Les Iles Cook : A la découverte des îles les plus éloignées de l'Océanie

Par Chloé DecruyTeam TDMLe 31 05 2015

Les Iles Cook… ou vouloir partir à la découverte des îles de l’Océanie les plus éloignées, celles dont on entend peu parler ! Leur nom fait rêver, et les photos aussi !

Mais pour profiter au maximum de votre séjour, il est indispensable de bien préparer son voyage pour ne pas être déçu. Car, si l’on s’imagine un paradis terrestre, la réalité peut parfois apporter quelques déconvenues…

Tout d’abord, pour que votre arrivée se passe bien, sachez que pour aller jusqu’aux îles Cook vous traverserez cette ligne imaginaire qui délimite une nouvelle journée. C’est-à-dire que si vous partez le 25 Septembre à 19h d’Auckland (en Nouvelle-Zélande) vous arriverez (4h de vol plus tard) à 01h du matin au minuscule aéroport de Rarotonga le 25 Septembre (soit dans la nuit du 24 au 25 !). Vous vivrez donc deux fois cette journée !

A l’inverse au retour, vous perdrez donc une journée ! Il est donc essentiel de faire très attention à la date que vous indiquez sur votre réservation d’hôtel, au risque de passer la nuit dehors :)

Concernant le logement, ne prévoyez pas d’aller aux îles Cook avec un budget serré… En effet, la guesthouse la moins chère de l’île est à 50$ la nuit, et ne les vaut clairement pas ! Aussi, mieux vaut partir avec un budget plus confortable (à partir de 120$ la nuit) si vous voulez vraiment en profiter.

Couchsurfing ou Airbnb ne sont pas très développés et peu d’endroits disposent d’une bonne connexion internet, donc ne soyez pas surpris si vos questions/réponses restent silencieuses…

url

A savoir, les îles Cook sont un archipel constitué de 15 îles, étalées sur plus de 1,8million de km2. Chaque île est perdue au beau milieu du Pacifique, et seulement protégée par sa barrière de corail. Elles sont donc soumises à des changements de temps plusieurs fois par jour. Du vent, des pluies diluviennes, puis un grand soleil. Aussi, un conseil : prévoyez plusieurs tenues dans votre valise !

Les transports inter-îles :

Si vous avez prévu de faire plusieurs îles de cet archipel, sachez qu’il n’y a qu’une compagnie aérienne qui assure les vols inter-îles : AirRarotonga. Des liaisons sont possibles avec seulement 9 des 15 îles. Et évidemment, comme cette compagnie a le monopole des vols, les prix sont juste aberrants ! Comptez en moyenne 300$ le vol A/R par personne pour 45min de vol grand max… Là encore à prendre en compte dans votre budget !

Et en bateaux ? On s’imaginerait bien aller d’îles en îles à bord de cargos de marchandises qui font la liaison… Cependant, bien que l’on soit sur un archipel, la population est très coupée de la mer. Tout d’abord, parce que passé la barrière de corail du lagon qui entoure l’île, c’est le Pacifique. Océan violent et imprévisible dans cette partie du monde. Alors oui, vous pouvez toujours aller au port pour être embarqué sur un bateau faisant la liaison entre les îles, mais il met environ deux mois pour faire le tour… donc tout dépend du temps que vous avez devant vous !

D’autre part, si vous allez fouiller un peu partout sur le net vous vous rendrez compte que personne ne le recommande car ces traversées sont réputées pour être dangereuses et les bateaux peu fiables…

Les îles principales :

Rarotonga :

Rarotonga est l’île principale de l’archipel. Avec ses 30km de circonférence et une seule route qui fait tout le tour. Plages de sable blanc, cocotiers penchés par le vent et lagon bleu turquoise… La carte postale quoi !
Mais ce qui est vraiment sublime, c’est l’intérieur de l’île avec ses reliefs impressionnants d’anciens volcans, ses montagnes recouvertes de “gazon” au vert intense à couper le souffle. Les tamarins qui étendent leurs branches comme des parasols et les fruits exotiques : bananiers, ananas, papayes…

url
Il y a peu de chemins de randonnées mais ça vaut vraiment le coup de prendre de la hauteur et de contempler à 360° les paysages ayant servi au tournage du film Seul au monde avec Tom Hanks.

La partie Sud Est de l’île est la plus réputée (avec sa Muri Beach) car ici le lagon est plus éloigné de la côte, et au milieu, vous apercevrez alors des motus (sortes de petites îles) dignes des plus belles cartes postales. La plage est bordée d’hôtels de luxe. Spécialisés dans les mariages sur la plage, on voit plusieurs fois par jour des mariés couverts de colliers de fleurs qui se disent oui lors d’une charmante cérémonie.

Hormis la plage et la rando, le samedi, allez faire un tour au marché de Avarua. Avec son mélange de fruits et légumes, de perles noires montées en bijoux, paréos et autres babioles à touristes, ainsi que des spectacle de danses locales… le tout dans une super ambiance !
Le Dimanche, allez à l’église ! Dépaysement assuré en voyant les locaux tout de blanc vêtus et leur petit chapeaux, qui chantent la Bible traduite en maori. C’est très beau, très fort, une sorte de ferveur s’empare alors de cette jolie église blanche et bleue.

Pour ce qui est de la plongée, soyons honnête, vous risquez d’être déçu car le corail est souvent mort et vous y verrez peu de poissons…

Mais si vous allez aux îles Cook entre Juillet et Octobre, vous aurez peut-être la chance de pouvoir observer des baleines. C’est l’une des expériences de voyage des plus émouvantes ! Et l’image de leurs sauts hors de l’eau restera gravée en vous toute votre vie !

visuel2-baleine-a-bosse

Aitutaki :

C’est la deuxième île la plus visitée de l’archipel, avec les allers/retours les plus abordables. Aitutaki est réputée pour son sublime lagon, surnommé le “plus beau du monde”… Et on comprend pourquoi ! C’est un atoll avec une ile principale et 15 motus.

Allez y passer quelques jours : bien-être et déconnexion assurée !

url

Les autres îles de l’archipel :

Certaines sont plus accessibles que d’autres. Sur les îles les plus reculées, sachez qu’il n’y a pas de structures hôtelières… Si en revanche vous prévoyez de visiter les autres îles plus proches, réservez à l’avance vos billets d’avion ainsi que les hôtels. Cependant, si vous avez le temps et que vous recherchez l’authenticité du mode de vie façon îles du Pacifique, c’est effectivement en allant sur Aitu, Mauke, Mitiaro ou Manuae que vous pourrez découvrir la véritable identité des îles Cook.

url

Car malheureusement Rarotonga est devenue une vitrine illusoire d’un tourisme normé avec ses spectacles à touristes et ses hôtels de luxe. Et par réaction en chaîne, le rapport humain est faussé par l’argent (ainsi que l’alcool qui fait des ravages !).

Faut-il alors aller si loin pour trouver le Paradis sur terre ? Car à 30h de vol depuis la France, on attend beaucoup de ces îles dont les photos font rêver.
Mais si vous voulez vraiment percer l’âme de ces îles du bout du monde, n’hésitez pas à sortir des sentiers battus… en ayant du temps et de l’argent !

468x60.gif

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Chloé Decruy, 34 ans

Dilettante, rêveuse et grande amoureuse. Lorsque je découvre le bonheur d'aller voir ailleurs cela devient alors une composante essentielle d'un équilibre de vie épanouie. Après un premier voyage d'un an et demi en Amérique du Sud en mode "exploratrice" qui marque définitivement ma vision du monde, je tente un retour à la normale dans un univers qui me semble désormais étriqué. Mais le voyage me rattrape et pour le réinvestir, je me reforme en tant qu'agent de voyage. Pas de boulot et le deuil de mon père à faire (lui qui faisait voyager mon imaginaire), m'amène à tout envoyer balader pour un "voyage thérapie" de 7 mois en Asie. Le continent du zen me séduit et me reconstruit. De retour dans une France qui a beaucoup à faire depuis quelques temps, je me suis lancé un nouveau voyage : celui d'être parent et de faire découvrir à mon bout d'chou une Terre qui a encore plein d'histoires à raconter !
Chloé Decruy, 20 voyages et 19 pays au compteur, a signé 12 articles sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages