Menu 

Conseils : Comment diminuer son empreinte écologique tout en voyageant ?

Depuis des décennies, les émissions de dioxyde de carbone des Hommes sur Terre augmentent chaque jour, et les causes principales de ce désastre écologique sont le nombre immense de voitures et d’avions parcourant des millions de kilomètres chaque jour. Et nos voyages et découvertes à travers le monde contribuent à cela…

Les voyages ne durent pour la majorité des gens que quelques jours/semaines, en revanche de nombreuses personnes prennent l’avion plusieurs fois par mois, notamment lors de voyages d’affaires.

Mais est-il possible de voyager sans émissions de carbone ?

Par Baptiste L. - 28 août 2017

Malheureusement non… Mais peut-on les réduire en utilisant quelques petites astuces ? Bien sûr !

Voici les quelques conseils (non exhaustifs) pour réduire votre impact sur l’environnement.

Utiliser le car-sharing :

Si vous effectuez un long trajet en voiture, ou alors si vous ne la prenez que pour aller à l’aéroport ou à la gare, je recommande chaudement le partage de voitures. Si quatre personnes prennent leur propre voiture, les émissions de CO2 sont quatre fois plus importantes que s’ils partageaient une seule et unique voiture. Il existe dans toutes les régions des portails sur internet pour s’organiser avec d’autres personnes allant vers une même destination, certains offrent même des outils pour automatiquement partager le coût d’essence.

De plus, on rencontre des gens vraiment sympathiques, et les trajets paraissent bien moins longs si l’on a quelqu’un avec qui discuter et se relayer au volant.

Bien se préparer avant un voyage :

Quelques conseils notamment pour ceux qui partent à cause de leur travail lors de voyages d’affaires (des voyages qui ne durent souvent qu’un à deux jours, mais on que l’on effectue souvent plusieurs par mois). Afin d’essayer de réduire les émissions de dioxyde de carbone, il vous suffit dans la mesure du possible d’essayer de limiter le nombre de kilomètres parcourus.

Au lieu d’aller deux jours à un endroit, puis de repartir ailleurs trois jours après, vous pouvez demander à vos collègues d’organiser le plus de rendez-vous possible à un même endroit et en même temps. En plus de réduire la pollution, on économise par ce biais de l’argent et un temps précieux.

Si cette option n’est pas envisageable, sachez qu’il est possible de “racheter” son empreinte carbone ! Oui oui, il existe des entreprises offrant des “crédits carbone” que vous pouvez acheter pour ensuite les investir dans des projets luttant contre la déforestation ou toutes autres formes de pollution.

Bien sûr, ceci n’est pas une réelle alternative aux vrais moyens de protéger l’environnement, mais au moins vous ferez un geste pour notre jolie planète.

Si malgré tout le voyage en voiture est inévitable, n’oubliez pas les papiers nécessaires qui servent de preuve que la voiture est bien la votre en cas de contrôle de police, ce papier pouvant aussi servir comme assurance dans les pays étrangers.

Voyager sans prendre l’avion :

Saviez vous que l’industrie aérienne est à elle seule responsable de presque 3% des émissions de dioxyde de carbone ? Il faudrait donc éviter au maximum les voyages en avion afin de réduire son empreinte de CO2.

Malheureusement et en fonction des destinations, il est souvent quasiment impossible de faire autrement… préférez donc les vols directs et sans escales car le décollage consomme presque plus de fioul que durant tout le reste du trajet !

Évidemment il existe bien d’autres moyens pour réduire les émissions de CO2 lors d’un voyage. Ne reste plus qu’à espérer que toujours plus de monde commence à appliquer ces astuces… pour nous mêmes et pour les générations futures.

Par Baptiste L.

Créateur et webmaster de TourDuMonde.fr. Amoureux de la nature et des animaux, accro aux road-trips, j'ai le virus de la route. Et s'il y a une colline dans le coin : je suis probablement en train d'aller voir ce qu'il y a de l'autre côté.

  • 13
    articles
  • 17
    voyages
  • 12
    pays

Envie de voyage et d'évasion ?

Suivez-nous sur Facebook pour ne pas louper nos prochains articles.

Suivez TourDuMonde.fr sur Facebook !

Vos commentaires

Laisser un commentaire