Menu 

Conseils : Prendre l’avion avec bébé !

Partir en voyage et devoir prendre l’avion avec bébé pour la première fois ? Bonjour stress et angoisse !

Mille et une questions nous envahissent alors : comment mon enfant va-t-il se comporter ou agir ? Va-t-il hurler/pleurer durant tout le vol ? Va-t-il faire vivre un enfer à tous les autres passagers ?

Des questions légitimes à se poser, car nous aussi, bien avant d’être parents et plus compréhensifs, nous avons tous vécu des vols plus ou compliqués avec des enfants à bord… Pourtant il existe quelques petits trucs et astuces pour que le voyage se passe le mieux possible !

Par Chloé Decruy - 24 juillet 2017

Chez TDM il y a quelques semaines c’est notre rédactrice Aline qui nous donnait plein d’excellents conseils pour partir en road-trip avec bébé.

Du coup cette fois, c’est moi qui reviens sur un autre moment crucial du voyage avec bébé : le voyage en avion !

Avant le vol :

Pour que tout se passe le mieux possible et pour tout le monde, voici quelques conseils de bons sens avant de prendre l’avion avec un bébé/enfant en bas âge :

  • La veille et le matin du départ, prévenir bébé que vous allez prendre l’avion. Même s’il est tout petit, il intégrera que quelque chose de différent de sa petite vie ordinaire va se passer… Un premier conseil tout bête mais non négligeable.
  • Au moment de l’enregistrement, 1 bébé = 1 bagage à main supplémentaire (type sac à langer) ! Dedans, vous pourrez y mettre petits pots/biberons nécessaires au voyage (dans une poche transparente comme pour vos autres liquides). La poussette ou le porte-bébé peuvent être gardés jusqu’à l’embarquement (ils partent ensuite en soute, sauf certains modèles). Il peuvent aussi être laissés au comptoir des bagages spéciaux sans frais supplémentaire.
  • Si vous avez le choix entre plusieurs horaires de vol, privilégiez un vol qui part environ une heure APRÈS son repas. Vous faîtes ainsi manger bébé à l’aéroport, en lui laissant ensuite le temps de se défouler lors de l’embarquement (ne pas hésiter à le laisser marcher/courir/faire du 4 pattes pendant que vous attendez dans le hall d’embarquement. Pas d’inquiétude une fois dans l’avion, vous pourrez lui mettre une autre tenue s’il s’est taché ou s’il est revenu bien sale de son escapade en salle d’embarquement… mais au moins, il aura bien bougé et sera fatigué). Et une fois dans l’avion, hop, c’est l’heure de la sieste ! A savoir : Si vous avez plusieurs heures d’attente avant votre vol, sachez que les aéroports ont toujours un espace « Kids » où bébé pourra s’amuser.
  • Avant d’embarquer, pensez à changer bébé pour éviter les toilettes de l’avion ! Surtout qu’une fois encore, les aéroports pensent aux familles et il y a toujours un espace « Bébé » avec table à langer au niveau des toilettes.
  • A savoir : Les familles avec enfants embarquent en « Speedy Boarding » (vous serez donc prioritaires sur les autres passagers), ce qui veut dire moins d’attente pour bébé et moins d’angoisse pour vous… vous serez ainsi plus détendu et moins pressé pour vous installer confortablement dans l’avion puisque vous serez parmi les premiers à embarquer.

Pendant le vol :

Et une fois à bord, qu’est ce qu’on fait pour que le vol soit le plus agréable pour bébé/nous et le reste des passagers ??

Voici quelques conseils, testés et approuvés :

  • Au décollage et à l’atterrissage, mettre bébé au sein (si vous l’allaitez) ou lui donner sa sucette ! Un conseil de ma pédiatre (merci à elle !) pour qu’il puisse déglutir et ne pas trop ressentir la pression.
  • A savoir : Les compagnies aériennes considèrent comme rentrant dans la catégorie « bébé » les enfants de moins de 2 ans ! Le bon plan, c’est que bébé ne paye pas son billet (Attention : vous paierez malgré tout les taxes d’aéroport !). La moins bonne nouvelle, c’est qu’il voyage sur vos genoux… Sur certaines compagnies, on peut faire une demande de berceau, mais ce n’est jamais 100% garanti. Il y a généralement 2 berceaux/avion (un peu plus si vous volez sur l’A380), donc vous ne pourrez jamais être sûre que votre demande a bien été prise en compte. Si c’est un vol long courrier (avec une nuit à bord), faites votre demande de berceau bien à l’avance. Attention : Il y a rarement des berceaux sur les vols low-cost. Quoiqu’il en soit et même si vous n’avez pas pu avoir de berceau, l’équipage vous donnera une petite ceinture qui s’accroche sur la vôtre ainsi qu’un petit gilet de sauvetage.
  • Si bébé ne dort pas pendant le vol, toujours prévoir quelques indispensables dans le sac à langer : Doudou (of course !), livre (ou tablette avec dessin animé téléchargé à l’avance pour les plus grands), ainsi qu’un jeu qui l’occupe bien habituellement et qui sera facile à sortir/ranger (poupon + bibi, crayons + cahier, voiture, etc…). Mais bon sachez le, en général, bébé préfèrera regarder les revues et jouer avec la tablette du siège !
  • Si malgré tout bébé se tortille beaucoup et est un peu excité, n’hésitez pas à le faire marcher dans l’allée : ça l’occupe bien de regarder les autres passagers et au moins un des deux parents pourra souffler ;)
  • Enfin, toujours prévoir un change en cas de catastrophe et surtout un petit gilet même s’il fait chaud dehors à cause de la clim dans les avions.

L’arrivée :

La bonne organisation quand on descend de l’avion ? Papa va chercher les bagages pendant que Maman va changer bébé puis récupérer la poussette (ou siège-auto, porte-bébé…) au comptoir hors-format.

Ensuite, si personne n’est là pour vous venir vous chercher, privilégiez le trajet en taxi pour arriver jusqu’à l’hôtel. Et même si en tant que baroudeur expérimenté, vous avez l’habitude de prendre les transports en commun en sortant de l’aéroport, désormais il y a bébé ! Et ça a déjà été long d’arriver à l’aéroport + check-in + attente + vol pour lui, alors mieux vaut lui épargner du temps de trajet et arriver plus relax à destination… Croyez moi les vacances pourront alors commencer !

En résumé et bien que chaque bébé soit différent, en suivant ces quelques conseils (testés et approuvés), le vol devrait bien se passer et vous n’angoisserez plus à l’idée de partir en vacances aux quatre coins du monde avec votre/vos bouts de chou !

 

Guest Star de TDM : Plume Decruy

Par Chloé Decruy

Dilettante, rêveuse et grande amoureuse. Lorsque je découvre le bonheur d'aller voir ailleurs cela devient alors une composante essentielle d'un équilibre de vie épanouie. Après un premier voyage d'un an et demi en Amérique du Sud en mode "exploratrice" qui marque définitivement ma vision du monde, je tente un retour à la normale dans un univers qui me semble désormais étriqué. Mais le voyage me rattrape et pour le réinvestir, je me reforme en tant qu'agent de voyage. Pas de boulot et le deuil de mon père à faire (lui qui faisait voyager mon imaginaire), m'amène à tout envoyer balader pour un "voyage thérapie" de 7 mois en Asie. Le continent du zen me séduit et me reconstruit. De retour dans une France qui a beaucoup à faire depuis quelques temps, je me suis lancé un nouveau voyage : celui d'être parent et de faire découvrir à mon bout d'chou une Terre qui a encore plein d'histoires à raconter !

  • 10
    articles
  • 19
    voyages
  • 19
    pays

Envie de voyage et d'évasion ?

Suivez-nous sur Facebook pour ne pas louper nos prochains articles.

Suivez TourDuMonde.fr sur Facebook !

Vos commentaires

Laisser un commentaire