Conseils : Comment sécuriser vos appareils et vos données en voyage ?

Par Baptiste L.Team TDMLe 20 01 2021

Comme vous le savez sans doute, la protection de vos appareils informatiques (tablettes, ordinateurs et smartphones) ainsi que celles de vos données est essentiel lorsque vous voyagez.

Que vous soyez sur les routes de France ou à l’autre bout du monde, vous serez confrontés à des situations différentes de celles que vous pouvez trouver à la maison ou au bureau et il est donc important d’avoir en tête quelques règles essentielles de sécurité. Elles vous permettront de vous préserver de la majorité des menaces possibles.

Alors sans plus attendre, voici nos quelques petits conseils Made in TDM !

Ne laissez jamais vos appareils sans surveillance :

Ça parait bête et évident, ne laissez JAMAIS vos appareils sans surveillance ! Cette recommandation vaut pour une tablette laissée à sa place de train lorsqu’on va aux toilettes (mais c’est aussi possible dans un bar ou un avion) comme pour l’ordinateur laissé dans la chambre d’hôtel.

Non seulement, vous risquez de vous faire voler vos appareils mais vous pouvez aussi avoir une personne malveillante qui va en profiter pour voler vos données, introduire un logiciel espion ou même un keylogger (un outil qui va copier tout ce que vous tapez sur votre clavier). Oui, il vaut mieux prévenir que guérir… Parole de développeur ;)

Prenez le temps et le soin de toujours garder vos appareils avec vous dans un petit sac à do par exemple (même pour deux minutes !) ou sinon, laissez-les dans un coffre sécurisé à l’hôtel.

Choisissez des mots de passe solides :

Lorsque vous voyagez le risque est plus important que votre système informatique soit attaqué. Il est donc essentiel de veiller à utiliser uniquement des mots de passe difficiles à déchiffrer. Oubliez donc votre date de naissance, une suite logique de chiffres, le nom de votre
animal de compagnie, le prénom de vos enfants ou encore le simple “motdepasse” encore largement utilisé (oui, oui) !

Pour que votre nouveau mot de passe vous assure une certaine sécurité, il doit répondre à quelques critères :

  • Être assez long et d’au moins 8 caractères, voire 10 minimums.
  • Comporter des chiffres, des lettres et des caractères spéciaux
  • Utiliser des minuscules ainsi que des majuscules

Enfin, dès que possible, activez aussi l’authentification à deux facteurs sur vos appareils et essayez d’utiliser le contrôle biométrique s’il est disponible. Vous rendrez ainsi plus compliquée la tâche des pirates et aurez des appareils et des applications difficilement
violables.

Utilisez systématiquement un VPN :

Un VPN gratuit ou sur abonnement est la meilleure garantie pour avoir une connexion parfaitement sécurisée. Il crée un tunnel qui rend invisibles les données que vous échangez lorsque vous êtes connecté. De plus, ces données sont chiffrées et ne peuvent donc pas être lues par un tiers en cas de vol de celles-ci.

Enfin, le VPN est le moyen parfait pour ne pas laisser de traces de vos activités sur internet et masquer les sites visités. De plus, si vous êtes dans un pays étranger où certains services internet ne sont pas disponibles (comme en Chine par ex), un VPN vous permettra de vous localiser à n’importe quel autre endroit pour toujours disposer de vos services habituels.

Nous c’est simple, on utilise un VPN sur tous nos appareils (téléphones, ordinateurs portables et PC fixe)… même en restant à la maison !

Méfiez-vous des stations publiques de recharge en USB :

Il existe un peu partout, des stations de recharge USB qui permettent aux voyageurs de recharger les batteries de leurs appareils (gares, aéroports etc). Même si la grande majorité de celles-ci sont sûres, il existe un vrai risque de « juice jacking » : c’est-à-dire la possibilité d’utiliser la connexion USB pour voler des données ou implanter un logiciel malveillant dans votre appareil.

Une bonne pratique sera d’utiliser en priorité votre chargeur sur une prise de courant ou de charger une batterie de secours. Il est également possible de se procurer un câble USB charge-only : il permet alors de ne laisser passer que l’électricité et non les données.

Désactivez le Wi-Fi et le Bluetooth :

Il faut bien comprendre que le Wi-Fi et le Bluetooth sont comme des portes entrouvertes sur vos appareils. Des pirates peuvent facilement utiliser ces accès pour tenter de se connecter à vos ordinateurs, tablettes et smartphones.

Il est donc important de penser à désactiver le Wi-Fi et le Bluetooth lorsque vous voyagez, et cela dès le départ. Si vous devez, à moment ou à un autre, utiliser le Wi-Fi, assurez-vous que vous utilisez un VPN sécurisé. Une fois votre session terminée, désactivez à nouveau le Wi-Fi.

Pour le Bluetooth, si vous en avez besoin, soyez sûrs que l’appareil qui sera connecté est totalement sûr et fiable. Il est préférable de refuser la connexion Bluetooth aux appareils provenant d’une personne qui vous est inconnue.

Enfin, si l’hôtel où vous résidez vous fournit un accès Internet par câble Ethernet, sachez que ce genre de connexion n’est guère plus sûr. Une connexion cellulaire 3G ou 4G avec partage de données avec votre ordinateur sera dans tous les cas l’option la plus sûre et la moins dangereuse en termes de cybercriminalité.

Voici pour ces quelques petites astuces Made in TDM afin de vous permettre de bien sécuriser vos appareils et vos données… en attendant de repartir en voyage !

A propos de l'auteur

Cet article a été proposé par Baptiste L., 38 ans

Créateur et webmaster de TourDuMonde.fr. Amoureux de la nature et des animaux, accro aux road-trips, j'ai le virus de la route. Et s'il y a une colline dans le coin : je suis probablement en train d'aller voir ce qu'il y a de l'autre côté.
Baptiste L., 17 voyages et 12 pays au compteur, a signé 26 articles et 13 avis d'hotels sur TDM.
Voir son profil, ses articles et ses voyages