Menu 

Les 10 plats les plus populaires de Nouvelle-Zélande !

Généralement lorsque l’on parle de la Nouvelle-Zélande, c’est pour parler de ses paysages sublimes, de sa population accueillante, des différents films célèbres auxquels ce pays a servi de décor… mais on ne parle pas souvent de sa « gastronomie » !

Car ce n’est pas ce que l’on retient le plus de ce merveilleux pays ; et il est certain que la Nouvelle-Zélande ne fait pas partie des pays champions du monde culinairement parlant, pourtant il y a quand même quelques plats ou mets qui méritent d’être découverts…

Par Aline Montagut - 15 mai 2015

Ancienne colonie anglaise, certaines recettes néo-zélandaises ont cette empreinte si caractéristique de la gastronomie anglaise, mais on y trouve aussi toutes sortes de plats typiques de ce coin du monde !

La « végémite » ou « marmite » :

Cette pâte à tartiner, qui est d’origine anglaise, est dégustée au petit déjeuner. Elle est faite à base de levure de bière, est de couleur noire et se consomme étalée sur des toasts de pain de mie (comme du Nutella, mais sans le goût !). Un peu comme le beurre de cacahouète aux USA, on peut également faire toutes sortes de sandwichs avec.

Son goût est vraiment très particulier et très prononcé, et de toute façon, on aime ou on aime pas, c’est aussi simple que ça ! Mais malgré tout c’est à essayer quand on se trouve dans cette partie du globe.

Et pour les petits curieux restés en France, sachez qu’on en trouve assez facilement dans les grandes surfaces au rayon cuisine du monde !

url

Les whitebait :

Ce sont de minuscules poissons blancs, qui se cuisinent de différentes manières ! C’est un plat est très réputé et très raffiné en Nouvelle-Zélande. Vous pouvez les déguster en omelette, ou tout simplement « frits » accompagnés d’une sauce, ou bien aussi sur une pizza, à vous de choisir !

url

Le fish & chips :

Aucune surprise à trouver ce célèbre plat en Nouvelle-Zélande puisqu’en tant qu’ancienne colonie britannique et faisant toujours partie du Commonwealth, le Fish’n’Chips anglais a évidemment traversé les océans.

C’est un plat simple, à base de poisson frit, accompagné de frites ! Vous en trouverez à peu près partout, même dans certains endroits très reculés du pays tel que Jackson Bay et son unique « food truck » sert aussi bien des whitebait que des fish & chips (en fonction de la pêche du jour)… le top du top !

Le mieux pour déguster ce plat étant de privilégier les endroits en bord de mer ou déjà réputés pour être sûr de manger du poisson « frais » et pêché du matin !

6933

Les moules vertes :

Cette variété de moule est élevée en grand nombre et seulement en Nouvelle-Zélande. Elle se distingue des autres types de moules par sa couleur verte au bord de la coquille. Sa taille peut atteindre jusqu’à 24cm, cela en fait donc de copieuses bouchées. Elles se cuisinent de différentes manières : gratinées au four, avec un peu de fromage ou bien à la sauce de crème de coco et bien d’autres déclinaisons…

En plus d’être délicieuses et très jolies, elles soulagent parait-il de l’arthrose et des rhumatismes…

url

Le Hangi, un plat traditionnel des Maori :

Le Hangi n’est pas seulement un plat, mais aussi un mode de cuisson ancestral propre aux Maoris et descendant également de la culture polynésienne ! On trouve ce plat le plus souvent dans la région de Rotorua.

Et pour le déguster comme il se doit, tout un rituel est nécessaire : il faut tout d’abord creuser un grand trou dans la terre, au fond duquel sont déposées des pierres volcaniques chauffées puis, dans des paniers, placer la viande (poulet ou autres) et les légumes (patate douce, pomme de terre etc…).

url

Ensuite, un linge est déposé par dessus le plat afin de protéger la nourriture avant de recouvrir le tout de terre. Il faut à peu près 3-4h de cuisson, ça ne s’improvise donc pas, mais le goût est vraiment unique et est un incontournable d’un voyage en Nouvelle-Zélande.

url

Le « Roasted Lamb » :

En Nouvelle-Zélande, il y a environ 40 millions de moutons (contre 4 millions d’habitants), il n’est donc pas rare de retrouver de l’agneau dans son assiette ! Pour ce plat, en l’occurrence, il s’agit plutôt d’agneau rôti.

La cuisson est relativement longue : il faut en effet cuire l’agneau à température moyenne pendant plusieurs heures. Il s’accompagne en général de divers légumes : patate douce, carotte, petit pois, maïs…

url

Les fameuses « Meat Pie » :

Les pies (petite tourte en français) sont très populaires en Nouvelle-Zélande, et en particulier pour le lunch. Vous pourrez en trouver à peu prêt partout, à emporter ou à consommer sur place. Plutôt pratique pour une pause déjeuner sur le pouce, ou pour une petite faim.

Généralement elle se compose de viande (boeuf, agneau, bacon…) auquel on rajoute du fromage, de la sauce (gravy par exemple) ainsi que des légumes.

Vegan_Meat_Pie_01_Pengo

La kumara :

Variété de patate douce de couleur violette très présente en Nouvelle-Zélande, elle accompagne de nombreux plats. Particulièrement délicieuse avec l’agneau, vous pouvez soit la faire bouillir, soit la faire revenir à la poêle. Et elle est aussi délicieuse en purée.

url

Le Pavlova :

C’est le dessert le plus célèbre du pays, que l’on sert pendant les fêtes de fin d’année notamment, mais que vous trouverez dans n’importe quel restaurant à tout moment de l’année !

Ce gâteau à base de meringue, de crème fouettée (ou de glace) et de fruits, est à la fois croustillant et moelleux. Il est excellent pour finir un repas un peu trop copieux, car il est finalement assez léger.

Pour la petite histoire, la Nouvelle-Zélande et l’Australie se disputent la paternité de ce gâteau, qui fut inventé après la visite, dans ces deux pays, de la ballerine russe Anna Pavlova. Du coup impossible de savoir si le gâteau fut crée en Nouvelle-Zélande ou en Australie, mais peu importe il n’en reste pas moins délicieux !

url

Les kiwis gold et les feijoa :

On trouve de très bons fruits en Nouvelle-Zélande : d’ailleurs qui n’a jamais acheté en France des kiwis néo-zélandais? Ils sont en général très bon. Mais il y a une autre variété de kiwi (moins connu chez nous) c’est le kiwi gold !

Il ressemble fortement au kiwi vert, à la différence qu’à l’intérieur il est jaune (d’où son nom). Le goût est quelque peu différent, plus doux, et légèrement acidulé.

url

Et puis il y a aussi le feijoa, que l’on retrouve dans beaucoup de jus de fruit, et qui est excellent. Ce fruit appartient à la famille de la goyave, vous ne serez donc pas surpris de son goût « exotique ». Son goût ressemble à un mélange d’ananas, de goyave et de fraise. Un délice à lui tout seul !

url

Alors, prêt à venir découvrir la Nouvelle-Zélande ??

468X60-tout-inclus.gif

Par Aline Montagut

Passionnée de voyages depuis toujours, l'occasion ne s'est pas réellement présentée jusqu'à présent. Mais mieux vaut tard que jamais, je compte bien me rattraper pour découvrir le monde. "Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page" !

  • 7
    articles
  • 11
    voyages
  • 11
    pays

Envie de voyage et d'évasion ?

Suivez-nous sur Facebook pour ne pas louper nos prochains articles.

Suivez TourDuMonde.fr sur Facebook !

Vos commentaires

Laisser un commentaire