Menu 

Conseils : Comment bien s’organiser pour un roadtrip avec bébé !

Quand on est adepte des road trip en van, et qu’on y a prit goût, il est difficile de s’en passer… Car cette façon de voyager est un parfait compromis pour découvrir de nouveaux paysages, tout en prenant son temps. Ce mode de voyage de plus en en plus en vogue procure un réel sentiment de liberté, vous permettant ainsi de choisir votre vue au dîner, face à la mer en regardant un sublime coucher de soleil, ou bien le super spot pour un réveil sympa au pied des montagnes…

Mais une fois adulte et avec des enfants comment fait-on pour continuer à voyager de la sorte ?

Par Aline Montagut - 5 juin 2017

Et bien c’est possible aussi ! Mais à condition d’être bien préparé surtout si vous comptez partir en vadrouille avec des enfant(s) en bas âge(s). Car pour pouvoir en profiter vous aussi ; il faut avant tout que votre cher bambin en profite, sinon le roadtrip tant attendu, peut vite tourner au cauchemar…

Vous allez sans doute me dire : « Prévoir et s’organiser, ça casse un peu toute la liberté et la magie d’un roadtrip ! ». Eh bien non, c’est juste un peu différent… Un bébé n’étant pas réglé comme une horloge, la magie d’un roadtrip avec un enfant opère juste différemment !

On change nos plans, on s’adapte, on s’arrête dans un endroit qui n’était pas prévu au programme, et surtout on s’émerveille de le voir découvrir le monde avec ses yeux d’enfant…

Du coup, chez TDM comme on considère que les Roadtrip c’est LA VIE (avec ou sans enfants d’ailleurs !), on a décidé d’aider les jeunes parents à y voir plus clair dans l’organisation d’un premier voyage sur les routes avec bébé !

Avant le départ :

Pour que tout se passe le mieux possible et pour tout le monde, préparez votre itinéraire en vous laissant une marge d’erreur suffisante car désormais vous n’êtes plus seul(s) dans l’aventure !

  • Commencez par déterminer le temps passé sur la route chaque jour. Par exemple : pour notre premier roadtrip en famille, en préparant l’itinéraire, nous nous étions dit maximum 3h de route par jour. Pas en une traite mais plutôt réparties sur la journée. Ça c’est pour la partie théorie ! En pratique on s’est vite rendu compte que même 3h c’était un peu long pour notre mini chou ! Bien sûr tout dépend des enfants et de s’ils supportent plus ou moins bien les balades en siège auto ! A savoir que plus votre enfant « avance en âge », moins il sera patient… N’oubliez pas qu’en plus du trajet, il faut compter le temps des repas, des pauses couches… Donc si vous voulez quand même en profiter et vous balader à certains endroits, prévoyez un temps assez court entre chaque destination !
  • Prévoyez à l’avance où vous comptez vous arrêter pour dormir. Cela évite les galères du soir à devoir chercher un coin, alors que bébé commence à ronchonner parce qu’il a faim et surtout parce qu’il en a marre !
  • Faites une liste pour ne rien oublier. Imaginez : vous vous retrouvez dans la pampa et vous avez oublié la veilleuse préférée de bébé avec laquelle il s’endort chaque soir, ou bien dans la précipitation vous avez aussi oublié le thermomètre ! N’oubliez jamais qu’il vaut mieux TOUT prévoir avec un bébé ou un enfant en bas âge !!
  • Prévoyez ses repas, s’il ne mange pas encore comme vous. Faites suivre son lait, et renseignez vous sur les pays que vous allez traverser pour savoir si vous pourrez trouver le même ou bien si vous devez en emporter suffisamment pour la totalité du séjour. Pareil pour les petits pots qui vous seront bien pratiques. En revanche si votre enfant n’a pas d’allergie alimentaire particulière et n’est pas (encore) trop difficile, sachez que vous pourrez facilement en trouver partout !
  • Pour ses vêtements, prenez plusieurs tenues, et surtout pensez à prendre des vêtements chauds, car on le sait un bébé ne régule pas encore bien sa température corporelle. Si vous avez chaud parce que vous faîtes une randonnée et que vous avez bébé dans le porte-bébé, lui n’aura pas forcément chaud et aura donc besoin d’être un peu plus couvert.
  • Pensez à prendre une petite trousse de secours (pansements, désinfectant, doliprane, homéopathie etc…) ; TOUT prévoir encore une fois ! Et surtout n’oubliez pas son carnet de santé (ni ses papiers d’identité au passage).S’il n’a pas encore de carte d’identité ou de passeport, c’est le livret de famille qui fait alors office de preuve d’identité.

Pendant le roadtrip :

On le sait, la patience d’un enfant en bas âge est assez limitée. Ajoutez à cela un enfant qui ne fait pas de siestes, cela peut vite devenir difficile et rendre votre journée compliquée. Il faut alors trouver de petites ruses pour continuer votre voyage tout en faisant en sorte que votre bébé puisse aussi avoir ses temps de jeu, de repos et de calme.

  • Prendre la route à ses heures de siestes habituelles fonctionne assez bien. Souvent les trajets en voiture (ou en van) bercent et endorment facilement les enfants ! Parfois aussi il y a des ratés, mais dans l’ensemble c’est une technique plutôt efficace que vous adopterez vite et qui deviendra facile à caler dans votre prévision d’itinéraire. Par exemple : pour lui permettre de faire sa sieste du matin, choisissez de partir vers 10h s’il fait habituellement une sieste vers cette heure là à la maison. La route passera un peu plus vite pour lui, et ça lui permettra de se reposer un peu. Et cela sera également reposant pour vous aussi, car lorsqu’un enfant en a marre, devoir se concentrer sur la route tout en le divertissant peut vite s’avérer délicat…
  • Si jamais il ne dort pas pendant le trajet, trouvez d’autres astuces ! On s’arrête et hop : poussette, porte bébé, berçage etc… tout ce qui marche pour qu’il puisse se reposer un peu. Il peut aussi être judicieux de prévoir une balade par exemple aux heures de sieste : il pourra alors dormir tout contre vous dans le porte-bébé ou dans la poussette.
  • N’hésitez pas à faire des pauses dans des endroits sympas où bébé pourra se défouler et jouer un peu aussi, car croyez moi il en aura autant besoin qu’à la maison !
  • Ne stressez pas trop si le soir bébé se couche un peu plus tard que d’habitude, parce que vous aurez mis plus de temps que prévu sur la route : les enfants s’adaptent quand même très facilement à toutes les situations, et si les premiers soirs sont un peu difficiles, vous verrez qu’il s’acclimatera les jours suivants assez facilement et vous serez vous aussi mieux organisés de votre côté au fur et à mesure.
  • Si vous partez en été, préférez un véhicule avec la clim, ce sera plus confortable pour lui (et pour vous aussi sans doute… sans en abuser bien entendu, sinon bonjour médecin !)
  • Le soir n’hésitez pas à vous reposer quand bébé dort; le mieux étant d’aller vous coucher presque en même temps que lui, ou en tout cas pas trop tard, pour être en forme le lendemain.

Cette liste de conseils est bien évidemment non exhaustive, les enfants étant par nature tellement différents les uns des autres, il vous faudra vraiment vous adapter en fonction du votre… Bien sûr ces conseils s’appliquent principalement aux enfants en bas âges. Pour des enfants plus grands, vous pouvez envisager de planifier sur votre parcours différentes activités pour eux afin que chacun y trouve son compte et profite des vacances de la meilleure façon.

En revanche s’il y a bien une notion à retenir c’est : L’OR-GA-NI-SA-TION !!

Quant à moi, j’imaginais notre premier roadtrip en famille un peu différemment : nous avions par moment prévu de trop longs trajets, ce qui du coup n’a pas toujours été facile ! Mais il suffit de corriger ses erreurs et ensuite tout se passe pour le mieux.

La magie du roadtrip est toujours bien là, ce changement d’atmosphère et de décor permet aussi à bébé de s’épanouir d’une autre façon, car papa et maman sont en général plus détendus ! Et puis les souvenirs et les jolis récits de voyage à raconter plus tard, ça n’a pas de prix :)

En bref, n’ayez pas peur de voyager avec bébé : FONCEZ !!

 

Photos by Aline Montagut pour TDM.

Par Aline Montagut

Passionnée de voyages depuis toujours, l'occasion ne s'est pas réellement présentée jusqu'à présent. Mais mieux vaut tard que jamais, je compte bien me rattraper pour découvrir le monde. "Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page" !

  • 7
    articles
  • 11
    voyages
  • 11
    pays

Envie de voyage et d'évasion ?

Suivez-nous sur Facebook pour ne pas louper nos prochains articles.

Suivez TourDuMonde.fr sur Facebook !

Vos commentaires

Laisser un commentaire