Colombie : Détente à Salento, un paradis au cœur des Andes

Par Mathieu FLORENTINTeam TDMLe 28 02 2015

A huit heures de Bogota la capitale colombienne, cachée dans les Andes, se trouve la jolie vallée de Cocora, célèbre pour regrouper en son sein les palmiers les plus hauts du monde, emblème de la région et du pays tout entier.

Au milieu de cette vallée luxuriante et de ses paysages grandioses, le village haut en couleurs de Salento… véritable paradis au cœur des Andes !

Mais du coup on y va comment à Salento ?? Pour y aller depuis Bogota, il faut prendre un bus jusqu’à la ville d’Armenia, puis changer pour une heure de plus jusqu’au petit village coloré de Salento.

Salento, c’est au milieu de la Colombie, dans la “Zona Cafetera”, là où est produit la majeure partie du café colombien (oui, le même que celui qui finit dans vos tasses). D’ailleurs il va sans dire que ce serait dommage de ne pas déguster une tasse de cette célèbre boisson locale dans l’un des cafés de la ville…

Deuxième destination préférée des colombiens pour leurs week-end, Salento et son centre ville coloré accueille un petit marché artisanal les samedis et dimanches. On peut y manger les spécialités locales (la truite, notamment) et acheter les ruanas, les célèbres ponchos colombiens ou simplement flâner au milieu des étales.

Colombia-Coffee-Tours1

fruta11

Laissez-vous donc tenter par quelques jours à Salento, c’est le parfait endroit pour se relaxer, notamment si vous réussissez à réserver une chambre à La Serrana, une ferme écologique située à 15 minutes à pied du centre ville, sur la crête de la colline… croyez moi faire de la balançoire dans ce décor de rêve avec le soleil qui plonge sur les plantations de café, c’est inoubliable !

Le matin, prenez une jeep (3 dollars) pour la Vallée de Cocora et ses fameux palmiers. Possibilité de faire des randonnées  (4/5 heures) où vous pourrez admirer la beauté de ces paysages luxuriants, passer par quelques ponts suspendus puis revenir après une ascension assez raide (bonnes chaussures de rando recommandées) dans la Vallée, encerclée par ces palmiers si particuliers et son herbe de ce vert si profond…

10957493_10152988417074088_6943937_o

10960717_10152988430584088_1079621857_o

Vous pouvez également, si vous le désirez, faire une pause à mi-chemin et visiter la maison des colibris, où ces charmants oiseaux évoluent en liberté et volettent entre les fleurs.

Colibri-thalassinus-001

Et si la randonnée n’est pas votre fort, vous pouvez toujours louer un cheval et visiter la Vallée à votre rythme.

Autour de Salento et dans la région, vous pouvez également visiter des fermes de café et en savoir plus sur cette plante chérie des salariés français. Généralement, on se balade dans la plantation avec un guide, qui explique les différentes étapes : de la culture du café à sa cuisson. Il va sans dire que le tour se termine généralement par une dégustation offerte par la maison.

Attention cependant, les tours sont de durées et de qualités inégales : on vous recommande le Plantation House.

10

De Salento peuvent aussi s’organiser différentes excursions dans le Parc National des Nevados : “Les Enneigés”. Prenez un guide et partez pour l’ascension de l’un des ses sommets : Santa Isabel, Ruiz, Cisne et Tolima.

Cette zone est tout simplement l’une des plus majestueuses de Colombie, et l’on peut grimper (pour les plus courageux et les plus sportifs) jusqu’à environ 5000 mètres d’altitude ! Alors autant dire qu’il vous faudra sans doute acheter quelques matés de feuilles de coca pour faciliter vos randonnées.

C’est ici que la cordillère centrale héberge ses plus hauts sommets, et il est difficile de décrire ce que l’on éprouve quand, après être arrivé à un premier palier au milieu d’une végétation de selva alta, pleine d’arbres tropicaux, de rivières et de brume, on atteint un autre palier, et le pic se découvre, les arbres laissant place à des formes plus petites d’arbustes, des rivières chantantes parsemant un chemin boueux d’où sortent quelques fermes rustiques ou l’on restera pour la nuit.

los-nevados-colombia

Les neiges, quant à elles, ne sont pas éternelles… elles fondent, alimentent les vallées en eau et donnent vie au café produit plus bas. Certains glaciers ont donné naissance à des lacs, notamment l’Otun, la Leona et la Laguna Verde… Au total, les Nevados sont une réserve écologique d’une superficie de 58.300 hectares.

Et avec un peu de chance, vous pourrez même observer des espèces uniques au monde, telles que le colibri des hauteurs et le perroquet des neiges !

LAGUNA-VERDE9

Pendant la descente – ou la montée, cela dépend de l’itinéraire – on passe par un chemin parsemé de tombes de la tribu Quimbaya, qui occupait autrefois les lieux, et l’on peut parfois croiser un fourmilier ou d’autres espèces locales, dans une végétation qui redevient foisonnante.

290627-1019205_buen_tamano

En bref, que l’on soit venu pour se détendre ou pour faire des randonnées, Salento mérite amplement que l’on s’y arrête et que l’on profite de l’ambiance détendue et caféinée des lieux.

Sans compter la beauté des paysages, les tables de billard à trois boules et l’artisanat local. Le village est un petit havre de bonne humeur et de paix, et un point de départ idéal vers les majestueuses montagnes enneigées des Nevados !

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Mathieu FLORENTIN, 30 ans

Après un semestre d'études au Canada, et une phase de "point mort", je suis parti comme beaucoup en Australie pour prendre le temps de me poser et voyager. Je suis revenu en France 11 mois plus tard, non sans avoir fait un crochet en Asie (Thaïlande et Laos). La tête pleine de souvenirs, j'ai décidé d'être prof de français à l'étranger, histoire d'avoir possibilité de voyager en travaillant, ou de travailler en voyageant (on se comprend).Guitariste, grand lecteur, j'aime le yoga, transpirer (comprendre comme on veut) et découvrir ce qui - si possible - n'est pas encore trop connu de tout le monde. C'est pourquoi après le Québec et l'Australie, j'ai eu envie de découvrir un pays moins touristique : la Lituanie.Parti pour un tour d'Amérique Latine pendant un an... Des articles à venir !Nouveau projet : retourner à Burning Man avant la France et de retour utiliser mes expériences pour travailler dans les écoles alternatives, celles qui correspondent à mon mode de vie et mes idées décalées et créatives.
Mathieu FLORENTIN, 17 voyages et 16 pays au compteur, a signé 11 articles sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages