Chili : L'extraordinaire île de Pâques !

Par Romain BuissonTeam TDMLe 21 11 2016

Une île du Chili perdue au milieu du Pacifique, un des endroits les plus isolés de la planète, d’étranges statues laissées par un peuple ancien…

Bienvenue sur la mythique et extraordinaire île de Pâques !

Mais l’île de Pâques c’est où exactement ?

Plutôt loin !

L’île de Pâques est située à 3 680 kilomètres des côtes chiliennes et à 4 050 kilomètres de Tahiti, l’île habitée la plus proche étant l’île Pitcairn à plus de 2 000 kilomètres à l’ouest. À ce titre, il s’agit d’un des lieux habités les plus isolés du monde.
L’île de forme triangulaire, couvre 163,6 km2. La population comptait environ 3300 personnes au dernier recensement. Elle doit son nom célèbre au premier navigateur Jakob Roggeveen qui la découvrit en 1722… un jour de Pâques !

Mais pourquoi aller sur un caillou perdu au milieu de l’océan Pacifique me direz vous ?

Tout simplement parce que ce n’est pas de n’importe quel caillou dont on parle ! Comme vous le savez sans doute, l’île de Pâques recèle l’un des plus grands mystères contemporains de l’histoire de l’humanité : ses fameuses statues, les Moais.

D’immenses et célèbres statues (la plus grande faisant 22m de haut pour 100 tonnes) alignées tout autour de l’île, témoins muets d’une grande civilisation ayant jadis vécu ici.

Nous avons passé 6 jours sur place et c’est clairement le temps minimum à prévoir si vous voulez explorer toutes les beautés de cette île mystérieuse…

Notre road trip sur l’île de Pâques :

  • Jour 1 :

Pas le temps de trainer, à peine arrivés sur cette île du bout du monde que nous filons vers la côte pour aller voir les Moais !

On arrive sur le site de Tahai où sont alignés 5 Moais, partiellement détruits et puis remis sur pieds par les locaux, dos à la mer (comme 90% des Moais de l’île). Un peu plus loin, à 100m environ, un autre grand Moai avec un chapeau de roche volcanique rouge sur la tête.
Le site de Tahai est le lieu idéal pour assister au coucher du soleil… croyez moi spectacle garanti !

  • Jour 2 :

Pour notre deuxième jour sur l’île, nous partons pour l’ascension d’un des 3 volcans majeurs de l’île, le Rano Kau. Au total, l’île de Pâques compte 70 volcans, du simple monticule de terre aux volcans avec des cratères atteignant 500m de hauteur. Car oui, il n’y a pas que les Moais sur l’île de Pâques !

Au sommet du volcan Rano Kau, une superbe vue et une lagune de toute beauté nous attendent ! Et outre les paysages à couper le souffre, cette randonnée nous a permis de découvrir une flore exceptionnelle certaines plantes endémiques de l’île ne vivent uniquement que dans ce cratère, qui constitue un écosystème à part entière.

13938298_10209720370224103_1658794024457120629_o

13913565_10209720380264354_2218083905372302295_o

Nous partons ensuite visiter un autre lieu, que la plupart des touristes zappent mais qui a une grande importance pour l’île et ses habitants : le site de Vinapu.

Ici se dresse un mur… et rien d’autre ! Mais attention pas n’importe quel mur, un mur impeccablement taillé, avec des pierres acheminées on ne sait comment, et positionnées par un moyen dont on ignore tout et qui tient bien évidemment sans ciment/mortier/sable ou autres…

Et le plus étonnant c’est que ce mur ne nous est pas inconnu ! Car nous avons déjà vu ce mur, avec la même coupe mais à 6000km de là… à Cusco au Pérou ! Là bas non plus aucune explication sur les moyens de fabrication, qui l’a construit et comment… Encore un mystère de l’humanité non résolu.

13937755_10209720413345181_748274609573835688_o

  • Jour 3 :

Notre 3ème jour sur l’île de Pâques fut sans doute le plus beau… Direction la carrière de pierre des Moais !

Nous prenons la route pour la côte Est de l’île où l’on trouve beaucoup de Moais. Ici nous découvrons un grand nombre de Moais détruits ou brisés… La principale raison de ces destructions ? Les guerres que se sont livrés les différents clans de l’île au 18eme siècle.

Quand les premiers explorateurs découvrirent l’île tous les Moais étaient à terre, ou endommagés et ce n’est que récemment que certains ont pu être redressés.

13975255_10209720498067299_1106288922215952054_o

13765876_10209720480706865_2981619373493030700_o

Nous arrivons au volcan Rano Raraku, le plus grand de l’île, avec un cratère immense de 200m de diamètre !

A côté se trouve la principale carrière de Moais où à l’heure actuelle 400 Moais reposent ici, inachevés, témoins muets du plus grand mystère de l’île… Mais que s’est il donc passé pour que les habitants arrêtent les travaux d’un coup ?

Nous continuons la route jusqu’au site majestueux de : Tonariki et son alignement de 15 Moais qui furent déplacés à 100 mètres dans les terres par un un tsunami en 1960 !

Remis aujourd’hui en état, ils se dressent devant nous tels des gardiens silencieux d’un passe glorieux…

  • Jour 4 :

En avant pour l’ascension du 3ème plus gros volcan de l’île : le volcan Poike et sa vue imprenable, où nous étions véritablement seuls au monde !

13938204_10209720710272604_17188895799050704_o

Nous sommes ensuite partis découvrir les deux plages situées au nord de l’île : Ovahe et Anakena. Sable blanc, cocotiers… difficile de pas faire le parallèle avec la Polynésie Française (d’ailleurs beaucoup de tahitiens habitent sur l’île de Pâques, pas si loin que ça de Tahiti). Nous passons l’après midi ici, à profiter de ces paysages, entourés des Moais.

13958046_10209720726953021_7550942281552238412_o

13963040_10209720746633513_9181260794408581413_o

Le soleil finit par se coucher lentement sur l’océan Pacifique en un spectacle extraordinaire, notre plus beau coucher de soleil sur l’île de Pâques !

13962823_10209720773954196_7141736725497642393_o

  • Jour 5 :

Le lendemain nous revenons à la plage d’Anakena qui nous a tellement marqué et nous décidons de faire un trek de quelques heures le long de la côte. Et quelle beauté !

Des paysages à couper le souffle et des troupeaux de chevaux sauvages vivant librement sur l’île… la liberté, la vraie !

13925974_10209720826795517_388177647631783267_o

13679885_10209720837155776_162466382468504472_o

Jour 6 :

Derniers instants sur cette île mystique et mystique du bout du monde… un dernier tour vers le port et là surprise : des tortues !

Tranquillement, elles viennent avec les autres poissons se restaurer des poissons morts laissés par les pécheurs… Décidément ce séjour est extraordinaire !

13920156_10209720888877069_2737870009456276087_o

En bref : un superbe endroit de notre jolie planète que je recommande à tout le monde. Une semaine est vraiment le minimum à passer sur cette île où un sentiment de paix et de sérénité vous envahit sur ces terres, peu touristiques, loin de tout, aux confins du monde avec ses énigmatiques statues et l’océan a perte de vue…

 

Photos de Romain Buisson pour TDM.

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Romain Buisson, 35 ans

Bonjour à tous, moi c'est Romain, 33 ans, citoyen du monde et voyageur depuis tout petit ! Plus particulièrement depuis 8 ans, date à laquelle je suis parti de France pour vivre en Australie pendant 2 ans, suivi de 7 mois en Asie,2 mois au moyen Orient,et 3 ans en Nouvelle Zélande. On est parti de Nouvelle Zélande depuis 2 ans maintenant,on vient de finir un tour des Amériques de 15 mois (USA/Mexique/am.centrale/am.du sud),et nous sommes actuellement a Barcelone depuis presque 8 mois,ou nous nous sommes installes pour y vivre. Passionné de photos, voyages, cultures, j'ai pas mal d'albums photos sympas sur mon compte facebook, ainsi q'un recapitulatif sur mon site internet:https://www.forthesakeoftravel.com/n’hésitez pas a y faire un tour :)
Romain Buisson, 43 voyages et 43 pays au compteur, a signé 8 articles sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages