J’ai testé : Les lunettes Boarding Glasses pour éviter le mal des transports

Par MarionTeam TDMLe 05 10 2021

Ahhhh le mal des transports !

Tous les voyageurs y ont été confrontés de près ou de loin au moins une fois au cours de leur vie…. car oui ce n’est pas un mythe : le mal des transports peut vite transformer une escapade de rêve en cauchemar éveillé.

Que ce soit sur un bateau, au fond d’un car, à l’arrière d’une voiture ou même en avion (voire même carrément sur un pédalo ou en kayak me concernant… oui la moindre houle fait des ravages chez moi !), la cinétose touche 1 personne sur 3. Elle se manifeste par de simples sueurs froides jusqu’aux nausées/vomissements les plus sévères.

France, Espagne, Martinique, Thaïlande, Hawaii, Grèce, Canada, Mexique…. c’est simple je ne compte même plus les endroits du globe où j’ai été malade à cause de ce fichu mal des transports que je me traîne depuis l’enfance !

Mais heureusement, des solutions existent !

Pour faire simple, le mal de mer (pareil sur la route ou dans les airs) est dû à un conflit entre la vision et l’oreille interne.

Lorsque vous voyagez dans un véhicule, l’œil est confiné, il ne voit pas de mouvement, en tous cas pas assez. En revanche, l’oreille interne perçoit toutes les accélérations subies par le corps. C’est une situation que notre cerveau a parfois du mal à gérer, et c’est là que les ennuis commencent.

Pour éviter ça on vous a certainement déjà conseillé de regarder l’horizon (ou de vous allonger si vous êtes en bateau)… Du coup, c’est un peu ce principe que les lunettes Boarding Glasses utilisent et améliorent.

Des lunettes avec un horizon artificiel :

Les lunettes anti-mal des transports inventées par la société Boarding Ring contiennent un liquide bleu. Ce liquide va réagir aux mouvements du véhicule qui vous transporte et créer un horizon artificiel dans le champ visuel périphérique. L’œil reçoit ainsi une information cohérente avec les perceptions de l’oreille interne et le mal des transports se dissipe en quelques minutes. Tout simplement !

Vous n’aurez pas besoin de porter ces lunettes pendant tout le trajet : vous les mettez quand les premiers signes se font ressentir, et vous les enlevez quand tout rentre dans l’ordre. Grâce aux niveaux de liquide, vos sens se re-synchronisent, le conflit sensoriel disparaît instantanément et les troubles s’effacent en une dizaine de minutes.

Le compagnon de voyage ultime :

Pourquoi emporter Boarding Glasses dans tous vos voyages ?

  • On ne sait jamais à l’avance quand le mal des transports va nous toucher : une route plus sinueuse que prévue ? un vol parsemé de turbulences ? une croisière improvisée à la dernière minute ? Ces lunettes prendront très peu de place dans votre valise, et vous permettront de profiter de chaque instant.
  • Pour moi, c’est clairement LA meilleure solution, efficace et naturelle : aucun effet secondaire, aucune contre indication. Boarding Glasses cible la cause réelle du mal des transports, quand la plupart des solutions existantes se contentent de n’en traiter que les symptômes.
  • On peut les partager, les réutiliser : comme on est rarement tous malades en même temps, vos compagnons de route pourront en profiter. Parce que les meilleurs voyages sont ceux que l’on partage !

En Bref :

Étant extrêmement sensible au mal de mer et à la moindre turbulence ou virage, que je n’imagine plus partir sans ma paire de Boarding Glasses à portée de main !

Les essayer, c’est les adopter :)

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Marion, 37 ans

Co-fondatrice, rédactrice en chef et community manager de TourDuMonde.fr. Grande voyageuse, amoureuse de la Chine (elle parle couramment chinois) et des USA, Marion est spécialement attirée par la culture et l'histoire des pays qu'elle visite. A 33 ans, elle ne désespère pas de pouvoir un jour ramener un panda dans ses valises. Si vous avez des questions, des demandes de collaboration, n'hésitez surtout pas à contacter Marion.
Marion, 51 voyages et 24 pays au compteur, a signé 80 articles et 29 avis d'hotels sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages