Amazonie : A la découverte de la jungle et de ses merveilles !

Par Isia MookTeam TDMLe 23 01 2015

Avec ses 5 500 000 km², la forêt amazonienne est la deuxième plus grande forêt au monde après la Taïga. Climat chaud et humide, hot spot pour la biodiversité, cette forêt très dense regorge d’espèces animales et végétales aussi mystérieuses les unes que les autres…
Mais l’Amazonie est aussi un lieu des plus riches au niveau culturel, des peuples indigènes tentent tant bien que mal de rester à l’écart de la mondialisation et de vivre en adéquation avec leurs traditions ancestrales…

Une destination idéale pour les amoureux de la nature… et des moustiques !

Mais première question qui vient à l’esprit lorsque l’on veut partir à la découverte de cette immensité : comment choisir le bon pays pour découvrir l’Amazonie ? Brésil, Pérou, Bolivie, Équateur, Colombie, Venezuela, Suriname ou Guyane ? Autant dire qu’il y en a pour tous les goûts ! 

Mais d’autres questions aussi ont leur importance dans ce choix cornélien car il existe beaucoup de peuples indigènes dans la forêt amazonienne, peut-être y en a-t-il que vous souhaitez découvrir ? Vous êtes plutôt Pacifique ou Atlantique ? Vous cherchez des endroits touristiques ou vous souhaitez vous retrouver en totale immersion dans la nature ? Quelles activités souhaitez-vous faire ? etc.

Un conseil : avant d’envisager un tel voyage, posez-vous ce genre de questions et voyez ce que chaque pays a à offrir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Si vous aimez les animaux sauvages, le mieux est de visiter une réserve naturelle ou un centre de sauvegarde de la faune ! Dans la plupart, vous pourrez même devenir écovolontaire, une expérience unique pour s’occuper d’animaux et vivre avec eux au quotidien !

Mais au fait l’écovolontariat c’est quoi ? C’est être volontaire pour un organisme (association, fondation…) de protection de la nature pendant une durée qui peut aller de 1 semaine à 6 mois. Votre travail peut consister à planter des arbres, recenser des animaux ou s’occuper d’eux, participer à un programme scientifique de recherche, etc.  Mais cela passe aussi par d’autres types de travaux comme entretenir les chemins, laver les cages, construire des infrastructures…

En gros il faut savoir être polyvalent, mais croyez moi c’est une expérience unique au monde !

1070434_800148050024508_1783740162_o

321602_250364121669573_1436063391_n

Le climat amazonien est différent en fonction de la latitude et de l’altitude à laquelle vous vous trouverez. De façon générale, il fait chaud et humide, il ne faut donc pas avoir peur des moustiques et autres petits insectes inféodés aux milieux tropicaux !

Pour ce qui est de la pluie, en basse Amazonie il y a une saison sèche (été) où il ne pleut que très rarement mais en grande quantité, et une saison des pluies (hiver) où il pleut en grande quantité presque tous les jours… En gros de la pluie, de la pluie et encore de la pluie !

A proximité des Andes, les nuages sont stoppés par les montagnes et déversent donc leur pluie à cette limite. Dans ces endroits il faut s’attendre à ce qu’il pleuve tous les jours mais ça ne dure jamais très longtemps…

foret-tropicale_humide

En ce qui concerne les différents pays sur lesquels s’étend l’Amazonie, nous vous en conseillons deux en particulier (même si des excursions au départ des autres pays sont tout à fait faisables) :

Le Pérou :

La plupart des touristes se dirigent vers Iquitos pour faire une excursion en forêt amazonienne. Mais il existe d’autres lieux comme Puerto Maldonado,  une ville encore peu connue des touristes à l’est de Cusco (7h de bus ou 1h d’avion depuis la “Capitale Inca”). La ville n’a rien d’exceptionnelle en elle-même si ce n’est son environnement. Les excursions en forêt se font en pirogue sur le fleuve Madre de Dios.

La balade en pirogue est un moment magique et une opportunité unique au monde de voir des caïmans lézarder au soleil sur les berges, des tortues, de magnifiques oiseaux, mais aussi des pêcheurs et des chercheurs d’or !

A Puerto Maldonado vous pourrez apercevoir le Puente Continental, plus long viaduc d’Amérique du Sud construit en 2011 et qui permet de rejoindre la Bolivie très rapidement. Ce viaduc était très attendu par la population car il permet désormais de faciliter les échanges commerciaux entre le Pérou et la Bolivie…

zoom

L’Équateur :

Ce petit pays au nord du Pérou et au Sud de la Colombie, a lui aussi sur son territoire une partie de la forêt amazonienne. L’Équateur est surtout célèbre pour son archipel des Galapagos pourtant l’intérieur du pays regorge lui aussi de curiosités à voir !

Gros avantage de ce pays : il n’est pas encore trop touristique, il est relativement petit (moins de la moitié de la superficie de la France), et on y trouve pleins de milieux différents (les Galapagos, la côte Pacifique et ses plaines environnantes, les Andes et l’Amazonie). Même si l’Équateur ne possède que 1,5% de l’Amazonie, il ne faut pour autant pas négliger ce pays car il bénéficie de la plus grande biodiversité au km² de la planète !

Au nord-est, les parcs nationaux Cuyabeno et Yasuni vous offriront tout ce que vous pouvez rêver de mieux en Amazonie. Le seul problème reste l’accès : des heures interminables de bus ou bien d’avion vous attendent… L’Amazonie profonde ça se mérite !

Mais il existe d’autres solutions rassurez-vous ! Qu’ils visitent l’Amazonie ou non, 95% des touristes passent par Baños, ville hyper touristique à 1800m d’altitude qui offre de nombreuses activités et des départs organisés en forêt. Depuis cette petite ville, vous n’êtes plus qu’à deux heures de Puyo, LA ville aux portes de l’Amazonie ! Aucun charme particulier pour cette ville, cependant la forêt est bien là tout autour…

Mais si vous souhaitez sortir un peu des sentiers battus, 1h30 de route plus loin, vous arrivez à Tena, plus bas en altitude, moins exploitée par l’homme que Puyo… et du coup un très bon coin, moins touristique, pour découvrir la partie amazonienne de Équateur !

Un petit conseil : ne vous promenez jamais seul sans une machette (outil indispensable pour se frayer un chemin et se défendre). Bien sur il y a plus de risques en Amazonie qu’en France et même si on ne croise pas un jaguar tous les jours, il vaut mieux être prudent dans ces contrées !

6014304-8968346

Malheureusement beaucoup de menaces pèsent sur l’Amazonie, notamment la déforestation liée à l’exploitation du bois, l’exploitation pétrolière, l’agriculture intensive, la construction d’infrastructures et autres réseaux de communication (barrages, routes…). Aujourd’hui l’équivalent d’un terrain de football disparaît toutes les 7 secondes en Amazonie !

Triste réalité… alors tant qu’il en est encore temps, allez vite découvrir les belles forêts primaires de la forêt amazonienne !

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Isia Mook, 24 ans

Voyage, nature, animaux, photo, montagne, randonnées... J'aime vivre l'aventure, voyager avec un sac à dos. J'ai été habituée à voyager de cette façon depuis très jeune puis à 16 ans je fais mon premier grand voyage en solo au Pérou. Maintenant je profite de toutes les opportunités pour découvrir de nouveaux horizons. Je viens d'ailleurs de terminer un voyage de 14 mois à travers l'Australie, la Nouvelle-Zélande et la Birmanie, que de belles aventures !
Isia Mook, 25 voyages et 20 pays au compteur, a signé 12 articles et 4 avis d'hotels sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages