Guadeloupe : A la découverte de l'archipel des Saintes !

Par JérômeTeam TDMLe 22 10 2016

De l’autre côté de l’Atlantique, au cœur des Caraïbes, se trouve un petit archipel idyllique de 13km² au sud ouest de la Guadeloupe : les Saintes.

Ici, le temps semble s’être arrêté… Du coup, détente, bronzette sont de rigueur, et nul doute que le cadre paradisiaque de ces îles saura à coup sûr vous charmer !

Courant mai, j’ai eu la chance de participer à mon troisième voyage presse pour représenter la Team TDM et découvrir la Guadeloupe.

Une jolie découverte rendue possible grâce au groupe Des Hôtels et des Iles ainsi que Corsair et Pascal Becquet-Relations Presse.

Les Saintes sont un archipel d’îlots volcaniques situés entre la Guadeloupe continentale et la Dominique (pays à ne pas confondre avec la République Dominicaine !).

L’archipel se compose de neuf îlots, parmi lesquels seulement Terre-de-Haut et Terre-de-Bas sont habités. La population y est d’environ 3000 habitants.

Comment y accéder ?

Au départ de la Guadeloupe, il existe des navettes maritimes depuis la capitale Pointe-à-Pitre, mais aussi au départ de la ville de Trois Rivières. Comptez entre 30 et 45 min de traversée depuis la Guadeloupe. Des départs sont également possible depuis Marie-Galante, une île voisine.

Mais rien ne vous empêche aussi de venir d’un peu plus loin, toujours par bateau, depuis Roseau en Dominique ou Fort-de-France en Martinique.

Si toutefois (petits veinards) vous avez la chance d’avoir un avion privé, vous pourrez atterrir sur l’aérodrome local. Une liaison existait auparavant, mais a du fermer en 2008 pour cause de rentabilité…

Voilà, vous y êtes, et maintenant, que faire ?

Si vous êtes venus aussi loin, et sans doute en période hivernale (meilleure saison pour partir découvrir les Caraïbes), vous avez surement envie de profiter du soleil et des plages ?!

Et vous auriez tort de vous en priver, car l’archipel des Saintes regorge de plages magnifiques !

Et pour ne pas vous faire saliver plus longtemps, voici notre petite sélection Made in TDM… De quoi on l’espère vous faire rêver et vous donner envie de partir découvrir les Saintes :

  • Située sur Terre-De-Haut, la plage de Pompierre s’étend sur 800 mètres dans la baie du même nom. Véritable havre de paix avec ses hauts cocotiers, la plage est aussi protégée des alizés par la présence d’un îlet.
    La baie de Pompierre étant un site naturel classé, le mouillage des bateaux à moteur comme à voile est interdits. On vous le dit, ici vous serez vraiment au calme !

  • Toujours sur Terre-De-Haut, la plage du Pain de Sucre est, elle aussi, un incontournable ! Armez vous d’une bonne paire de chaussures, et après 45 minutes de marche depuis le bourg, un cadre digne des plus belles cartes postales s’offrira alors à vous ! Sable fin, bonne exposition, eau claire et quelques cocotiers pour profiter de l’ombre, cette plage attire bon nombre de personnes, et il vous faudra vous lever tôt si vous désirez être tranquille. En effet, contrairement à Pompierre, ici, le mouillage des bateaux est autorisé, ce qui amène pas mal de touristes durant la journée. Un dernier conseil : n’oubliez pas vos masques et tubas, cet endroit est idéal pour observer la faune et la flore marine !

  • Moins impressionnante, la plage de l’Anse Mire saura néanmoins vous charmer avec à proximité, ses maisons typiques en bois, et la vue sur la “Maison Bateau”. Ici, vous pourrez vous mélanger aux locaux lors de soirées festives si vous avez décidé de rester un jour ou deux sur l’île. De plus, cette plage est le point de départ du sentier pour monter au Fort Napoléon…

Et en dehors des plages alors ?

La plage, vous aimez ça, mais vous ne comptez pas y passer tout votre temps ?! Pas de souci ! Si vous êtes plutôt sportif, vous avez quelques jolis sentiers de randonnées qui vous permettront d’apprécier de sublimes panoramas et la tranquillité de ces îles.

Sur Terre-de-Bas, île moins prisée des touristes, vous avez notamment quelques sentiers forestiers… l’endroit idéal pour découvrir la faune et la flore de l’île. C’est sauvage, et hors des sentiers battus, parfait pour les aventuriers.

Quand à Terre-de-Haut, en plus de la randonnée permettant d’atteindre le Fort Napoléon, vous pourrez également accéder au point culminant de l’île (309 mètres) qui se nomme le Chameau. Même si la montée est monotone et principalement sur route goudronnée, la panorama final sur le bourg et la baie vaut définitivement le détour ! Car pour info, la baie des Saintes est classée parmi l’une des plus belles du monde, oui oui rien que ça… alors ça mérite bien une petite randonnée non ?

Une dernière visite s’impose sur l’archipel des Saintes : le Fort Napoléon. Classé monument historique, le Fort fût autrefois un pénitencier, aujourd’hui c’est un musée visant à faire découvrir l’histoire et la culture Saintoise.

A l’extérieur du musée, vous pourrez aussi apprécier le jardin botanique et aurez peut-être la chance d’apercevoir quelques iguanes. D’ici un magnifique panorama sur toute la baie des Saintes s’offrira également à vous !

 

Voilà que s’achève notre visite des Saintes ! Un conseil, ne passez pas à côté de ce petit archipel lors d’un voyage en Guadeloupe.

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Jérôme, 28 ans

Passionné de cinéma et de littérature, mais quand même derrière les voyages. J'aime les grands espaces, la nature, les randonnées. Rencontrer les locaux est une priorité dans mes voyages. Grand amoureux du Canada, de l'Estonie et du Portugal.+ de 30 000 km en stop à mon actif.
Jérôme, 43 voyages et 34 pays au compteur, a signé 18 articles et 3 avis d'hotels sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages