Menu 

Guide : Une semaine dans les pays Baltes !

Estonie, Lettonie et Lituanie forment ce que l’on appelle les Pays Baltes. Au nord de l’Europe et à l’Est de la mer baltique, ces trois états, longtemps sous domination russe, sont désormais indépendants et membres de l’Union Européenne…

S’étendant sur environ 175 000 km2, ces 3 pays ont beaucoup à offrir à leurs visiteurs : de jolies petites capitales, une nature préservée d’une incroyable beauté, et un sens de la fête dont la réputation n’est plus à faire !

Et quoi de mieux qu’un petit roadtrip à la sauce Balte pour découvrir ces merveilles de l’Europe ?

Par Mathieu FLORENTIN - 21 mai 2017

Chez TDM, on a l’habitude de dire que les « Roadtrips c’est la Vie ! », et en une semaine vous aurez largement de quoi faire lors d’un périple aux Pays Baltes !

Côté météo : préférez l’été ! Parce que l’hiver dans les pays Baltes est très, très froid… Donc à moins que l’idée d’aller vous promener par moins 35 degrés ne vous plaise, chez TDM on a décidé de vous concocter un circuit à faire (plutôt) aux beaux jours.

Petit plus et pas des moindres, les jours sont très très longs à cette période de l’année, vous pourrez donc d’autant plus en profiter… et expérimenter les journées « sans nuit » comme à chaque 21 juin où la nuit dure entre 3 et 4h.

Dans ce petit carnet de route spécial TDM, on commencera par Tallinn (capitale de l’Estonie) et on terminera par Vilnius (capitale de la Lituanie). L’inverse ou un programme complétement différent sont tout à fait possible, mais au regard des calculs ésotériques du prix des billets, il nous parait plus simple de visiter Riga (capitale de la Lettonie) en milieu de roadtrip… et à vrai dire il est beaucoup plus compliqué de trouver un vol direct au départ de Paris pour cette ville alors que pour Vilnius et Tallinn, c’est très simple et plutôt bon marché !

Petit conseil : pour ce genre de destinations et notamment pour Vilnius, pensez low cost : Ryanair, Easyjet and Co.

Alors vous êtes prêts ?

Premier jour : Tallin

Capitale de l’Estonie, Tallin, est au bord de la mer Baltique et son air iodé vous picotera le nez dès l’atterrissage. Petite ville au style médiéval, Tallinn surprend par ses aspects résolument modernes, le tout en un mode de vie et un style uniques.

D’un côté, cette douce impression que le temps semble s’être figé, car l’architecture est, au centre ville, restée à peu de choses près la même que durant le Moyen-Âge; de l’autre, certains bâtiments et musées plus récents à l’architecture nordique (façon Ikea, il faut bien le reconnaître…) nous rappellent que la ville vit malgré tout avec son temps.

Le touriste se plaira à se perdre entre les murs de la vieille ville, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, à qui nous laissons la parole pour ces commentaires : « Ce qui prouve la valeur universelle exceptionnelle du centre historique (vieille ville) de Tallinn, c’est qu’il reste un exemple éminent, remarquablement bien préservé et complet, de ville commerçante médiévale d’Europe du Nord ayant parfaitement conservé les caractéristiques les plus marquantes propres à cette forme originale de communauté économique et sociale. » (http://whc.unesco.org/fr/list/822/).

Ça c’est dit !

Comme la ville est plutôt petite, on peut tout faire à pied, en partant de la colline de Toompea qui surplombe le décor, jusqu’aux murailles et aux douves. Pensez à vous perdre, une ville c’est aussi fait pour ça !

Et si vous n’avez pas le vertige, la vue du clocher de l’Église Gothique de St Olaf est tout bonnement imprenable, incroyable, inimaginable…

Côté « activités modernes », on recommande chaudement le Lennusadam Seaplane Harbour, un musée dédié à l’industrie navale et aux rapports qu’entretiennent les Estoniens avec l’océan, le Kumu Art Museum, pour les amateurs d’art (le bâtiment en lui-même est un petit bijou d’architecture moderne), ou encore le musée ethnographique de Rocca Al Mare, où l’on pourra se perdre entre les maisons reconstruites retraçant l’histoire de l’Estonie médiévale jusqu’à nos jours, et en apprendre plus sur ces sympathiques vikings.

