Pour voyager moins cher ? Partez à la rencontre des locaux !

Par JérômeTeam TDMLe 22 05 2015

Si vous êtes prêt à mettre votre confort de côté, cet article est fait pour vous ! En effet, voyager pas cher, c’est aussi sortir des sentiers battus, de cette fameuse zone de confort que nous avons tous parfois du mal à franchir… Mais vous découvrirez alors une façon totalement différente de profiter de votre voyage !

Car non, il ne faut pas forcément un gros budget pour voyager, même loin. Vous pouvez faire le tour du Canada pendant six mois avec 1500 euros par exemple. L’avion compris ? Oui oui !

Alors chez TDM, nous avons décidé de vous donner quelques pistes pour voyager moins cher et de façon différente !

Nous n’aborderons ici que les “grosses dépenses” d’un voyage, en mettant de côté la recherche de vols, qui mérite, elle, un article dédié… A vos papiers, à vos stylos, voici nos astuces et conseils pour voyager moins cher !

Vintage suitcase with stickers

 

LE LOGEMENT :

Inutile de vous parler des auberges de jeunesses ? Tout le monde connaît ce type de logement présent dans à peu près toutes les villes du monde et à petits prix. Mais il existe bien d’autres formules tenues par des locaux : les Guest Houses (maison d’hôtes en français). Partout dans le monde, la location de chambres d’hôtes pour les vacances est d’ailleurs très répandue !

Plus intime que les auberges, on aime y aller pour profiter des bons conseils des locaux et en apprendre plus sur leur mode de vie. Allez faire un tour sur le site Vacances.seloger.com vous trouverez certainement votre bonheur !

SANYO DIGITAL CAMERA

Autre solution plaisante, et qui vous rapproche quand même des habitants, est le concept AirBNB ! Contre rémunération, un habitant vous loue une chambre, un appartement pour les vacances… Le petit déjeuner peut être inclus dans le prix, ou en supplément ou parfois même absent, malgré l’acronyme BNB (bed & breakfast).

Attention à ne pas confondre Maison d’Hôtes et Airbnb, les prix sont souvent différents, et les repas en journée/soirée ne sont pas compris dans le prix de la location chez Airbnb, ce qui est généralement le cas dans l’autre formule.

url

Mais pour vraiment vivre avec les locaux, essayez le Couchsurfing ! En échange d’un bout de canapé, du sol, d’une chambre d’amis, vous pouvez loger chez des habitants du monde entier !

A la différence de AirBNB, il n’y a pas d’aspect pécunier… Cela dit, il ne faut pas penser le Couchsurfing comme une sorte “d’hôtel gratuit”. En effet, l’hôte et le “surfeur”, doivent être dans une optique d’échange culturel. Il est d’usage, par exemple, de faire un repas typique de son pays à son hôte. La communauté de couchsurfeur est devenue au fil des ans une énorme communauté de voyageurs un peu partout dans le monde et il est très facile désormais d’intégrer ce réseau.

Pour un voyage de plus longue durée, vous pouvez essayer le Woofing ou Helpx ! En échange de votre travail ou de votre aide, vous pourrez être logé et nourris. Attention ceci dit, définissez bien les formalités avec votre hôte avant de vous engager, ce serait dommage de voir votre labeur se transformer en travail dissimulé. Et si rien ne vous engage réellement, vous pouvez partir si les conditions ne vous conviennent pas ou plus.

Avec cette formule, vous pouvez véritablement vous intégrer aux locaux, travailler et vivre avec eux pour quelques semaines ou quelques mois, et ce pourrait même devenir la meilleure expérience de votre vie !

Une autre solution toute simple consiste aussi à camper ! Le camping sauvage n’est malheureusement pas autorisé dans tous les pays du monde, et il vous faudra le plus souvent opter pour la location dans un camping pour vos vacances.

Ceci dit dans certains pays vous pouvez tenter l’expérience de demander à des locaux ayant du terrain, de camper chez eux, cela fonctionne plutôt bien, et avec un peu de chance il se pourrait même qu’on vous offre un petit déjeuner ou une bonne douche !

url

LE TRANSPORT :

Ici difficile de généraliser, car cela dépend du pays dans lequel vous vous trouvez. Le bus reste en général une valeur sûre. Dans certains pays, vous pouvez trouver des bus pas chers en prenant votre billet vraiment à l’avance ! Un dollar symbolique pour Los Angeles → San Francisco avec la compagnie Greyhound par exemple… testé et approuvé !

Mais ce qui fonctionne à peu près partout, c’est tout simplement le stop ! Si vous voulez, et si vous avez du temps, vous pouvez faire le tour du monde en stop, et même ça marche d’ailleurs aussi avec les bateaux !

Les personnes vous prenant en stop peuvent aussi parfois vous proposer de vous héberger, vous donner à manger, vous amener faire une balade, une soirée… bref c’est la porte ouverte à l’aventure et c’est dans une démarche positive qu’il faut se laisser tenter ! En discutant avec vos coéquipiers de route, vous pourrez aussi beaucoup en apprendre sur le pays et l’endroit où vous êtes.

url

Pourtant on entend trop souvent dire que faire du stop est dangereux. Ça peux l’être effectivement dans certains pays, alors avant de tenter ce type d’aventure : renseignez vous !

Et pour tout savoir sur le stop et les bons emplacements afin de sortir des villes, une encyclopédie existe, à la manière de Wikipédia : hitchwiki.org.

LA NOURRITURE :

Si vous utilisez les méthodes expliquées ci-dessus : le couchsurfing, ou le volontariat, vous verrez que votre “budget repas” s’allégera considérablement.

Dans certains pays (Asie, Amérique Latine, Afrique), ce type de dépense ne coûte quasiment rien et ce n’est pas ça qui devrait faire exploser le budget que vous vous étiez fixé au départ. Les marchés locaux et autres Street Food sont généralement très biens pour se faire des repas bons et pas chers.

D72_8774

Et pour les tous petits budgets, renseignez-vous auprès des locaux, ils savent peut-être où vous pourrez trouver de la nourriture gratuite ou à moindre frais. Le site foodnotbombs.net/ regroupe quelques associations qui récupèrent de la nourriture pour la partager gratuitement.

Maintenant, vous avez les clés, enfilez vos chaussures…. et partez ! L’aventure n’en sera que plus belle !

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Jérôme, 29 ans

Passionné de cinéma et de littérature, mais quand même derrière les voyages. J'aime les grands espaces, la nature, les randonnées. Rencontrer les locaux est une priorité dans mes voyages. Grand amoureux du Canada, de l'Estonie et du Portugal.+ de 40 000 km en stop à mon actif.
Jérôme, 43 voyages et 34 pays au compteur, a signé 19 articles et 4 avis d'hotels sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages