurs péniches méritent d’ailleurs une pause gastronomique et houblonnée (bières belges pression d’une grande qualité) entre deux flâneries…

De retour sur la presqu’île, le nouveau quartier de Confluence est le lieu idéal si vous êtes friand de shopping. Plus au sud, l’extrémité de la confluence entre Rhône et Saône est plus que photogénique pour les amateurs de belles photos.

Côté spectacles, Lyon n’est pas non plus en reste. Citons forcément la célèbre Fête des Lumières, en l’honneur de la vierge Marie, qui offre chaque année un spectacle son et lumière splendide et se déroule pendant quatre jours autour du 8 décembre (attention, il vaut mieux aimer la foule !).

Tout le mois de juin, le théâtre antique de Lyon nous offre les Nuits de Fourvière, entre musique, danse, théâtre ou encore cinéma.

Lyon accueille également la biennale de la danse (dès septembre, toutes les années paires) et la biennale d’art contemporain (dès septembre également, toutes les années impaires) ou encore les Nuits Sonores, festival de musique électronique, ayant lieu chaque année début mai.

Voilà pour ce petit tour d’horizon lyonnais made in TDM, certes ni objectif, ni exhaustif.

Ceci dit, il rassemble une majeure partie des curiosités de la ville et permet de prendre un premier bon bain lyonnais, et pourquoi pas vous donner l’envie de vous y établir à plus long terme afin d’en déceler tous les secrets !

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Tom, 30 ans

Ayant étudié en école de commerce, j'ai eu l'opportunité ces dernières années de vivre à l'étranger et plus récemment, de voyager plus occasionnellement. J'ai pris goût à ces aspects découverte, aventure, inconnu, adaptation, etc. qui donnent pour moi une vraie valeur ajoutée au voyage, et permettent une immersion totale dans les cultures qu'on découvre !
Tom, 16 voyages et 13 pays au compteur, a signé 20 articles et 1 avis d'hotels sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages