Menu 

Guide : 3 jours à Venise

Célèbre dans le monde entier pour ses gondoles, ses canaux et son architecture incroyable, Venise surnommée “La Serinissima” offre à ses visiteurs un spectacle envoûtant et magique à chaque instant.

Une ville-musée, semblable à aucune autre, à voir au moins une fois dans sa vie !

Par Léonard Lahmi - 16 janvier 2018

À seulement quelques heures de vol de la France, Venise est une destination idéale pour un petit week-end prolongé…

Du coup, chez TDM, on a voulu vous concocter un petit guide (non exhaustif) qui vous permettra d’apprécier pleinement et efficacement la variété de ce que cette cité peut offrir lors d’un weekend de 3 jours !

Premier Jour :

Une fois arrivés à l’aéroport Venezia Marco-Polo, et après être sortis de l’aéroport, dirigez vous vers la zone “arrivi voli”. Des bus assurent les transferts de l’aéroport jusqu’à la ville de Venise. Un second transfert est à effectuer pour rejoindre Venise : prenez le train surélevé surnommé “People Mover” de la station “Tronchetto” à la station “Piazzale Roma”. Le trajet ne dure que quelques minutes et la vue est à couper le souffle… Et voilà, vous êtes arrivés dans la Cité des Doges !

A savoir : C’est le moyen le plus rapide et efficace pour rejoindre Venise. Le ticket à 1,50 € par personne et par trajet.

Si vous souhaitez rejoindre vôtre hôtel/logement pour y déposer vos bagages et faire votre check-in, deux options s’offrent à vous :

  • Soit vous prenez un “vaporetto” (petit bateau typique de Venise)
  • Soit (si votre hôtel n’est pas trop loin) vous pouvez vous y rendre à pied.

En effet, Venise a la particularité d’être une ville semi-piétonne, et donc tout le monde se déplace ou à pied ou en “vaporetto”… Des pompiers, aux livreurs, en passant par les policiers… le spectacle est étonnant et vous ne serez pas être gênés par les voitures !

Petit conseil : Lors de votre séjour, il est préférable d’acheter un “pass vaporetto” à la station “Piazzale Roma” et correspondant à la durée de votre séjour. C’est bien plus économique et plus rapide que d’acheter un ticket de transport pour chaque trajet.

Comme vous venez d’arriver à Venise et qu’il doit être l’heure de déjeuner, vous devez avoir un petit creux… Et quoi de mieux pour commencer le séjour qu’une bonne pizza ??

S’imprégner de l’ambiance, écouter les serveurs et les clients parler italien… un début de Dolce Vità !

Quel que soit le quartier (“sestiere” en vénitien), vous trouverez de nombreuses pizzeria avec des prix légèrement plus abordables qu’en France… et des pizza de bien meilleure qualité !

Petit conseil : Évitez cependant celles se trouvant à proximité de la Place Saint Marc, les prix sont prohibitifs, les plats de qualité moyenne voire médiocre. Certaines de ces pizzeria se sont d’ailleurs spécialisées dans le “tourisme de masse”, privilégiant les groupes de touristes… A fuir donc, d’autant qu’il suffit de s’éloigner un peu pour trouver son bonheur.

Après avoir mangé, direction l’endroit le plus célèbre de Venise : la Place Saint-Marc !

Située dans le quartier de San Marco, la Place Saint-Marc est le cœur de Venise, en effet pratiquement tous les monuments sont concentrés à cet endroit.

Attention, pour visiter les monuments de la Place, il est préférable d’acheter les billets sur internet, les prix sont un peu moins élevés que si vous les achetiez sur place.

  • Le Campanile : C’est le premier monument que vous verrez en arrivant sur la Place Saint-Marc. Tour emblématique de la ville de Venise, le Campanile était avant tout une tour de guet. Après s’être écroulé, le monument a été reconstruit à l’identique au début du XXème siècle. L’entrée coûte seulement 8€ et en quelques secondes, vous serez arrivés au sommet. Du haut de ses 100 mètres, vous aurez une vue panoramique sur toute la ville de Venise mais aussi sur certaines des îles de la lagune… et si le temps est clair, vous aurez peut-être même la chance d’apercevoir les Alpes ! Attention cependant aux horaires qui varient selon les saisons (De Novembre à Mars, le Campanile est ouvert de 9h30 à 15h45. D’Avril à Juin et de Septembre à Octobre, le lieu est ouvert de 9h à 19h. Et de Juillet à Août ce sera de 9h à 21h).
  • Le Palais des Doges (Palazzo Ducale) : Une fois que vous serez descendus du Campanile, impossible de venir à Venise sans admirer le Palais Ducale. Il est LE monument emblématique de la ville. Situé en face du Campanile, ce palais était le centre politique et législatif de la cité. Quel que soit l’angle d’où on le regarde, il accroche le regard. Et on ne peut qu’être admiratif de son architecture et de sa façade de marbre… On pourrait même la comparer à de la dentelle tant la matière est travaillée.
    Lors de la visite du palais, vous pourrez peut-être refaire le parcours des détenus d’antan, qui passaient par l’une des ailes du palais, et qui admiraient une dernière fois Venise avant de rejoindre leurs cellules. Selon la légende, depuis ce pont, où à travers une petite fenêtre, ils apercevaient la beauté de la ville au soleil couchant, ils soupiraient… Par la suite, ce fameux pont fut surnommé  “Le Pont des Soupirs” (Ponte dei sospiri). Le Palais des Doges est ouvert du Lundi au Dimanche 8h30 à 19h pour les horaires d’été (du 1er Avril au 31 Octobre ) et de 8h30 à 17h30 pour les horaires d’hiver (du 1er Novembre au 31 Mars). Au programme de la visite du Palais, les plus belles œuvres des peintres et sculpteurs italiens : de Bellini à Carpaccio, en passant par Le Tintoret (Tintoretto) et Veronese, avec des œuvres plus belles les unes que les autres. Un immanquable à Venise malgré la file d’attente…
    Comptez 17€ par personne. Le prix est un peu excessif, mais allez faire un tour sur le site internet du musée afin de voir si vous ne pourriez pas avoir des réductions et des billets coupe file.
  • La Basilique Saint-Marc (Basilica San Marco) : Située à gauche du Palais Des Doges, la basilique Saint-Marc est également un monument incontournable de Venise… c’est d’ailleurs l’une des plus anciennes églises d’Italie. Âgée d’environ 1000 ans, son architecture, là encore, ne vous laissera pas indifférent. À l’intérieur, l’or y est à profusion et les milliers de mètres carrés de mosaïques représentant des scènes de la vie religieuse sont tout simplement à couper le souffle.
    Cependant, c’est un monument que tout le monde souhaite admirer, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur ! Et le fait que l’entrée (pour la visite de l’église) soit gratuit n’arrange rien. Si vous souhaitez la visiter, essayer de vous y rendre en fin de journée, le lieu est plus calme et surtout il y a beaucoup moins de touristes. Tout comme pour le Palais Ducale, la basilique est ouverte du Lundi au Samedi de 9h45 à 16h et les Dimanches et Jours Fériés de 14h à 16h. A savoir : En été, interdiction d’entrée au sein de la basilique si vous êtes en tenue “légère” donc pensez à bien vous couvrir les épaules (débardeurs interdits) et à ne pas porter de short/robe/jupe trop courts.
  • Les deux colonnes en Granite devant le Bassin San Marco : A votre sortie de l’église, sur votre gauche, vous apercevrez deux grandes colonnes se trouvant devant le bassin San Marco. Au sommet de celles-ci, sur la colonne de gauche, il y a un Lion Ailé, symbole de la ville de Venise. Et sur la colonne de droite, San Teodoro le protecteur de la ville.
    Autrefois, l’espace entre ces deux colonnes servait également aux exécutions. A cet endroit , les condamnés pouvaient uniquement voir la Tour de l’Horloge, qui indiquait, l’heure de leur propre mort. Depuis, la coutume veut que l’on contourne l’espace entre les deux colonnes.
  • La Tour de l’horloge (Torre dell’orologio) : Splendide à l’extérieur comme à l’intérieur, la tour de l’horloge est devenue célèbre pour la complexité et la beauté de son horloge !
    Malheureusement, beaucoup de touristes souhaitent visiter la tour de l’horloge, qui n’est ouverte que l’après-midi…. Attention : réservation obligatoire… Il est donc parfois nécessaire de réserver plusieurs semaines à l’avance sur le site internet ! Le tarif d’entrée est à 12€ et il faut l’assistance d’un guide pour entrer et admirer la vue sur la Place Saint-Marc depuis la tour.

Une fois toutes ces visites terminées, il fera déjà nuit… et à la tombée de la nuit, il y a malheureusement peu de choses à faire à Venise.

Si vous vous rendez dans le Quartier Dorsoduro , plus connu sous le nom de “Quartier du Rialto”, vous aurez cependant l’opportunité de voir le célèbre Pont du Rialto, mais également un marché de nuit !

Ils ont surtout lieu durant la période estivale, et on y trouve les produits traditionnels d’un marché quelconque… mais il a lieu de nuit, et avec l’ambiance de l’Italie, c’est magique.

Vous pouvez également vous rendre dans certains bars tels que le Hard Rock Café ou continuez de vous promener sur la place Saint-Marc afin de profiter du calme et des monuments de nuit, qui ne ressemblent plus à ce que vous aviez vu précédemment. Les autres touristes auront déserté les lieux et vous aurez la plus belle place du monde rien que pour vous.

Dans les quartiers moins touristiques de Venise, vous croiserez tout au plus quelques vénitien(ne)s se rendant au restaurant, mais ce qui fait le charme de Venise la nuit, c’est cette vie pratiquement interrompue, où l’on entend plus que le son de la lagune…

Deuxième Jour :

Après avoir visité la Place Saint Marc la veille, pourquoi ne pas passer un moment agréable et sans égal en faisant un tour en gondole ?!

Pour cela, rendez-vous au Bacino Orseolo qui se trouve dans le Quartier San Marco. C’est un lieu assez méconnu du grand public, et unique au monde : car c’est à cet endroit que les gondoliers “garent” leurs gondoles et prennent leur service. Si vous le pouvez, allez-y tôt le matin vers 8h ou en fin de journée vers 18h… Vous assisterez à un moment typique de la vie Vénitienne !

Attention cependant l’expérience n’est pas donnée : comptez 80€ les ¾ d’ heure. Mais c’est ce qui fait le charme de la ville, et vous pourrez ainsi découvrir le mode de vie des vénitiens, traverser les petits canaux et vivre une expérience unique au monde.

En plus des merveilles architecturales célèbres de la ville, Venise offre aussi des endroits bien moins touristiques. Si vous en avez la possibilité, et l’envie au cours de votre séjour, essayez de vous aventurer dans les rues (“calle”) de la Serenissima. Cela permet de sortir des sentiers battus, de pouvoir s’imprégner de l’ambiance italienne…

Et ainsi, d’avoir la chance de découvrir la vraie Venise, loin des touristes !

En vous promenant dans les “calle” de Venise, vous verrez une multitude d’échoppes et de magasins en tout genre… Dont des pizzeria et autres “paninoteca” (“maison du panini”). Très abordables (ne comptez pas plus de 5€ à 6€ le panino), ces boutiques se sont spécialisées dans la fabrication des panini et autres sandwiches. Mais le choix au niveau de la garniture est quasi-infini et surtout… ils sont préparés à la commande avec des produits frais et le tout en quelques minutes !

Et si vous en avez le temps, poussez jusqu’au Ghetto Juif de Venise, situé dans le quartier de Cannaregio !

Ce quartier, bien loin de ce à quoi on s’attend quand on visite Venise est le tout premier ghetto juif d’Europe… Faisant partie de l’histoire de la ville, ce quartier (où vous rencontrerez peu de touristes) est un des plus surprenants de Venise.

En effet, on y trouve les immeubles les plus hauts (les juifs ayant jadis l’interdiction de s’installer autre part dans Venise et n’ayant pas d’autre choix que de construire leurs habitations en hauteur) et une architecture qui n’a rien à voir avec le reste de la cité Vénitienne (synagogues etc.).

Vous pensiez que Venise ne se résumait qu’à son centre historique, ses quelques quartiers et ses canaux ?

Dans ce cas embarquez sur le vaporetto ligne n° 1 et direction Le Lido. Longue plage de quelques kilomètres située à environ 20 minutes en Vaporetto de Venise, le Lido est le lieu idéal loin de la foule et des touristes pour une escapade de quelques heures, permettant ainsi de passer un moment au calme, tout en profitant des lieux. De plus, le Lido offre le sentiment d’être dans une toute autre région d’Italie.

Une fois arrivé sur place, renseignez-vous afin de connaître l’horaire des dernières navettes afin de pouvoir retourner sur Venise… Et avec un peu de chance vous pourriez assister à un superbe coucher de soleil.

S’il ne fait pas trop froid, n’hésitez surtout pas à vous rendre sur la plage. Station balnéaire par excellence, le Lido de Venise offre un cadre idéal, mêlant ainsi le balnéaire avec sa plage de sable fin, la détente avec ses spas et le culturel avec ses églises et autres monuments.

Troisième Jour :

Pour le dernier jour de votre week-end, il est temps de rapporter quelques souvenirs ! Pour cela, direction le Quartier du Rialto, qui foisonne de commerce et d’échoppes… Des masques, aux bijoux faits en verre de Murano, en passant par les vêtements italiens, la dentelle de Burano et les célèbres pâtes fraîches, vous trouverez de tout !

Si vous souhaitez rapporter un masque, direction Ca’macana. C’est un des artisans les plus connus à Venise pour ses masques plus incroyables les uns que les autres ! Chaque masque est unique, que ce soit par ses couleurs ou sa forme. Un peu plus cher que chez le marchand du coin, il aura l’avantage d’émerveiller vos amis, et de vous permettre de rapporter un souvenir typique de Venise.

Pour les bijoux, les antiquités… direction le Pont du Rialto. A l’intérieur du pont, une multitude de petits magasins vendant de tout. Mais attention cependant aux attrapes touristes ! Ayez l’œil averti afin de ne pas rapporter du Made in China.

Après cette pause shopping, il serait impensable de ne pas aller faire un tour sur l’île de Burano ! Burano se trouve à 7 km au nord de Venise, pour y accéder en vaporetto depuis Venise, comptez 40 minutes en prenant la ligne 12 qui dessert Murano, Mazzorbo puis Burano. Ile célèbre pour son travail de la dentelle et ses maisons colorées de pécheurs, Burano est une véritable merveille à ne pas louper lors d’un séjour (même court) à Venise !

Avec chacune une couleur différente afin de les reconnaitre les matins de brume et de retour de la pêche, les maisons de Burano font la joie des touristes et des photographes… Et l’on s’y sent bien loin de Venise et du faste des palais.

De retour sur Venise et avant de reprendre l’avion, pourquoi de pas aller vous détendre et boire un bon café ?

Sur la Place Saint-Marc, à proximité du Campanile, se trouvent deux cafés qui sont parmi les plus célèbres et les plus anciens du monde : Le Florian et le Quadri. Chacun a une histoire qui lui est propre, sa décoration, ses particularités architecturales, ses écrivains qui les ont fréquentés (comme Casanova ou encore Georges Sand pour le Florian par exemple), mais ces cafés ont surtout tous les deux un point commun : ce sont de véritables institutions d’exception qui ont participé à l’histoire de la Serenissima.

Âgés tous les deux de presque 300 ans (fondé en 1720 pour le Florian et en 1775 pour le Quadri ), une fois rentré, vous ne voudrez plus en sortir !

L’intérieur de ces deux cafés ressemblent à un musée, l’extérieur, quand à lui, ressemble à une salle de bal. À la fois intimiste et ouvert, ces deux cafés vous feront voyager dans le temps et vous offriront une vue à couper le souffle sur la Place Saint-Marc !

A savoir : Le revers de la médaille, est qu’un simple “caffè” coûte 6€ minimum ! Et les prix grimpent vite dès que vous commandez autre chose… malgré cela, c’est une belle expérience, mais à réserver plutôt à la fin de votre week-end, afin de terminer en beauté.

En bref : Et même si clairement 3 jours ne suffisent pas pour admirer toutes les splendeurs de la ville, vous aurez déjà un bel aperçu qui vous donnera j’en suis certain la folle envie d’y retourner !

Les événements à Venise au cours de l’année :

Si vous souhaitez partir découvrir Venise, il se peut qu’au cours de votre séjour, la ville soit encore plus animée que d’habitude… Et cela est souvent dû à un grand événement. En effet, la ville a de nombreuses traditions, pour certaines centenaires, et qui pourraient littéralement rendre votre séjour… magique (ou catastrophique si vous n’aimez pas la foule !) :

  • Le Carnaval : C’est ce qu’attend secrètement chaque Vénitien et ce que beaucoup de gens espèrent voir au moins une fois dans leur vie. Le carnaval, le plus célèbre du monde, a lieu au mois de Février (attention la date n’est pas fixe). Vous croiserez toute la journée des vénitiens avec leurs plus beaux costumes. Et vous savez quoi ? Tout le monde peut y participer. Ce qu’il vous faut ? Un costume traditionnel (que l’on peut trouver dans de nombreuses boutiques comme à Ca’macana par exemple) et un masque (que l’on trouve absolument partout.
  • La Régate Historique de Venise : Si vous avez la chance d’être à Venise lors du premier dimanche de Septembre, alors vous pourrez très certainement assister à la régate de Venise ! Chaque année il est possible d’admirer des barques richement décorées pour le défilé, et d’assister à une course où les meilleurs rameurs de Venise (et d’autres pays d’Europe), s’affrontent dans une course acharnée le long du Grand Canal.
  • La Volgalonga : Se déroule au début du mois de Juin. C’est une course de barque où les participants parcourent près de 30 kilomètres. Réunissant plusieurs milliers de concurrents venus de toute l’Italie voire de certains pays d’Europe ! Le départ à lieu au Bassin Saint-Marc et l’arrivée se situe en face du Palais des Doges. L’arrivée du vainqueur est fêtée en grande pompe dans tout Venise. Cet événement est un véritable spectacle, à la fois pour les Vénitiens mais aussi pour les touristes.
  • La Mostra ou le Festival du Film : C’est l’événement qui à lieu chaque année à la fin du mois d’Août jusqu’au début du mois de Septembre, et qui rassemble tous les grands noms du cinéma mondial depuis 1932. La Mostra de Venise se passe sur le Lido et fut créé avant le Festival de Cannes. Elle récompense les meilleurs films par son fameux Lion d’Or. Un événement à ne pas rater pour tous les passionnés de cinéma qui auront l’occasion de croiser quelques célébrités !

Par Léonard Lahmi

Passionné d'histoire, de cinéma ou encore de langues étrangères, c'est au fil des ans que le fait de voyager a prit un tout autre sens : pour le meilleur ! Dès que je le peux, je m'évade ici ou là, seul ou bien accompagné. Sinon, le reste du temps, je compte les jours jusqu'à mon anniversaire...tout un programme ! Ça reste entre nous, mais j'aime bien les chocapic aussi.

  • 11
    articles
  • 17
    voyages
  • 9
    pays

Envie de voyage et d'évasion ?

Suivez-nous sur Facebook pour ne pas louper nos prochains articles.

Suivez TourDuMonde.fr sur Facebook !

Vos commentaires

Laisser un commentaire