Attention toutefois, le musée Rocca Al Mare est un peu à l’écart de la ville, il faut donc prévoir une demi journée entière pour bien le visiter.

Deuxième jour : Laheema / Haapsalu

Après une longue journée d’exploration de la ville, partez à la découverte du reste de l’Estonie. Chez TDM, on part du principe que tous les goûts sont dans la nature, du coup on vous propose deux choix en fonction de vos préférences : soit le parc naturel de Laheema, soit la ville côtière de Haapsalu.

  • Laheema :

Le parc national de Lahemaa, situé à 1h / 1h30 de Tallinn, est un petit bijou de la nature avec ses 70 000 hectares, au nord-est de la capitale Estonienne. Si vous manquez d’air pur et d’arbres verts, n’hésitez pas à y faire un tour.

C’est d’ailleurs l’excursion numéro 1 en Estonie selon les guides touristiques, et honnêtement, ça vaut le détour !

Au programme : des paysages à couper le souffle au cœur d’une immense forêt de pins, ponctuée de cascades, de marécages et de points de vue sur les différentes baies qui découpent la côte. On peut y observer la faune et la flore et, si on a de la chance, faire un selfie avec un castor !

En prime, on peut aussi aller visiter le manoir de Palmse, magnifique bâtiment à l’architecture baroque, aujourd’hui reconverti en musée à ciel ouvert où l’on pourra se reposer, et boire un bon café en terrasse, après quelques heures de marche.

  • Haapsalu :

Si vous êtes plutôt ville, une excursion sur la west coast Estonienne vous plaira à coup sûr !

Station balnéaire préférée des Estoniens, la « Venise de la Baltique » est l’endroit parfait pour se détendre et profiter d’un spa relaxant qui vous fera oublier le jet-lag (ou la soirée précédente à goûter l’alcool local…).

Outre déambuler dans la vieille ville, on pourra aller visiter la magnifique église du Dôme, située à l’intérieur de l’imposant château médiéval, ou chercher l’inspiration sur le front de mer, tel le compositeur Tchaikovsky en 1867.

Ancien terminus de la ligne reliant le pays à St Petersbourg, la gare d’Haapsalu s’est reconvertie en musée du chemin de fer. On raconte que la plateforme était construite de telle manière que le Tsar n’aurait jamais à se mouiller/salir en descendant du train.

On l’aura compris : en Estonie, il y en a pour tous les goûts et les amoureux de la nature ne seront pas déçus ! Quand à ceux qui sont moins amateurs de randonnée, les longues promenades au bord de la mer et les musées d’Haapsalu rassasieront leurs envies de tourisme chill et culturel.

Après cette excursion journalière, retour à Tallinn pour dormir profondément, prendre un bus tôt le matin direction Riga…

Troisième jour : Riga

En avant pour la Lettonie ! Le temps de transport entre Tallinn et Riga est d’à peu près 4h et cela vous coûtera environ 5 euros en bus (le bus, un bon plan pour voyager à moindre coût).

Vous voilà arrivés à Riga, il est à peu près 12h, le temps de vous poser, de manger un bout… il est 14/15h, que faire ? En partant du principe d’un roadtrip d’une semaine dans les pays Baltes, il nous semble opportun de consacrer au moins trois jours à la Lettonie, puisqu’il vous faudra compter deux demi-journées dans les transports pour mener à bien ce parcours.

Donc pour cette première après-midi à Riga, un seul mot d’ordre : repoooooos ! La ville possède un magnifique centre ville qu’on se fera une joie d’explorer en deux fois, si besoin, pour vraiment en profiter.

Que faire à Riga, donc ? La réponse : perdez-vous ! Du quartier Art Nouveau aux églises Romanes et Gothiques issues de la colonisation allemande, le centre ville est tout bonnement magnifique !

Ajoutez à cela une église orthodoxe hors du commun et un petit parc en centre ville où coule une rivière tranquille pendant que des artisans tentent de vous vendre leurs bijoux d’ambre et autres délices locaux, la ville lettone est un plaisir pour le passant aimant traîner nonchalamment dans les petites ruelles en quête d’une aventure quelconque…

Et l’aventure, elle est là : les fêtes de Riga sont de renommée internationale et ce n’est pas pour rien que la ville est rapidement devenue l’un des lieux d’enterrement de vie de garçon les plus prisés d’Europe : des fêtes de folie vous attendent et la bière locale y est tout simplement excellente !

Petit truc de local : pourquoi ne pas commencer votre soirée dans la petite rue « hipsteresque » de Miela Iela, prisée par les locaux et connue pour ses petits bars et son usine de chocolat ?

Quatrième jour : Gauja

Pour ce 4ème jour, partez visiter le parc national de Gauja, au nord-est de Riga ! Le parc national a été crée en 1973 et s’étend sur environ 90 000 hectares, protégeant ainsi la section la plus belle de la vallée de la rivière Gauja, entre Valmeira et Murjani.

Magnifique réserve naturelle, on peut y admirer falaises et rochers, ainsi que des arbres rougissants en automne et sa rivière qui se fraye un chemin au milieu des rives aux galets incertains et verdoyants. L’endroit parfait pour une excursion inoubliable dans les Pays Baltes !

Ceux qui s’intéressent au patrimoine culturel pourront également aller visiter les nombreux châteaux et manoirs présents dans ce paysage enchanteur, comme la réserve de Turaida ou le château d’Araisi, ceux qui souhaitent se détendre en pleine nature pourront faire de la randonnée ou (et on le recommande chaudement ) faire un tour en kayak le long de la Gauja, et ceux qui préfèrent les sensations fortes trouveront leur bonheur en allant faire du saut à l’élastique, de l’escalade ou de la chute libre.

Une autre possibilité est de visiter une partie du parc à vélo, ce qui permettra de couvrir plus de distance et d’apprécier encore plus la beauté et la diversité du lieu.

Attention : A savoir que ce parc national n’est pas un endroit fixe, il vous faudra donc planifier votre journée à l’avance. En général, les auberges de jeunesse/hôtels et les agences de tourisme sauront vous renseigner. A Riga, presque tout le monde parle anglais.

Cinquième jour : Jurmala et route jusqu’à Vilnius

Histoire de continuer à profiter un peu de la Lettonie, profitez-en pour aller vous promener le long de la mer Baltique de bon matin et ensuite reprendre la route pour la Lituanie. Il est évidemment possible de faire d’autres choix en fonction de votre niveau de fatigue et de la météo.

Ce 5ème jour peut aussi être l’occasion de passer une matinée plus douce et d’errer nonchalamment dans les rues de Riga ? A moins que vous ne préfériez partir en direction de Vilnius dès le début de journée (comptez 4h de trajet entre Riga et Vilnius) ?

Pour ceux qui voudraient comme nous découvrir les plages de la Mer Baltique, prenez le train à partir de la gare centrale de Riga (direction : Dubulti, Kemeri, Sloka ou Tukums, le mieux étant de demander directement au guichet quel est le train pour Jurmala), et arrêtez-vous 35 minutes plus tard à la station Majori !

Attention : N’ayez pas peur, la station « Jurmala » (prononcez « Yourmala ») n’existe pas, Jurmala, c’est le nom de la ville… donc arrêtez vous à la station Majori.

Une fois sur place, marchez un peu, achetez-vous des glaces et de l’eau et allez vous détendre sur la plage de la ville que certains surnomment le « St Tropez de Lettonie » (oui oui rien que ça !).

Quand vous vous êtes bien détendus, retournez à Riga pour prendre un bus à la gare routière… direction : Vilnius !

Idée bonus : Si vous avez décidé de passer une journée de plus dans le coin, sachez qu’il est possible de rejoindre Jurmala à vélo, pour un aller-retour d’environ 50 kilomètres le long des forêts lettones… une bonne idée pour les adaptes du slow travel !

Sixième jour : Vilnius

Vilnius, capitale de la Lituanie, le troisième des pays Baltes ! Vilnius est une ville riche en bâtiments en tout genre et en monuments divers.

Traversée par la rivière Neris et contenant quelques parcs au bord de l’eau, on se plaira à errer dans les rues pentues de la capitale, escalader la colline pour visiter la Tour du vieux Gedeminas, entrer dans la magnifique cathédrale en pierre blanche, tourner sur soi-même et faire un vœu devant cette dernière, attraper une indigestion en mangeant des Cepelinai à la lourdeur digestive plus qu’incroyable (on plaisante !), boire une pinte de bière locale et aller flâner au rythme de l’eau dans le quartier d’Uzupis.

Une journée suffit pour découvrir l’essentiel de la ville, mais vous pouvez aussi y accorder plus de temps.

Et si vous souhaitez un peu plus de détails sur cette capitale Balte, que l’on aime beaucoup chez TDM, allez découvrir ou redécouvrir l’un de nos anciens articles qui lui est entièrement consacré : Vilnius, la perle Balte !

Septième jour : Trakai

La fin de ce joli roadtrip approche… Il ne reste qu’une demi journée pour profiter des pays Baltes (en partant du principe que votre avion est le soir ou l’après-midi) et vous avez envie de découvrir un peu plus les charmes de la Lituanie ?

Il serait possible d’aller faire un aller-retour à Kaunas, seconde ville du pays à 1h de route de Vilnius, mais honnêtement, le planning risque d’être beaucoup trop serré. En partant à 8-9 heures du matin, vous serez sans doute de retour vers 18/19h.

C’est à tenter, mais nous, chez TDM, on aime pas se presser… Alors qu’à 30 minutes de Vilnius se trouve le magnifique domaine de Trakai, un château médiéval au milieu des lacs auquel on avait déjà consacré un article entier.

La visite du domaine et du château se fait très bien en une grosse demi journée et vous permettra d’être de retour assez vite pour revenir prendre vos affaires tranquillement à l’hôtel ou continuer de visiter Vilnius. De plus, il serait vraiment dommage de passer à côté de ce lieu historique unique, où l’on pourra en apprendre plus sur l’histoire des rois de Lituanie tout en savourant un délicieux Kibinai, sorte « d’empanada » aux couleurs locales.

En bref :

S’il est possible de visiter l’essentiel des Pays Baltes en une semaine, il est clair que l’expérience vous donnera envie de revenir explorer plus à fond les richesses naturelles et humaines de ces trois pays, à la fois similaires et unis dans leur histoire récente et dans la nature, et malgré tout complètement différents.

On dit souvent que la richesse de l’Europe est d’avoir une diversité énorme de cultures réunies sur une zone géographique réduite, et on le comprend mieux quand on passe d’une Estonie très nordique à l’architecture médiévale à la Lettonie dont l’influence coloniale  allemande se fait sentir à chaque coin de rues, et que l’on termine en Lituanie, cousine éloignée de la Pologne aux multiples églises.

Pour ma part, et lors de mes nombreux voyages dans ces contrées de la Mer Baltique, j’ai eu la chance d’y découvrir un truc vraiment sympa : lors du solstice d’été (vers le 21 juin), on fête le Midsommar dans les pays Baltes, c’est un festival où les locaux vont à la campagne, profitent de la nature, se mettent des couronnes dans les cheveux et font la fête en faisant de grands feux de bois. A ce moment de l’année, la lune descend à peine sous l’horizon et il fait sombre pendant seulement trois heures. Alors un dernier conseil, si vous pouvez organiser votre roadtrip autour de ces dates, foncez, l’expérience est unique !

Par Mathieu FLORENTIN

Après un semestre d'études au Canada, et une phase de "point mort", je suis parti comme beaucoup en Australie pour prendre le temps de me poser et voyager. Je suis revenu en France 11 mois plus tard, non sans avoir fait un crochet en Asie (Thaïlande et Laos). La tête pleine de souvenirs, j'ai décidé d'être prof de français à l'étranger, histoire d'avoir possibilité de voyager en travaillant, ou de travailler en voyageant (on se comprend). Guitariste, grand lecteur, j'aime le yoga, transpirer (comprendre comme on veut) et découvrir ce qui - si possible - n'est pas encore trop connu de tout le monde. C'est pourquoi après le Québec et l'Australie, j'ai eu envie de découvrir un pays moins touristique : la Lituanie. Parti pour un tour d'Amérique Latine pendant un an... Des articles à venir ! Nouveau projet : retourner à Burning Man avant la France et de retour utiliser mes expériences pour travailler dans les écoles alternatives, celles qui correspondent à mon mode de vie et mes idées décalées et créatives.

  • 11
    articles
  • 17
    voyages
  • 16
    pays

Envie de voyage et d'évasion ?

Suivez-nous sur Facebook pour ne pas louper nos prochains articles.

Suivez TourDuMonde.fr sur Facebook !

Vos commentaires

Laisser un commentaire