Espagne : A la découverte du Parc Naturel de la Sierra et des Gorges de Guara

Par Aline MontagutTeam TDMLe 22 02 2016

A tort ou à raison nous avons tendance, quand l’envie de s’évader nous prend, à vouloir partir loin, parfois même très loin ! Mais il y a, tout proche de chez nous, de réelles “pépites” auxquelles on ne pense pas forcément, et qui permettent pourtant de se dépayser…

Alors si vous avez quelques jours devant vous, pensez à explorer l’Espagne, qui regorge de petits coins très sympas et à petits prix !

Le Parc de la Sierra :

Situé dans la province de Huesca, en Aragon, au nord-est de l’Espagne, le Parc Naturel de la Sierra se trouve à environ 2h de la frontière française… parfait pour une petite évasion le temps d’un week-end (sauf si bien sûr vous habitez le nord de la France !!).

Il couvre une superficie de 47 450 hectares, avec des possibilités d’activités quasi infinies. Ce parc tout en relief est protégé depuis les année 1990 et est donc devenu un “parc naturel”. A lui tout seul il regroupe pas moins de 70 canyons, certains parmi les plus renommés dans la région.

12401848_891820044263843_5482563495695217554_o

On y trouve également une zone de protection spéciale pour les oiseaux, ce qui en fait une des réserves ornithologiques les plus importantes d’Europe. Vous y croiserez à coup sûr de très nombreux faucons pèlerins, beaucoup d’aigles royaux mais également des espèces de vautours, qui tournoient au dessus de vos têtes ; assez impressionnant comme spectacle.

Si vous aimez la nature, les animaux, les paysages atypiques et les activité sportives, ce parc est fait pour vous !

Que faire pendant son séjour dans le parc ?

Avant de partir, sachez qu’il y a de quoi faire ! Vous pouvez même prévoir 1 semaine, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer… à condition bien entendu d’aimer un peu le sport et l’aventure !

Sachez que ce parc est (du fait de ses nombreux canyons), le berceau du canyoning en Espagne. Il fut même dans les années 1950 à 1980 LE site majeur où le canyoning s’est développé en tant qu’activité sportive à part entière.

Mais vous pouvez aussi y pratiquer la randonnée, activité qui aura le mérite de vous emmener dans des lieux assez spectaculaires !

12489243_890850621027452_5490502676975748050_o

Et pour les amateurs de sensations fortes, vous pouvez y pratiquer du canyoning, du VTT, de l’escalade, de la via ferrata (certains parcours sont d’ailleurs suffisamment simples pour ne pas nécessiter d’être accompagné, mais il vous faudra disposer de l’équipement de sécurité minimum).

Si vous partez avec vos enfants, en vous rendant dans l’un des deux centres d’interprétation du parc (Pascual Garrido à Arguis ou bien Altos de Guara à Santa Cilia de Panzano), vous pourrez y trouver toutes les informations nécessaires pour découvrir le parc, et pour réaliser des activités d’éducation environnementale, des ateliers et des visites thématiques. Idéal pour éveiller un peu leur curiosité !

Idées randonnées :

Voici quelques idées de randonnées à faire dans le parc. Il y en a une multitude bien sûr, et certaines exigent un bon niveau ainsi qu’un bon équipement. N’hésitez pas à vous renseigner avant d’emprunter ces chemins.

  • Ruta de las pasarelas o del barranco de la fuente.

Le départ de cette randonnée se fait à Alquézar et elle dure entre 1h30 et 2h . Pas de difficulté particulière : elle est assez facile, et vous permettra de longer une partie du canyon du Vero. Elle vous permettra de jouir d’un panorama assez spectaculaire, tout en empruntant des passerelles suspendues.

  • Pic Borón (1327m) depuis le lac de Vadiello.

Une randonnée un peu plus compliquée, où il vaut mieux avoir un bon niveau (il y a notamment un passage difficile à travers une brèche en se tenant à une corde). Elle fait 7km (aller/retour), et dure environ 5h. Le départ se fait depuis le parking du barrage de Vadiello. D’en haut vous aurez une vue plongeante sur le lac de Vadiello. En revanche vous n’êtes pas obligés d’aller au delà de la brèche, vous pouvez vous arrêter avant, la vue est déjà splendide… ensuite vous pouvez faire demi-tour ou continuer.

  • Circuit des ermitages de Vadiello

Toujours autour du lac de Vadiello, une randonnée plus facile cette fois. Le départ se fait toujours depuis le parking du barrage. Il faut compter 3h pour 8km. Vous aurez d’ici une autre superbe vue sur le lac et sur “los Mallos de Liguerri”.

12473607_890850494360798_6600326421669764589_o

A ne pas manquer :

En plus des randonnées et autres activités à faire dans ce parc, voici quelques lieux d’intérêts à ne surtout pas manquer selon nous :

  • Alquézar, un village médiéval perché au bord de la rivière “río Vero”, très prisé des touristes. En plus d’être un village charmant, c’est le point de départ de nombreuses activités du parc. Vous pouvez aussi y dormir lors de votre séjour.

12491779_891819804263867_2708055929813860460_o

12469426_891820424263805_632926054559096543_o

  • El salto de Roldán, deux gigantesques masses rocheuses qui se font face et entre lesquelles serpente le fleuve Fumen. Vous pouvez vous y balader et y faire une randonnée sympa avec même un petit passage via ferrata (tout public). Je vous laisse découvrir la légende par vous même qui plane sur ces deux “rochers”…
  • Rodellar, au cœur du parc, mignon petit village au milieu de nulle part. C’est ici le berceau du canyoning, vous pouvez donc bien entendu le pratiquer sans souci ! Attention, coin très prisé en été comme vous pouvez l’imaginer.
  • Le barrage de Vadiello. Attention les yeux, ici rien que la route qui mène au barrage est époustouflante. Vous sillonnerez alors les canyons, avant d’arriver à un lac avec une jolie couleur turquoise lorsque le soleil l’illumine de ses rayons. Le retour s’effectue par la même route, car il est impossible d’aller plus loin en voiture.
  • “Los Mallos de Riglos” (certes cela ne fait pas partie du parc à proprement parler, mais c’est à ne surtout pas manquer !). Ici on se croirait presque dans le Far West américain. Ce sont d’immenses formations géologiques sorties de nulle part. Destination très prisée des amoureux de la nature et de nombreux grimpeurs. Si vous avez l’occasion de pouvoir y admirer le coucher du soleil, les rochers prennent alors des couleurs rouges, orangées… le lever de soleil doit être sublime également. Un endroit très sympa pour faire de jolies photos.

12487183_891820384263809_9210038502912869895_o

Quoi qu’il en soit, ce parc est une petite merveille de la nature, même si vous n’y passez que deux ou trois jours, cela suffira amplement à vous dépayser un peu !

 

Photos d’Aline Montagut pour TDM.

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Aline Montagut, 30 ans

Passionnée de voyages depuis toujours, l'occasion ne s'était réellement présentée jusqu'à présent. Mais mieux vaut tard que jamais, je compte bien me rattraper pour découvrir le monde. "Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page" !
Aline Montagut, 11 voyages et 11 pays au compteur, a signé 8 articles et 7 avis d'hotels sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages