Croatie : 10 îles à ne pas louper

Par Marion P.Team TDMLe 25 06 2020

Pays d’Europe de l’Est situé sur la côte adriatique, la Croatie est une terre à l’histoire mouvementée. Autrefois convoitée par les Empires Ottomans, Venitiens et Yougoslaves, la Croatie jouit aujourd’hui d’un riche patrimoine culturel, historique, architectural… le tout au milieu de splendides paysages !

Et, outre ses paysages de carte postale et ses parcs les plus connus (notamment celui de Plitvice), la Croatie compte également plus d’un millier d’îles toutes plus belles et paradisiaques les unes que les autres !

Des îles pour se reposer, des îles pour faire des randonnées, des îles pour bien manger, des îles pour faire la fête… En Croatie, il y en a pour tous les goûts, car chacune possède un charme, une ambiance qui lui est propre.

Du coup chez TDM, on a eu envie de vous présenter 10 îles de Croatie à ne pas louper !

Attention : Depuis le 15 Juin, la Croatie a décidé de rouvrir ses frontières aux voyageurs internationaux, mais il vous faudra IMPERATIVEMENT une preuve d’hébergement sur place… sous peine de ne pas pouvoir entrer sur le territoire !

Hvar :

Impossible de commencer notre sélection des 10 îles de Croatie à ne pas louper sans débuter par l’île de Hvar !

Située sur la longue bande de terre au sud du pays qui relie Dubrovnik au reste de la Croatie, Hvar est considérée comme l’une des plus belles îles au monde (oui, oui rien que ça !).

Surnommée “le Saint Tropez croate” (pour son ambiance chic) ou “l’île lavande” (pour ses nombreux champs de lavande), Hvar est idéalement positionnée et bien reliée, permettant ainsi de rejoindre facilement les autres îles voisines (Brac, Vis, Korcula) mais aussi et surtout de rejoindre le continent et de visiter les sublimes villes de Trogir et de Split. Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit de réserver votre trajet en ferry via Bookaway.com.

En effet, Hvar est l’une des îles de Croatie les plus pertinentes pour un séjour complet alliant paysages sublimes, petits villages, randonnées, ou encore excursions vers le continent et vers d’autres îles, depuis un seul et même point de chute.

Et quand en plus, on y trouve des paysages variés et les plus belles plages de Croatie, que demander de mieux ??

Korcula :

Facilement accessible depuis l’île de Hvar, Korcula a vu naître le célèbre Marco Polo et possède quant à elle un impressionnant héritage culturel.

Outre son attrait historique et culturel, Korcula est aussi l’une des îles les plus belles et les plus vertes de Croatie : elle est montagneuse, avec des forêts et des vignes.

Mais elle possède aussi de nombreux ports et des criques aux eaux turquoise… Et même si la majorité de ses plages sont en galets (comme dans le reste de la Croatie d’ailleurs !), Korcula recèle malgré tout de quelques jolies plages de sable où il fait bon se baigner (plages de Przina, Bacva, Orlandusa, Bratinja Luka etc).

Tout comme Hvar, Korcula est l’une des îles croates les plus intéressantes pour ceux voulant allier visites historiques et culturelles, tout en s’accordant balades dans la nature et pauses à la plage…

Krk :

La plus accessible, et la plus diversifiée de l’Adriatique !

Située au nord de l’Adriatique, un pont relie Krk au littoral, il est donc très facile de s’y rendre et de coupler un roadtrip en Croatie avec quelques jours de farniente sur l’île de Krk.

Avec de jolis villes (notamment Krk et ses remparts millénaires) et villages, l’île de Krk est vraiment une bonne alternative pour ceux qui voudraient découvrir plusieurs aspects d’un même pays sans perdre trop de temps avec les ferry et les trajets d’îles en îles.

Quelques belles plages, la grotte de Biserujka, le monastère de Glavotok… et tout un tas d’activités nautiques permettront à tout un chacun d’y trouver son compte.

Vis :

Petite île longtemps interdite aux touristes, Vis est un paradis pour ceux qui recherchent authenticité et tranquillité.

Plus difficile d’accès de par son éloignement relatif au continent (il vous faudra compter plusieurs heures en ferry), l’île de Vis est bien moins populaire que Hvar, Korcula ou encore Brac… Mais c’est justement dans cet éloignement que réside son atmosphère un peu hors du temps et son rythme de vie nonchalant !

Une île croate à ne pas louper si vous êtes en quête de calme, de villages pittoresques, de sentiers de randonnées sympathiques et accessibles à tous, de plages et criques superbes où s’adonner au snorkeling… sans oublier une excursion à la grotte bleue de Bisevo !

Mljet :

Autre île à ne pas louper lors d’un séjour en Croatie : Mljet !

Située à seulement deux heures de Dubrovnik en ferry, Mljet, est selon la légende l’île où la nymphe Calypso aurait retenu Ulysse pendant sept ans. Surnommée également “l’île verte” en raison de ses nombreuses forêts, Mljet abrite l’un des plus beaux parcs nationaux de la Croatie !

Petite île par sa taille, il est pourtant possible d’y passer plusieurs jours tant il y a de choses à voir et à faire : explorer le Parc National et ses lacs aux eaux turquoise, se balader dans les petits villes typiques de Pomena et de Polace, découvrir le village perché de Govedari, partir à l’ascension du Mont Montokuc et avoir le souffle coupé devant la vue panoramique sur toute l’ile de Mljet.

Brac :

Située juste en face de Split et en moins d’une heure en ferry, Brac est devenue célèbre grâce à sa fameuse plage de la “Corne d’Or” ou Zlatni Rat, considérée comme l’une des plus belles si ce n’est la plus belle plage de Croatie par les touristes…

Pourtant, Brac a bien plus à offrir que ce ban de galets un peu surcoté, bondé en été (et surtout joli vu du ciel).

Brac est surtout une île à ne pas louper en Croatie pour les amateurs de sports et de randonnées. Une destination idéale donc pour les amoureux de la nature et à privilégier pour les randonnées courtes ou longues, pour découvrir les fêtes viticoles de la très jolie petite ville de Supetar et le monastère de Blaca.

Brac est une île qui se découvre par ailleurs très facilement en vélo, et plaira à tous ceux qui recherche une île nature, authentique et avec des petits villages typiques.

Losinj :

Autrefois relativement méconnue des voyageurs (mais bien connue de la Jet-Set et des familles Impériales du 19ème et début du 20ème siècle pour les bienfaits de son climat et de ses plantes médicinales), l’île de Losinj attire aujourd’hui de plus en plus de touristes curieux de découvrir les centaines de dauphins qui vivent le long des rives de cette petite île.

Malgré sa petite taille (comparée à sa voisine Cres), Losinj est une île pleine de charme, entre magnifiques panoramas, criques de rêve, sentiers de randonnées, pinède et demeures d’antan dans la baie de Cikat.

Lastovo :

Relativement peu connue des voyageurs (car comme Vis, elle fut longtemps interdite aux touristes), l’île de Lastovo est une pépite à quelques encablures de Dubrovnik.

Authentique, préservée du tourisme de masse et encore très attachée à ses traditions, cette petite île de la Dalmatie du Sud, est un véritable paradis pour tous ceux qui recherchent tranquillité, balade et beaux paysages (notamment le parc naturel de Lastovo). Ici et là, de petits villages hauts perchés donnent à Lastovo des airs de l’Île de Beauté…

Seul bémol (mais qui lui permet de conserver son charme authentique), peu de ferry assure la liaison : Dubrovnik-Lastovo.

Pag :

L’île des fêtards ! Au cours des dernières années, cette île croate est devenue une sérieuse rivale d’Ibiza pour tous les amoureux de fêtes et de techno.

Mais ne vous méprenez pas, tout comme sa concurrente espagnole, Pag est elle aussi une île à deux visages, contrastant véritablement avec les autres îles de Croatie : le côté Sud est très prisé des jeunes européens en été, avec une multitude de choix en terme de sports nautiques et beaucoup d’animations (cafés, restaurants et de discothèques), alors que le Nord est plus calme avec des paysages presque désertiques, abrupts et escarpés.

Autre spécificité de Pag : son fromage ! Très connu des amateurs, son fromage de brebis au goût si particulier (du fait de l’alimentation des brebis sur l’île – notamment de la sauge -) s’exporte dans le monde entier !

Cres :

Dernière découverte de ce petit Top (non exhaustif) des îles à ne pas louper en Croatie : Cres !

Plus grande île de l’Adriatique et plus grande île de Croatie, Cres se prête elle aussi très bien à roadrip à travers le pays, alliant intérieur des terres et petit séjour balnéaire. Facile d’accès en ferry depuis la ville de Rijeka ou depuis Brestova, l’île de Cres se visite très facilement en voiture, en scooter ou en vélo.

Entre plages et falaises, Cres s’étire dans le golfe du Kvarner et offre aux voyageurs de superbes paysages sauvages et des villages colorés aux airs de l’Italie.

A ne pas louper lors d’un séjour à Cres : l’incroyable village perché de Lubenice, le lac d’eau douce Vransko Jezero (dont l’eau est parmi l’une des plus pures d’Europe), sa communauté de dauphins que l’on peut observer sur les rives de l’île voisine de Losinj…

En Bref :

Voici pour ce petit medley des 10 îles à ne pas louper lors d’un voyage en Croatie. Évidemment avec plus d’un milliers d’îles et d’îlots, le pays regorge de biens d’autres trésors qu’il nous faudra aller découvrir :)

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Marion P., 36 ans

Co-fondatrice, rédactrice en chef et community manager de TourDuMonde.fr. Grande voyageuse, amoureuse de la Chine (elle parle couramment chinois) et des USA, Marion est spécialement attirée par la culture et l'histoire des pays qu'elle visite. A 33 ans, elle ne désespère pas de pouvoir un jour ramener un panda dans ses valises. Si vous avez des questions, des demandes de collaboration, n'hésitez surtout pas à contacter Marion.
Marion P., 51 voyages et 24 pays au compteur, a signé 75 articles et 27 avis d'hotels sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages