Thaïlande : Où passer son diplôme de plongée à Koh Tao ?!

Par Chloé DecruyTeam TDMLe 06 06 2016

Photo :

La plongée est un sport accessible à tous et notamment aux non-sportifs, puisque dans l’eau, le corps n’est plus un obstacle. Sauf problèmes respiratoires, cardiaques et autres… Tout le monde peut partir à la découverte du milieu marin !

Et si en plus, vous êtes au bout du monde, que l’eau est à 30°C et qu’une réserve maritime paradisiaque vous entoure, clairement il n’y a pas de meilleur endroit pour passer votre diplôme de plongée !

Koh Tao (littéralement l’île de la Tortue) est située dans le Golfe de Thaïlande, au Sud du pays. Petite île de 21km², elle fut longtemps inhabitée, puis convertie en pénitencier par la famille royale au début du siècle dernier.

Ceux qui l’ont connue il y a 10 ans, trouveront qu’elle a bien changé et s’est malheureusement beaucoup construite…. Néanmoins, depuis 2015, des progrès ont été réalisés afin de limiter la défiguration de ce petit bijou thaïlandais et les constructions ont ralenti. Les routes sont en train d’être refaites et le port réaménagé, ce qui permettra à l’île d’être plus accueillante et plus propre.

Mais si Koh Tao est très connue des voyageurs, c’est avant tout parce qu’elle est devenue LA destination par excellence pour passer son diplôme de plongée.

En effet, les conditions y sont idéales pour apprendre à plonger : eau chaude, claire, poissonneuse, avec des coraux peu abimés, vivants et donc colorés ! Gros plus également pour Koh Tao, il n’y a pas de courant, ce qui est rend l’apprentissage bien plus facile !

Du coup, petit à petit, des voyageurs fous de plongée se sont installés sur place. Et aujourd’hui, l’ile regorge d’écoles de plongée.

Mais à cause de l’offre désormais pléthorique que compte l’île, pas facile de s’y retrouver et de choisir une bonne école de plongée !!

Du coup, chez TDM on a décidé de vous faire une petite liste (non-exhaustive) des écoles de plongée présentes à Koh Tao afin de vous aider à y voir plus clair… Alors let’s dive !

Avant de se jeter à l’eau :

Sachez que le diplôme délivré sur place est l’OPEN WATER (qui permet de plonger jusqu’à 18mètres de profondeur). Les écoles présentent à Koh Tao appartiennent toutes soit au réseau PADI (plus connu en France), soit au réseau SSI (organisme de formation américaine), soit au réseau de Fédérations ou Associations d’écoles de plongée.

Le diplôme se passe sur 3 jours, généralement le matin vous aurez droit à des cours théoriques (comprendre le milieu sous-marin, les risques, les paliers, etc…) et l’après-midi place à la plongée.

Durant ces 3 jours, vous plongerez 5 fois, une sortie en mer correspond souvent à 2 plongées. Il est d’ailleurs recommandé de faire une ou deux plongées en plus pour acquérir plus de confiance, ce qui est d’autant plus facile puisque vous êtes sur place et avec votre instructeur.

Les instructeurs de Koh Tao sont pour la plupart européens ou américains. Voyageurs et plongeurs, ils se sont installés pour vivre sur ce petit bout de paradis quelques mois, voire quelques années. Ils ont une véritable conscience du danger (ne pas oublier que la plongée reste un sport extrême), car ils ont appris, pour la majorité d’entre eux, à plonger dans des conditions moins favorables que sur Koh Tao.

Concernant la sécurité du matériel, primordiale dans un sport où l’on est à ce point dépendant de son fonctionnement, la concurrence a pour une fois du bon, puisque chaque école cherche à avoir le maximum d’excellents retours de ses élèves. Car s’il est vrai que l’on ne se pose pas forcément la question de la sécurité quand on passe son diplôme en France ou dans tout autre pays hyper réglementé, il est légitime de se la poser dans les pays d’Asie où les règles ne sont pas toujours suivies…

Aussi, nous pouvons vous assurer que les divers centres de plongée testés à Koh Tao par nous mêmes, utilisent du matériel de qualité, renouvelé régulièrement.

Sachez cependant que vous pouvez demander à voir le matériel avant de vous inscrire dans un “dive center”, et refuser un équipement s’il ne vous semble pas bon.

Choisir son école de plongée :

Sur le bateau qui vous mènera du continent/des autres iles vers l’ile de Koh Tao, plusieurs “rabatteurs” vous accosteront pour promouvoir leur “dive center”. Du fait de la concurrence, les  prix annoncés sont toujours négociables, mais c’est surtout les avantages en hébergement (nuits gratuites le temps de la formation) ou plongées supplémentaires qui peuvent valoir le coup !

Évidemment, même si vous avez dit oui sur le bateau, vous n’êtes véritablement engagés avec eux qu’à partir du moment où vous signez le contrat, et donc libres d’aller comparer les prix une fois sur place.

Tout d’abord, avant de choisir définitivement votre école de plongée, il est préférable de définir de quel côté de l’île vous souhaitez résider. En effet, bien que relativement petite, l’ile a ses “ambiances” en fonction de ses plages…

Les deux grands classiques sont :

  • Sairee Beach, dans la continuité du port et du village, c’est là qu’il y a la plus grande concentration d’hôtels, bars, magasins… Nous la conseillons aux voyageurs qui sont venus chercher une ambiance “vacances & fête”
  • Chalok Bay, au Sud Est de l’île, plus calme, mais avec néanmoins ce qu’il faut comme petits magasins et restaurants. On le conseille plutôt à ceux qui veulent passer quelques jours plus tranquilles. La plage est certes un peu moins jolie, mais il y a de très jolies petites plages tout autour de l’île.

Sur l’île vous trouverez toutes sortes d’écoles : en passant par celles reconnues par la communauté des plongeurs, qui incluent dans leur prix logements (et piscine !) tels de véritables Resorts, à d’autres plus modestes où vous serez moins nombreux par cours. Il y en a également qui ne se concentrent que sur la plongée et ne proposent pas de logement…

La sélection TDM :

Parce que chez TDM, on est une Team au Top, voici notre petite sélection, testée par nos rédacteurs… et évidemment non exhaustive puisqu’il y a 53 “Dive Centers” sur l’île !

  • Big Bubble Diving : Située sur Chalok Bay, cette petite école vous séduira par sa dimension et surtout pour la sécurité de leur matériel. En effet, ils ont le plus grand stock de bouteilles de plongée (plus de 700) et en fournissent aux autres écoles de l’île. Il y a actuellement 7 instructeurs sur place, et généralement les cours se font en anglais ou en espagnol. L’école a son propre bateau, ce qui permet de se sentir plus en “famille” lors des sorties.
    Concernant le logement, Big Bubble dispose de 28 bungalows, simples mais charmants, sur les hauteurs de la baie.
    Compter environ 180€ pour le diplôme Open Water SSI.

 

  • Big Blue Diving Resort : Située en première ligne sur la partie Nord de Sairee Beach (partie la plus calme de cette plage), Big Blue est certainement l’une des écoles de plongée les plus connues sur Koh Tao ! C’est aussi l’un des plus grands centres de formation, avec ses logements accolés (de petits immeubles en dur et des bungalows). Il offre ainsi une centaine de chambres de différentes catégories (des dortoirs à la villa individuelle avec piscine). Reconnue au niveau international, cette école de plongée propose des cours donnés par des professeurs venus des quatre coins du monde (mais principalement en anglais). Big Blue bénéficie d’une piscine où vous vous initierez au matériel avant votre première sortie en mer.
    Également à votre disposition durant la formation, un bar-restaurant et une boutique. Du fait de sa taille, Big Blue est l’un des centres les plus avantageux financièrement, notamment sur les prestations hôtelières.
    Le centre a bien évidement ses propres bateaux et propose des sorties dans les 2 réserves marines au large de Koh Tao – en dehors des sessions de cours – Chumphon Marine Park et Ang Thong Marine Parc (que nous vous recommandons chaudement !). Cependant et malgré son coût avantageux, le Big Blue Diving Resort forme des centaines de personnes chaque année, donc si vous recherchez un service personnalisé, mieux vaut tabler sur de plus petites structures.

 

  • French Kiss Divers : Pour ceux qui ne maitrisent pas l’anglais et préfèrent une école francophone, le French Kiss Divers est là pour vous ! Créé en 2012, avec 6 à 10 instructeurs tous français ou francophones. Le directeur ainsi que le manager sont tous les deux français, installés sur l’île depuis 2006. L’école a 3 antennes sur Koh Tao (Sairee, Chalok ou Mae Haad).
    Cette école de plongée n’est pas un Resort, ce qui signifie qu’elle pourra vous loger en fonction de votre budget dans les logements de votre choix grâce à ses différents partenariats.
    Le + : Si vous souhaitez un logement plus personnalisé/haut de gamme, ils travaillent également avec des villas de luxe sur l’île et pourront vous mettre en relation ou réserver pour vous avant votre séjour sur Koh Tao.
    Le French Kiss Divers travaille avec des bateaux mutualisés, ce qui signifie que différentes écoles partagent le même bateau afin d’en limiter le nombre sur les lieux de plongée. Attention, les sorties en mer se font très tôt : 6h30 en général (mais du coup cela permet d’être les premiers sur place !).
    French Kiss Divers propose également des cours de Yoga et d’apnée pour une approche plus complète du travail du souffle.
    Compter environ 220€ pour le diplôme Open Water SSI.

Sous l’eau, un paradis insoupçonné :

Si Koh Tao est devenue l’une des principales destinations des plongeurs dans le monde, c’est avant tout parce que ses fonds marins y sont encore préservés (et ce malgré l’explosion du nombre de plongeurs, qui, malgré tout, abîment les coraux).

Mais quelle sensation quand on descend sous l’eau ! Car oui, ici on peut véritablement se croire dans un monde presque irréel : les coraux forment des jardins aux mille et une couleurs, et des centaines de poissons nagent tout autour de vous…

Vous pourrez y voir le célèbre “anemon fish” c’est-à-dire Némo, vivre effectivement dans son anémone et foncer vers vous si vous vous approchez d’un peu trop près, ou encore des “lion fish”, ces magnifiques poissons qui ont comme une crinière autour d’eux avec toutes leurs antennes, et qu’il ne faut surtout pas toucher tant ils sont vénéneux !

Et puis aussi des “angel fish”, mes préférés, d’une couleur violette intense…

Parfois, le cœur s’accélère, car l’on aperçoit au loin un “trigger fish” qui attaquent si l’on se trouve au-dessus d’eux, des murènes à la tête pas très engageante, ou un petit requin à pointe noire, qui lui n’attaque pas puisqu’il est végétarien !

Et avec encore plus de chance, on peut apercevoir une tortue, et vivre un moment des plus magiques…

Alors oui, si l’envie, la curiosité sont là, c’est une expérience absolument incomparable et unique que de découvrir la plongée ! Et s’il y a bien un endroit pour le faire en toute sécurité, dans un milieu naturel privilégié, c’est à Koh Tao qu’il faut aller !

Derniers petits conseils avant de partir :

  • Quand partir : Du fait de sa situation géographique (au Sud du golf de Thaïlande), Koh Tao est une destination où l’on peut aller quasiment toute l’année. En effet, si la meilleure saison pour y partir est l’hiver (Décembre à Mars), le temps reste très agréable et peu pluvieux les autres mois de l’année et notamment quand ailleurs en Thaïlande la mousson débute (Avril à Juillet), il y a donc moins de monde à cette période et les tarifs sont plus intéressants. Évitez malgré tout Septembre-Octobre où le temps ne permet pas de sorties en mer tous les jours.
  • Pour arriver sur l’île : Pour les plus pressés, en avion jusqu’à l’île voisine de Koh Samui, puis navette maritime vers Koh Tao. Pour ceux qui ont un peu plus de temps (ou moins de budget), prenez le train de nuit couchette depuis Bangkok jusqu’à Chumphon (environ 8h), puis 30 min de bus de la gare au port, puis 2 heures de bateau vers Koh Tao. Pas d’inquiétude, vous trouverez à Bangkok bon nombre d’agences qui vous vendront le ticket incluant toutes les étapes jusqu’à Koh Tao.
  • Se déplacer sur l’île : Le moyen le plus utilisé ici est le scooter. Attention pour ceux qui n’en ont jamais fait : les routes pentues sont souvent recouvertes de sable (notamment celles qui mènent vers les jolies petites plages), et la chute est un grand classique ! Et gare à votre portefeuille si vous tombez avec le scooter, les loueurs voudront vous faire repayer le scooter neuf ! Et comme ils auront gardé votre passeport en caution, généralement vous n’aurez pas trop le choix… Donc, pensez à prendre des photos de toutes les rayures et autres éraflures au moment de la location et ce devant le loueur, comme ça il sera moins tenté de vous arnaquer !
  • Attention, dengue ! En effet, il y a un vrai problème de santé publique avec la dengue à Koh Tao. Pour l’avoir vécue, protégez-vous des moustiques ! Les manches longues et pantalons longs et légers sont à préférer aux mini shorts ! Et l’anti-moustiques aussi, à appliquer plusieurs fois par jour…
  • Voyagez éco-responsables : On le dit, on le répète, mais quelques gestes simples permettent de limiter l’impact de la pollution dans les destinations très touristiques. Pensez à ne pas utiliser pas de crème solaire avant vos baignades (mettez en après à la place), cela détruit les coraux qui sont très fragiles ! Ou mettez un tee-shirt quand vous faites du snorkelling. Emportez avec vous un savon/shampoing biodégradable, car les évacuations de tous les hôtels se font directement dans la mer… Et surtout si vous plongez, ne touchez à RIEN et ne rapportez rien à la surface en guise de souvenir ! Le paradis est fragile, alors protégeons-le !

Voilà vous savez tout, désormais ya plus qu’à réserver votre séjour à Koh Tao :)

 

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Chloé Decruy, 34 ans

Dilettante, rêveuse et grande amoureuse. Lorsque je découvre le bonheur d'aller voir ailleurs cela devient alors une composante essentielle d'un équilibre de vie épanouie. Après un premier voyage d'un an et demi en Amérique du Sud en mode "exploratrice" qui marque définitivement ma vision du monde, je tente un retour à la normale dans un univers qui me semble désormais étriqué. Mais le voyage me rattrape et pour le réinvestir, je me reforme en tant qu'agent de voyage. Pas de boulot et le deuil de mon père à faire (lui qui faisait voyager mon imaginaire), m'amène à tout envoyer balader pour un "voyage thérapie" de 7 mois en Asie. Le continent du zen me séduit et me reconstruit. De retour dans une France qui a beaucoup à faire depuis quelques temps, je me suis lancé un nouveau voyage : celui d'être parent et de faire découvrir à mon bout d'chou une Terre qui a encore plein d'histoires à raconter !
Chloé Decruy, 20 voyages et 19 pays au compteur, a signé 12 articles sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages