Conseils : Comment bien préparer son voyage en Inde ?

Par Marion P.Team TDMLe 16 03 2020

Chaotique, difficile, surprenante, bruyante, déconcertante, colorée, merveilleuse… tels sont les adjectifs qui reviennent souvent lorsque l’on évoque l’Inde. Un pays qu’il est difficile de résumer tant il est pluriel.

Mais chez TDM, on a décidé de vous guider afin de préparer au mieux un voyage en Inde !

Avec plus de 1 milliard 300 millions d’habitants, l’Inde est le deuxième pays le plus peuplée au monde derrière la Chine.

Il est donc facile de se sentir un peu perdu lorsque l’on décide de préparer son voyage en Inde… Météo, choses à faire et à voir, papiers importants (passeport, visa etc), on vous dit tout !

Préparer son voyage en Inde (vol, visa et autres indispensables) :

  • Vol pour l’Inde : Au départ de Paris, comptez environ 9h de vol avec plusieurs vols par jour en fonction des compagnies aériennes. Le décalage horaire varie entre +4h30 (heure d’hiver) et + 3h30 (heure d’été). Vous devez également être en possession d’un billet retour ou de transit vers un autre pays.
  • Papiers d’identité pour l’Inde : Passeport en cours de validité et encore valable au moins 6 mois après votre date de retour. Votre passeport doit également contenir au moins deux pages vierges lors de votre arrivée sur le sol indien.
  • Visa pour l’Inde : Obligatoire pour tous les français. La demande de Visa pour l’Inde peut se faire directement en ligne (et ça clairement c’est hyper pratique !). Le prix du Visa pour l’Inde est d’environ 110 €/pers et vous le recevrez directement par mail au bout de quelques jours. Malgré la facilité d’obtention du Visa pour l’Inde, il y a pourtant quelques exigences importantes en matière de Visa pour l’Inde que nous vous invitons à consulter, sous peine de voir votre demande de Visa pour l’Inde refusée. Ce Visa pour l’Inde est valable 90 jours consécutifs, pour ceux qui voudraient séjourner plus longtemps, rapprochez vous de l’Ambassade de l’Inde en France.

Nota Bene : En raison de la situation exceptionnelle à laquelle toute la planète est confrontée actuellement et à la pandémie du COVID-19, sachez que “Le gouvernement indien a décidé de suspendre l’admission de tout touriste et tout voyageur d’affaires du 13 mars au 15 avril 2020, qu’il soit ou non en possession d’un Visa pour l’Inde. Deux exceptions à cette mesure visent les voyageurs de nationalité indienne ainsi que les personnes qui ont une raison sérieuse de voyager et qui ont pu obtenir une autorisation spéciale de l’un des consulats ou ambassades indiens”. Pour l’instant (et on espère tous évidemment que cette situation ne sera que temporaire), vous ne pouvez donc plus vous rendre en Inde… mais vous pouvez toujours faire une demande de Visa pour l’Inde, qui sera traitée après le 15 Avril 2020.

  • Vaccins pour l’Inde : Vaccins recommandés systématiquement pour tout voyage en Inde (Hépatite A) et en fonction de votre séjour et de la région (Encéphalite Japonaise, Rage, Typhoïde, Hépatite B). Mais quoiqu’il en soit, soyez toujours à jour dans vos vaccins courants quelque soit la destination.
  • Carte bancaire et monnaie : Aujourd’hui en Inde, il est désormais possible de payer presque partout avec une carte bancaire. Afin d’éviter les frais bancaires dû aux taux de change et la liasse de billets dans le porte-feuille, chez TDM nous ne jurons plus que par les néo-banques lors de nos voyages ! En effet, avec une néo-banque telle que N26, les paiements par carte bancaire sont sans frais… Oui oui sans frais ! En utilisant une carte N26, vous paierez donc directement vos achats au taux de change réel, sans perdre de sous à cause des frais bancaires. Petit plus, et pas des moindres, la carte N26 est GRATUITE (pour la version de base sans option) ! Pour cela, il vous suffit de souscrire en ligne et de télécharger l’application N26 sur votre téléphone. Quelques jours plus tard, vous recevrez votre nouvelle carte Mastercard, valable partout dans le monde.

A mettre également dans sa valise : En fonction des endroits du pays, vous pourriez avoir besoin d’un adaptateur (l’Inde utilisant des prises de type C / D / M), donc plutôt que de vous retrouver en galère, prenez un adaptateur universel ou un adaptateur avec port USB. Une trousse de toilette / médicaments complète pour éviter les petits désagréments. Une serviette de toilette en microfibre (ça prend peu de place, c’est toujours utile et ça sèche vite). Des vêtements amples, confortables et couvrants, un ou deux grands foulards en coton (pour se couvrir les épaules et les bras lors de la visite des temples), des vêtements blancs (et qui ne craignent pas) si vous partez en Inde pour le Festival de Holi. Et des chaussures qui se retirent facilement (notamment si vous avez prévu pas mal de visites de temples).

Quelles régions privilégier pour son voyage en Inde ?

Qui dit pays immense, dit diversité de paysages, de choses à faire et à voir… Et clairement en Inde, il y a en a pour tous les goûts !

Mais pour vous aider à y voir plus clair :

  • le Nord de l’Inde regorge des splendeurs du Rajasthan (les palais des Maharadjah, le Taj Mahal à Agra, la sublime ville bleue de Jodhpur, le Fort Amber à Jaipur etc), mais aussi les sommets enneigés de l’Himalaya, ou encore le désert du Thar. La région du Ranthambore permet quant à elle d’approcher au plus près les tigres du Bengale. La région du Ladakh, elle, est à couper le souffle !
  • l’Ouest de l’Inde abrite l’incontournable Goa (et ses superbes plages), Mumbai (son bruit incessant et sa cuisine de rue à tomber par terre), mais aussi de sublimes parcs nationaux comme Tadoba et Navegaon.
  • le Sud de l’Inde, lui, fait place aux plages bordées de palmiers du Kerala, à la mythique ville de Pondichéry (ancienne colonie française), en passant par la ville de Madurai et son temple de Meenakshi Amman (l’un des plus grands du pays !).
  • l’Est de l’Inde est le lieu des célèbres plantations de thé Darjeeling, mais aussi de la ville de Kolkata (anciennement Calcutta). Plus au nord, le parc national de Kaziranga qui abrite une multitude d’animaux (rhinocéros, éléphants, tigres etc).
  • le Centre de l’Inde parfois délaissé par les touristes a pourtant de jolies choses à offrir (la ville de Jabalpur, les réserves naturelles de Pench et de Kanha, mais aussi le temple Mahabodhi où Bouddha aurait acquis l’illumination sous un arbre).

Bref, entre paysages incroyables et temples spectaculaires, un voyage en Inde vous en mettra forcément plein les yeux !

Quand partir en Inde ?

Comment décrire le climat d’un pays aussi vaste que l’Inde ? Là est toute la question. Mais pour synthétiser, sachez qu’il y a trois saisons distinctes :

  • une saison chaude : entre février et mai dans le Nord et le Centre du pays (attention en mai, les températures peuvent dépasser les 45° !)
  • une saison humide : de fin mai à octobre, c’est le début de la mousson et de la saison des pluies (orages, tempêtes etc). Cette météo pluvieuse remontant du Sud vers le Nord du pays. A savoir : la mousson est particulièrement violente sur toute la côte Sud-Est entre octobre et décembre.
  • une saison plus fraiche : entre octobre et janvier dans le Nord. Températures plus douces tout le reste de l’année dans le Sud.

Pour faire simple, la meilleure période pour un voyage en Inde se situe entre Octobre et Mars pour la majorité des régions. A garder cependant à l’esprit que c’est un immense pays et que votre période de voyage dépendra bien évidemment de la région visitée.

Recommandations particulières pour un voyage en Inde ?

Quelque soit la destination, mais particulièrement lors d’un voyage en Inde, la première des règles est de respecter les coutumes et traditions locales (non vous n’êtes pas chez vous, ni en terre conquise, tout relent de colonialisme n’a pas sa place lorsqu’on voyage !).

Donc pudeur de mise et tenue correcte exigée (particulièrement pour nous les filles, les indiens ayant tendance aux regards soutenus, voire parfois aux gestes “déplacés”) donc on évite les tenues peu couvrantes (que ce soit pour les garçons et les filles). Dans les temples, on porte pantalon ou jupe/robes longues ainsi qu’un tee-shirt (pas un débardeur quoi !). Et on ne fait pas non plus du topless sur les plages.

Concernant l’alimentation (et afin d’éviter toute intoxication alimentaire ou une bonne grosse tourista), on se lave les mains avant et après le repas, on ne boit pas l’eau du robinet car l’eau n’est pas potable. Petite astuce spéciale TDM : quelque soit la destination, emportez, à chacun de vos voyages, une gourde… bien plus économique et écolo que de devoir acheter des bouteilles d’eau à longueur de journée. Il vous suffira de remplir votre gourde et d’y ajouter une pastille purificatrice ou d’utiliser un filtre à eau afin de rendre l’eau potable. Dans la mesure du possible, essayez de privilégier les plats “peu” épicés en début de séjour afin d’habituer votre estomac… et faites vous plaisir au fur et à mesure du voyage :)

Lors d’un voyage en Inde, apprenez également à faire preuve de patience et à mettre de côté votre rationalisme occidental. Ici, rien ne ressemble à ce que vous avez déjà vu ailleurs… donc patience, ouverture d’esprit et des sourires :)

En Bref :

Voici pour ces quelques tips (non exhaustifs) à garder en tête pour tout voyage en Inde… et parce qu’on ne le dira pas assez, n’oubliez pas votre passeport et votre demande de Visa pour l’Inde !

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Marion P., 36 ans

Co-fondatrice, rédactrice en chef et community manager de TourDuMonde.fr. Grande voyageuse, amoureuse de la Chine (elle parle couramment chinois) et des USA, Marion est spécialement attirée par la culture et l'histoire des pays qu'elle visite. A 33 ans, elle ne désespère pas de pouvoir un jour ramener un panda dans ses valises. Si vous avez des questions, des demandes de collaboration, n'hésitez surtout pas à contacter Marion.
Marion P., 51 voyages et 24 pays au compteur, a signé 70 articles et 27 avis d'hotels sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages