Hawaii : 5 plages sauvages et reculées qui vous donneront l’impression d’être au bout du monde !

Par Marion P.Team TDMLe 06 02 2014

Hawaii, ses cocotiers, sa douceur de vivre, ses spots de surf et ses plages mythiques…

Mais l’archipel hawaiien recèle aussi et surtout de plages moins connues, plus confidentielles, difficiles d’accès… ces plages là se méritent, il vous faudra marcher, grimper, suer et être patient avant de les découvrir…

Chaussez vos chaussures de rando et partez à la découverte de 5 plages incroyables qui vous donneront l’impression d’être sur une autre planète !

Red Sand Beach : La plage de sable… rouge !

Vous n’avez jamais vu ça ! Son nom en hawaiien est Kaihalulu, et elle se trouve sur l’île de Maui…
Et autant vous dire qu’il faut vraiment en vouloir pour aller fouler son sable.

41056_Red-Sand-Beach

Avant d’y accéder il vous faudra emprunter la route de Hana, route sublime, entre montagnes verdoyantes et océan pacifique, mais qui compte pas moins de 617 virages… à l’aller comme au retour !

Une fois arrivé à la petite ville de Hana, où la route s’arrête, il vous faudra encore trouver le sentier, qui part d’un terrain vague et d’un ancien cimetière japonais et vous lancer dans une randonnée un peu périlleuse sur les rochers.

Mais quel spectacle lorsqu’au bout de quelques minutes vous arrivez sur cette plage déserte et sauvage au sable rouge et noir…

574J50LEp2_1

La présence de fer dans le sol donne à la plage de Kaihalulu cette couleur rouge sombre qu’on ne trouve que dans peu d’endroits sur terre.

La plage est protégée par une crique volcanique et une digue sous marine qui abrite sa baie des grosses vagues de l’océan pacifique et offre à ses quelques visiteurs un endroit rêvé pour y faire de la plongée ou simplement vous prélasser sur son sable d’une couleur incroyable.

91079595

Pololu Valley Beach : La plage au fond de la vallée

Cette plage, située sur l’ile de Big Island, est considérée par de nombreux guides comme étant la plus jolie des plages de Big Island.

Cette plage et sa vallée, sont situées dans le nord de l’île, dans la région de Kohala, tout au bout de l’autoroute 270.

Pololu-Valley-Overlook-37686

La Pololu Valley est la première des 5 vallées majestueuses qui s’étirent le long de la côte.

Sa plage de sable noir, due à l’activité volcanique régnant sur l’archipel, se découvre après une randonnée d’environ 6 kilomètres à travers des sentiers tortueux et verdoyants…

view-at-the-base-of-pololu-valley-big-island-hi--33409

Mais cette randonnée vous permettra de surplomber les différentes vallées se succédant face à l’océan pacifique et d’en prendre plein la vue !

Ce sentier n’étant que modérément difficile, vous arriverez sur cette plage sauvage sans trop de difficultés…

Evitez cependant d’y aller en pleine canicule ou lorsque le soleil est au plus haut, la randonnée s’avérera bien compliquée et vous ne resterez pas longtemps sur le sable brulant !

Makalawena Beach : La plage du bout du monde

Elle aussi située sur l’ile de Big Island, cette plage particulièrement difficile d’accès et bien cachée, nécessite de bonnes chaussures de marche et un bon 4×4 !

Un bon 4X4 parce qu’elle est assez loin de la route principale et en contrebas d’un champ de lave accidenté… Un grand moment de rodéo et de rigolade vous attendent !

Au bout de 15 minutes de 4×4, un parking fait face à une sublime plage de sable doré, la plage de Mahaiula… Une plage sauvage, paradisiaque au milieu de quelques cocotiers…
Mais ne vous y trompez pas, cette plage n’est pas celle de Makalawena !

Pour la découvrir, il vous faudra longer la plage de Mahaiula, et vous engager à pied sur un ancien champ de lave… particulièrement casse gueule si vous n’avez pas les chaussures adéquates.

178458_10151136311997997_540443657_o

Au bout d’une bonne demi-heure de marche dans ce paysage noir et hostile, des dunes de sable doré, une végétation rampante et vous voilà enfin sur Makalawena !

MakalawenaBeach

Et là, un sable et une eau d’une pureté sans pareil, quelques cocotiers ça et là…
Le paradis de carte postale !

uzf7oK0

Evitez là aussi d’y aller aux heures les plus chaudes de la journée, la marche sur la lave s’avérant particulièrement difficile à ce moment là…

Green Sand Beach : La plage de sable… vert !

Toujours sur Big Island, qui regorge sans doute des plus plus belles plages de l’archipel, la Green Sand Beach ou plage de Mahana en hawaiien, est une plage comme on en trouve peu sur terre… une plage au sable vert olive.

Située à l’endroit le plus au sud de tous les Etat-Unis (South Point), deux solutions s’offrent à vous pour découvrir cette petite crique et sa plage aux teintes surprenantes.

Au bout d’une longue route descendant sur South Point, un parking où vous attendront des locaux et leurs énormes 4×4.

Pour 40$ aller-retour, ils peuvent vous emmener découvrir cette sublime plage… Un conseil, si un petit rodéo en voiture vous branche, préférez la solution avec les locaux et ne vous y aventurez pas avec votre propre véhicule !

4X4 ou non, vous resteriez coincé dans le sable et les ornières de la piste, dont seuls les habitants en connaissent les moindres détails et dangers… Et je vous raconte pas les frais de dépannage…

L’autre façon d’accéder à Green Sand Beach est la marche à pied !
Il vous faudra compter entre 40 minutes et 1 heure de randonnée dans un paysage lunaire, battu par les vents, entre océan et roche ocre jaune-orangée…

green-sands-beach-big-island-hawaii-TourDuMondeFR-13

Clairement on vous conseille cette solution à celle proposée par les locaux, car cette randonnée est juste sublime !

green-sands-beach-big-island-hawaii-TourDuMondeFR-10

Au terme de la promenade, on arrive au sommet d’une baie magnifique : la Puʻu Mahana !

Un demi-cercle aux pentes abruptes et escarpées donnant sur la plage en contrebas… Il vous faudra là encore descendre quelques mètres pour accéder à la plage.

green-sands-beach-big-island-hawaii-TourDuMondeFR-15

Et là, tout en bas, au bord de l’eau turquoise, la plage et son sable oscillant entre le vert olive et le kaki se dévoilent… Cette teinte si particulière est due à l’olivine, un composant minéral plus dense et plus dur que les autres éléments contenus dans la lave, qui s’accumule sur la plage alors que le reste est rejeté vers l’océan.

green-sands-beach-big-island-hawaii-TourDuMondeFR-19

Et si vous avez un beau soleil et peu de nuage, vous verrez le sable scintiller en une multitude de petites paillettes…

Honopu Beach : La plage de Pirate des Caraibes

Située, cette fois, sur l’ile de Kauai, et plus particulièrement sur la côte de Na Pali, la plage d’Honopu a servi de décor à de nombreux clips vidéo et autres films, tel que Pirate des Caraibes.

1_napali_snorkel_sail

Cette côte est inaccessible aux véhicules, et seules deux solutions vous permettent d’accéder à cette sublime plage déserte de sable blanc : soit à pied, soit par bateaux.

La randonnée longue de 22 kilomètres, vous permettra de longer cette côte escarpée d’une beauté à couper le souffle, cependant très peu d’installation sur le parcours vous permettront de vous reposer ou de vous restaurer… donc si vous décidez d’emprunter cette voie, soyez préparé et bien chaussé.

Il est possible cependant, de camper sommairement durant votre randonnée, mais un permis est obligatoire pour pouvoir passer la nuit sur la côte de Na Pali.

L’autre solution est d’y accéder par voie maritime, partout sur Kauai vous trouverez des tours operators vous proposant des excursions en catamaran à la journée afin de vous approchez au plus près de cette plage… solution plus onéreuse mais moins fatiguante, et si vous y aller en novembre vous aurez peut être la chance d’apercevoir des dauphins ou des baleines.

IMG_3884-Version-2

La baignade sur cette plage est cependant déconseillée en raison des forts courants et de la quasi impossibilité pour les secours de venir vous chercher en cas de problème.

Mais que ce soit par mer ou par terre, cette petite plage sauvage adossée à la montagne verdoyante résume à elle seule les splendeurs de l’archipel Hawaiien…

wok-napali-coast-beaches1

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Marion P., 34 ans

Co-fondatrice, rédactrice en chef et community manager de TourDuMonde.fr. Grande voyageuse, amoureuse de la Chine (elle parle couramment chinois) et des USA, Marion est spécialement attirée par la culture et l'histoire des pays qu'elle visite. A 33 ans, elle ne désespère pas de pouvoir un jour ramener un panda dans ses valises. Si vous avez des questions, des demandes de collaboration, n'hésitez surtout pas à contacter Marion.
Marion P., 51 voyages et 24 pays au compteur, a signé 45 articles et 27 avis d'hotels sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages