Bien préparer son bagage cabine : astuces, conseils et indispensables

Par Baptiste L.Team TDMLe 31 05 2014

Un bon bagage cabine peut vous permettre d’encaisser les vols les plus long sans trop de fatigue, et ainsi, débuter votre voyage du bon pied. A l’inverse, un bagage cabine mal préparé peut transformer le moindre vol en épreuve stressante et éreintante.

Voici donc quelques conseils et astuces pour un bagage cabine pratique et complet, pour éviter que vos trajets en avion se révèlent plus fatiguants que nécessaire…

8h, 9h, 10h, 11h…

Dès qu’on part un peu loin, la durée des trajets en avion peut vite augmenter, et à moins d’avoir soigneusement (et astucieusement) préparé son bagage cabine, ça peut vite devenir inconfortable, voire, carrément pénible.

Sans compter les escales un peu longues, où l’on se retrouve parfois « coincé », à errer dans l’aéroport en attendant le prochain vol, sans autres affaires que celles qu’on a pensé à mettre dans son bagage cabine.

Bien préparer son bagage cabine est donc quelque chose qui peut vraiment tout changer durant vos trajets.

Le bagage cabine, pour ceux qui n’ont encore jamais pris l’avion, c’est le bagage que vous avez le droit d’apporter dans l’avion avec vous (à l’inverse du bagage “enregistré”, qui lui, part dans la soute).

La difficulté est que votre bagage cabine ne peut dépasser certaines dimensions, et un certain poids : il faut donc faire preuve d’un peu d’astuce et de technique.

Dans cet article, on va voir les différentes choses à TOUJOURS avoir dans son bagage cabine, et différentes astuces de voyageurs pour repousser les limites de l’ingéniosité.

Rappel : quelle taille et poids maximum pour mon bagage cabine (et combien de bagages cabine puis-je emporter) ?

Les poids et dimensions maximales d’un bagage cabine sont fixées par les compagnies aériennes, et peuvent donc varier un peu d’une compagnie à une autre (même si, en général, on se retrouve à peu près sur les mêmes volumes).

Pour vous aider à trouver l’info plus facilement, vous pouvez consulter notre tableau des bagages cabine, qui donne la taille et le poids max pour chaque compagnie aérienne.

Mon bagage cabine : je mets quoi dedans ? => Les indispensables

Principalement, 3 types de choses.

  • De quoi passer un vol UN PEU plus agréable
  • Les objets de valeur qu’on ne veut pas mettre dans la valise qui part en soute (car trop de risques de vols), ou les objets TROP LOURDS qui ajouteraient trop de poids à votre valise
  • Ce dont on pourrait avoir besoin en cas de problème (si la valise est perdue, par exemple)

Une bouteille d’eau + de quoi grignoter pendant le vol :

C’est vraiment important pour le confort d’avoir une bouteille sur soi dans l’avion, car la soif se fait vite ressentir dans un avion (à cause de l’air très sec), et ça vous évitera de devoir appeler l’hôtesse à chaque fois que vous avez soif (ou de devoir attendre les distributions de boissons, toujours trop rares).

L’astuce est d’acheter votre bouteille d’eau APRES les checkpoints de sécurité, dans l’une des boutiques que l’on trouve généralement au niveau des portes d’embarquement : ce que vous achèterez là bas, vous pourrez monter dans l’avion avec.

Par ailleurs, avoir un paquet de biscuits petit format peut être sympa pour ceux qui aiment grignoter dans l’avion, et qui ne veulent pas devoir attendre les repas (pas toujours terribles) servis pendant le vol.

Téléphone et son chargeur :

A toujours avoir sur soi, votre téléphone, son chargeur (indispensable en cas de pépin, et pour éviter de vous retrouver dans le pétrin à cause d’une batterie à plat) … et la carte SIM de votre destination, si vous en avez une.

Cela vous permettra de pouvoir communiquer à la fois au départ, pendant les escales (via le WIFI des aéroports) et arrivé à destination (via le réseau local, grâce à votre carte SIM).

Carte SIM que  nous vous conseillons de commander sur Internet avant votre départ (ce qui vous évite d’avoir à l’acheter, souvent plus cher, sur place).

Ordinateur portable et son chargeur :

Si vous l’emmenez avec vous, il devrait TOUJOURS être dans votre bagage cabine (ou dans le sac « personnel » si la compagnie aérienne vous y autorise).

Ne laissez jamais votre ordinateur portable dans votre bagage enregistré, il pourrait être volé ou endommagé (les vols et autres casses sont bien plus fréquents qu’on peut l’imaginer).

Du coup, si vous prenez votre ordinateur, pensez AU MOINS à avoir le chargeur sur vous (ça vous permettra de pouvoir recharger votre ordinateur en cas d’escale, ce qui peut vous aider énormément en cas d’imprévu).

La souris, vous pouvez a priori vous en passer, et la laisser dans le bagage qui part en soute : si votre ordinateur est récent, il dispose d’un trackpad – moins pratique si on est pas habitué, mais très suffisant durant le vol.

Tablette ou équivalent, et son chargeur + écouteurs :

Si vous en avez, tout appareil permettant de lire, jouer, écouter la musique ou regarder des vidéos peut évidemment vous aider à faire passer le temps.

Si vous possédez une tablette numérique et que vous l’emmenez en voyage avec vous, ce sera un must have dans votre bagage cabine (et ça vous permettra de ne pas risquer de vous la faire piquer si vous la laissez dans votre bagage enregistré).

Très important, à ne pas oublier : si vous prenez ce genre d’appareil, ayez également le chargeur sur vous, ainsi que des écouteurs qui vous permettront de vous isoler, et de ne pas déranger les autres voyageurs.

(les écouteurs vous serviront aussi si vous avez un ordinateur portable avec vous)

Si vous n’êtes pas équipé, ou si vous êtes plus traditionnel, un magazine ou un bon bouquin sont également d’excellents compagnons de vol (si lire dans l’avion ne vous rend pas malade).

(ça peut d’ailleurs être un guide de voyage de votre destination, toujours utile à avoir sur soi, notamment pour les infos pratiques qu’on peut y trouver sur les transports et les taux de change)

Appareil photo :

Si vous voyagez avec un appareil photo, et à plus forte raison s’il est un peu couteux, ne le laissez pas dans votre bagage de soute, il pourrait y être volé ou endommagé. Prenez le avec vous dans votre bagage cabine (ainsi que sa carte mémoire).

Inutile de prendre le chargeur avec vous, vous n’en aurez a priori pas besoin pendant les escales ou à l’arrivée.

Un adaptateur électrique :

Indispensable dans votre bagage cabine (car à avoir sur soi en permanence), un adaptateur électrique compatible avec votre pays de destination, pour pouvoir recharger votre smartphone, votre ordi et / ou votre tablette. Non seulement pour pouvoir les utiliser pour passer le temps, mais surtout, pour pouvoir joindre des gens et communiquer en cas d’imprévu.

Le mieux, si vous voyagez souvent, est d’investir dans un adaptateur universel – et s’il dispose de ports USB, c’est encore mieux (un adaptateur versatile est bien plus pratique que devoir se trimballer avec plusieurs adaptateurs différents : pensez gain de place et gain de poids !).

Vos papiers et documents importants :

C’est une évidence, mais ça ne coûte rien de le rappeler ici : vous devriez TOUJOURS avoir vos papiers et informations importantes sur vous, notamment :

  • Papiers d’identité (CNI/Passeport/Permis de conduire)
  • Réservations d’hôtels (au moins pour les premiers jours, si vous vous déplacez)
  • La référence de votre réservation de voiture de loc
  • Les adresses et numéros de téléphone importants (et éventuellement, les coordonnées GPS) : hôtels, contacts locaux, mais aussi, l’ambassade si vous partez dans un pays potentiellement risqué
  • Les numéros de téléphone et les consignes importantes de votre assistance et assurance rapatriement (si vous en avez pris une, ou si vous avez payé votre vol avec une carte type VISA, MASTERCARD ou AMERICAN EXPRESS)
  • Et parce qu’on ne sait jamais, avoir sur soi un papier écrit en français, anglais et éventuellement espagnol, qui précise votre nom, prénom, adresse, groupe sanguin, allergies et particularités médicales est toujours une bonne chose.
  • Mettez aussi les coordonnées des personnes à contacter en priorité en cas de problème (pensez aux préfixes des numéros de téléphones internationaux, pour faciliter les choses au maximum).

(pensez à donner une copie aux personnes qui voyagent avec vous, et à avoir les leurs : en cas d’accident, ça peut permettre de gagner un temps précieux, et de faciliter énormément les choses)

Articles de toilette / bien-être :

Personnellement, je ne voyage jamais sans ma brosse à dent et un peu de dentifrice (évitez les tubes pleins ou trop grands, ils pourraient poser problème au niveau des vérifications de sécurité, essayez de prendre un tube bientôt vide, ou un mini-tube). Alternative : un paquet de chewing-gum, qui permettent de nettoyer les dents et de rafraîchir la bouche.

Avoir aussi quelques lingettes rafraîchissantes / démaquillantes  pour se rafraîchir le visage (si le vol dure longtemps, le risque de se sentir vraiment poisseux au bout d’un moment est quand même plutôt désagréable).

Assez utiles aussi, pour les porteurs de lunettes : de quoi nettoyer / dégraisser ses lunettes. Les petites lingettes alcoolisées qu’on trouve chez les opticiens sont parfaites pour effacer les traces de doigts.

Des bouchons d’oreille peuvent aussi être très utiles en cas de vol bruyant (et ça vous servira pendant votre voyage aussi, si vous dormez dans des endroits mal insonorisés).

Pour ceux qui ont besoin d’obscurité pour dormir, un masque pour les yeux peut être agréable.

Indispensables : un ou deux paquets de mouchoirs en papier (toujours utiles), et ils serviront en plus à rembourrer votre bagage cabine si vous y mettez des objets fragiles que vous pourriez vouloir protéger des chocs.

Toujours utile et pas très encombrant : un petit flacon de gel désinfectant (à utiliser le plus souvent possible, notamment après chaque passage aux toilettes de l’avion – qui , en général, finissent vite par être dans un état effrayant après quelques heures de vol). Mais n’oubliez pas de vérifier sa contenance ! Il ne doit pas faire plus de 100 ml (comme tous les liquides que vous pourriez avoir sur vous)… sous peine d’être jeté à la poubelle sous vos yeux, du fait des législations aériennes internationales.

Pensez bien à mettre tous ces produits dans une petite pochette hermétique et fermée… les agents de la sécurité aérienne étant assez à cheval sur toutes ces règles…

Niveau médicaments, ayez toujours

  • De quoi enrayer rapidement un mal de tête (fréquents dans les avions)
  • Des pastilles pour la gorge (on a vite mal à la gorge dans un avion, à cause de l’air très sec)
  • Des médicaments type Nausicalm (pour le mal des transports)… en cas de fortes turbulences, ça peut vraiment devenir indispensable

Pour les plus anxieux (ou les plus prévoyants !), il peut être très malin de voyager avec une paire de chaussettes et des sous-vêtement propres dans son bagage cabine. On y pense pas toujours mais clairement en cas d’escale prolongée, ou de perte de votre valise, ça peut vous offrir un confort assez salvateur – et dans tous les cas, ça peut vous aider à protéger les objets fragiles dans votre bagage cabine.

Pour ceux qui ont tendance à avoir une mauvaise circulation sanguine, il peut être intelligent de prévoir des chaussettes / bas de contention, dont le rôle est d’éviter les problèmes circulatoires durant le vol (liés à la station assise prolongée). A ne pas prendre à la légère : jambes qui gonflent dans les cas les plus mineures, graves accidents cardio vasculaires dans les pires cas.

Lunettes + Lunettes de soleil :

Vous partez au soleil ? En plus de vos lunettes de vue, ayez vos lunettes de soleil sur vous, dans le bagage cabine (soigneusement protégées dans leur étui).

Comme ça, vous éviterez la catastrophe si jamais vos lunettes normales se trouvent cassées durant le trajet.

Accessoirement l’étui de vos lunettes de soleil peut servir de rangement pour vos lingettes nettoyantes ou autres petits objets qui ne risquent pas d’abîmer vos lunettes.

Astuces rangement :

Une fois dans l’avion, vous serrez un peu serré, et vous aurez une marge de manœuvre limitée.

Il peut être intelligent de bien vous organiser au niveau de votre bagage cabine, afin de pouvoir attraper FACILEMENT les différentes choses dont vous pourriez avoir besoin.

Quelques astuces qui ont fait leurs preuves :

  • Une fois installé dans l’avion, première chose à faire : ranger votre passeport, votre portefeuille et vos papiers de voyage (billets, adresses et vouchers) dans un compartiment à part et facilement accessible de votre bagage cabine, si ce n’était pas déjà fait.
  • Rassemblez vos médicaments, bouchons d’oreille, brosse à dent, dentifrice dans un petit sac en plastique. Ce sera votre sac « à trucs santé / bien être », et ça évitera que tout se balade en vrac dans votre sac. Astuce supplémentaire : prenez un sac plastique de couleur, plus facile à repérer dans votre sac dans la pénombre de l’avion.
  • Rangez vos écouteurs dans une petite pochette qui ferme (un petit sac sous vide à glissière, ou une petite pochette en tissus avec cordons reserrables – on a tous ce genre de chose qui traîne à la maison) : ça évitera au fil des écouteurs de s’emmêler partout. Cette pochette, gardez-la sur le dessus de votre bagage cabine, ou dans un compartiment facile à accéder.
  • Pareil pour vos mouchoirs, chewing-gums et gel désinfectant : gardez-les à portée de main, vous risquez de vous en servir fréquemment. N’importe quel compartiment facilement accessible (ou sac plastique rangé sur le dessus de votre sac) fera l’affaire. Vous pouvez même les mettre avec vos écouteurs.
  • Rassemblez vos chargeurs dans un autre sac plastique, à part (que vous mettrez au fond de votre sac : il y a peu de chances que vous en ayez besoin pendant le vol)

Quel type de bagage cabine ?

Plusieurs possibilités, en fonction de vos habitudes et de ce qui est le plus pratique pour vous.

Mais personnellement, j’ai vraiment une préférence pour le (bon) sac à dos : très pratique, car il propose souvent des compartiments qui permettent de bien s’organiser. Il est aussi bien plus facile à porter pendant le voyage, ce qui est non négligeable si vous avez beaucoup de bagages. Et surtout, une fois arrivé sur place, vous pourrez le vider, et vous en servir lors de vos balades et excursions.

Mais tout autre type de sac/petite valise peuvent évidemment faire l’affaire…

 

COTENOR2

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Baptiste L., 36 ans

Créateur et webmaster de TourDuMonde.fr. Amoureux de la nature et des animaux, accro aux road-trips, j'ai le virus de la route. Et s'il y a une colline dans le coin : je suis probablement en train d'aller voir ce qu'il y a de l'autre côté.
Baptiste L., 17 voyages et 12 pays au compteur, a signé 20 articles et 7 avis d'hotels sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages